Publié le : 22/03/2010

Les défauts optiques

Les défauts optiques

Le vignetage est bien contrôlé avec 0,6 IL au maximum à 18 mm puis 0,3 IL aux focales moyennes et 0,5 IL en logue focale. L’aberration chromatique est trop élevée aux deux extrémités du range, dépassant 2 pixels mais seuls les angles sont en sont visiblement affectés, la correction automatique activable à la demande dans DPP sera très utile.

La distorsion est très forte à 18 mm avec une déformation de 1,44 % en barillet, puis elle s’inverse dès 24 mm pour être toujours autour de – 0,50 % en coussinet à partir de 35 mm ce qui n’est pas naturel en paysage ou en photo urbaine, là aussi une correction assez aisée à finaliser des fichiers RAW dans DPP pourra être utile.

Les autres pages de l'article

01
02
03
04
05

Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les commentaires liés à cet article

Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

[
0
]