Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

1.Présentation

22/03/2007 | Volker Gilbert

Après avoir mené pendant près d’un an un programme de bêta test auprès de 500 000 utilisateurs en lignes (source éditeur), Adobe lance la V.1 d’ADOBE LIGHTROOM sa nouvelle suite logicielle dédiée aux photographes avertis et profesionnels. Nous avons demandé à Volker Gilbert de nous présenter en détail ce nouvel outil de workflow.

© Volker Gilbert / Plume, Saint Brevin. Canon EOS 1Ds, EF 1,4/50 mm

Avec Photoshop Lightroom (il s’agit là de son nom officiel, mais nous allons l’appeler par la suite simplement Lightroom), son éditeur Adobe à adopté un nouveau mode opératoire pour la commercialisation d’un logiciel. Soucieux de démontrer sa présence sur le marché des logiciels photos « tout-en-un » (ainsi que pour barrer la route à son concurrent, Apple Aperture), l’éditeur avait mis à disposition (pendant un an) les versions bêta publiques successives du logiciel. Des nombreux utilisateurs pouvaient ainsi télécharger le logiciel gratuitement, leurs remarques permettaient à son éditeur d’en peaufiner les principales fonctionnalités, l’interface et les outils de cette « vitrine technologique » en voie de finalisation.
Le développement s’est achevé il y a peu, la version finale, attendue avec impatience par les quelques centaines de milliers de bêta-testeurs, est arrivé fin février 2007. Je vous présente ici les principales caractéristiques de ce logiciel novateur. Si vous possédez et utilisez la version bêta 4.1, sachez que son exploitation à déjà touché à sa fin. Dès la fin février, vous devez donc impérativement passer à la version commerciale, qui sera proposé au tarif initial de 199 € pendant trois mois, puis à un tarif aligné sur celui d’Aperture de l’éditeur Apple…

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.