Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

100 photos de Reza pour la liberté de la presse

28/09/2008 | Benjamin Favier

28/09/2008- Le numéro 28 de la série 100 photos pour la liberté de la presse est consacré au photographe iranien Reza.

« J’essaie depuis toujours d’être le témoin de l’Histoire, mais aussi la voix de ceux qui n’ont pas de voix. C’est ça, pour moi, le plus important. »

La liberté de la presse. Un thème cher à Reza, photographe iranien de 56 ans. Censuré, torturé, emprisonné plus de trois ans à cause de ses images, il quitte sa terre natale. Il s’installe à Paris, où il vit depuis près de trente ans. Il revient en Iran couvrir la Révolution Islamique (1979), en tant que reporter photographe. Son regard à la fois révolté et engagé fait mouche. Mais il doit fuir à nouveau, deux ans après l’événement. Depuis, ses photos font le bonheur des plus grands titres de la planète : Times, Geo, Stern, Newsweek et National Geographic avec qui il collabore régulièrement depuis 1990.

Hommages chaleureux

Frédéric Mitterrand, directeur de la Villa Médicis et Alain Genestar, directeur de Polka magazine, lui rendent hommage dans ce numéro. Le premier le rencontre lors d’un reportage en Éthiopie, en 1992. Il se souvient de ce « photographe persan à l’affût de toutes les blessures de notre temps qui réveille en nous le meilleur de ce que la France lui a apporté. » Le second souligne la solide amitié qu’il l’unit à Reza, et voit en lui un « fou » de la photo : « On comprend que cet état permanent de photographe qui jamais ne pose son appareil est l’explication de son œuvre. »

Cent photos, il fallait au moins ça pour donner un aperçu de l’immense carrière de ce photojournaliste. Ce recueil aide à prendre la mesure de ce qu’a vécu cet homme au cours des trente dernières années. Et peut expliquer la dureté de son regard :

« L’Occident est comme le Titanic : les gens y vivent dans le luxe, avec de bons lits, des concerts, des piscines... Mais ce navire navigue dans un océan à feu et à sang. Un océan où les gens vivent dans la misère, dans des maisons détruites, sous les bombes et sous les bottes des soldats envoyés par le Titanic. »

- 100 photos de Reza pour la liberté de la presse
- Éditions Reporters Sans Frontières
- 144 pages
- 9,90 €

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.