Publié le : 22/03/2007
Par : Laurent Katz

1.La PMA 2007 est-elle un bon crû ?

Convention Center, Las Vegas, Nevada

C’est ce que nous avons cherché à évaluer en regardant comment les principaux acteurs du marché de la photo avaient abordé ce salon. Entre grands enthousiasmes et petites déceptions, on peut affirmer qu’avec les prototypes entr’aperçus, les annonces réelles et les modèles pas encore dévoilés mais que l’on devine, cette édition laisse présager d’une année 2007 exceptionnelle. En matière de reflex, on remarque qu’hormis Nikon, tous le monde propose une solution visant à préserver le capteur des poussières. La visée temps réel sur le LCD, initié par Olympus, arrive chez Canon et Fujifilm. La stabilisation, elle, se partage entre ceux qui comptent sur le stabilisateur intégré à l’optique, qui bénéficie aussi à la visée, et ceux qui agissent au niveau du capteur, à la prise de vue. Les bridges haut de gamme n’existent plus, hormis chez Panasonic, mais en milieu de gamme, quelques appareils intéressant offrent une visée électronique en progrès sur la génération antérieure et surtout des zooms aux amplitudes incroyable, 18x chez Olympus. Pour les compacts, on note l’inutile apparition de capteurs 12 Mpxl. Inutile, car à ce niveau, le pouvoir résolvant des optiques est insuffisant pour adresser individuellement les photodiodes des capteurs ! Et quand la mode est à faire travailler des capteur rikiki à 1 600, 3 200, voire 10 000 Iso, on ne peut qu’être dubitatif devant des clichés qui relèvent souvent d’un effet pictural sous Photoshop.

Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les commentaires liés à cet article

Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

[
0
]