Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

4.Importer des fichiers Raw

22/03/2007 | Volker Gilbert

À première vue, la commande Importer des Photos (Fichier>Importer des photos), ou raccourci Ctrl/Cmd + Shift + I) semble complexe, mais ses nombreuses options s’avèrent rapidement indispensables pour éditer vos photos avant même de les avoir importées dans Lightroom. Le logiciel est même capable de détecter l’insertion d’une carte mémoire dans le lecteur de carte.

La boîte de dialogue Import Photos.

La version 1.0 de Lightroom propose quatre options différentes pour l’import de vos photos, toutes permettent de préserver vos images à leur emplacement actuel :

• Importer les photos à leur emplacement actuel : contrairement aux différentes versions bêta qui proposaient encore une option pour l’import de vos images dans la base de données du logiciel sans préservation des fichiers à leur emplacement d’origine, la version finale de Lightroom préserve l’emplacement actuel des fichiers pour davantage de sécurité.
• Copier les photos vers un nouvel emplacement et importer : cette option génère d’abord une copie de sauvegarde de vos fichiers, puis les importe dans la bibliothèque de Lightroom ; bien que particulièrement sûre, cette option nécessite un espace disque de taille confortable. Cette option est intéressante dès lors que vous importez des images à partir d’un lecteur de carte.
• Déplacer les photos vers un nouvel emplacement et importer : contrairement à l’option détaillée ci-dessus, Lightroom déplace d’abord vos fichiers vers un nouvel emplacement, puis les importe dans sa bibliothèque. Cette option est quelque peu risquée lorsque vous importez des images directement à partir d’une carte mémoire, la perte de fichiers n’étant jamais complètement exclue.
• Copier les photos en tant que clichés numériques (DNG) et importer : cette option permet la création d’une copie de sauvegarde au format DNG. Le format DNG s’impose naturellement pour tous les appareils dont le format RAW n’est guère répandu ( Pentax, Olympus, Samsung etc…)
L’éditeur de Lightroom prévoit en outre une fonction d’importation (Fichier >Importation automatique), pour laquelle il faut d’abord spécifier un Dossier de contrôle que surveille le logiciel – dès que des nouvelles images arrivent dans ce dossier de contrôle et vous avez activé l’importation automatique (Fichier>Importation automatique>Activer l’importation automatique), Lightroom importe les fichiers dans la bibliothèque. Cette option s’avère très commode lorsque vous travaillez en studio, car Lightroom est ainsi configuré pour importer et afficher automatiquement les dernières images importées via le câble de type Firewire (IEEE-1394) ou USB 2.0. Bien que le logiciel soit incapable de piloter l’appareil, vous pouvez le faire coopérer avec un logiciel qui offre cette fonctionnalité et qui vous permet d’acheminer les images de votre appareil vers le dossier spécifié en tant que dossier de contrôle par Lightroom. Il nous est impossible de vous fournir une liste complète des applications disponibles – Canon EOS Capture, Bibble, Capture One et Nikon Camera Control Pro semblent compétents pour communiquer avec votre appareil photo…

Le panneau Importer des photos permet aussi d’ajouter un jeu de métadonnées à tous les fichiers importés (option Métadonnées) – par exemple, ajouter un copyright aux images –, ou d’appliquer une partie des réglages habituellement effectués au sein du module Develop. Sur la capture précédente, le jeu de réglages appliqué avait pour but d’optimiser le rendu des couleurs d’un Canon 1Ds ; il a été déterminé à l’aide de la méthode décrite dans le chapitre 5 (à la section « Étalonner votre boîtier avec Camera Raw »).
Lors de l’importation, vous pouvez également insérer des mots-clés communs qui faciliteront une recherche rapide de vos photos dans Lightroom (insérez le mot dans le champ Rechercher du module Bibliothèque), dans Bridge ou dans toute application de catalogage sachant lire les informations IPTC.


Lightroom, Camera Raw et XMP

Une des fonctionnalités les plus passionnantes est l’intégration de Lightroom à Camera Raw, enfin opérationnelle avec cette version finale 1.0. Pour partager les métadonnées XMP de vos fichiers RAW, vous devez configurer Lightroom afin que le logiciel enregistre les modifications dans un fichier « sidecar » de type XMP au lieu de les enregistrer au sein de sa bibliothèque. (Préférences>Métadonnées>Ecrire automatiquement les modifications en XMP). Si vous modifiez les données XMP à l’aide de Bridge ou Camera Raw, vous pouvez les importer manuellement (Métadonnées >XMP>Importer les métadonnées XMP vers le fichier). La prochaine version de Camera Raw, 3.7, assurera une prise en charge des réglages effectués dans Lightroom, mais seul Camera Raw 4.x ( intégré dans Photoshop CS3) possèdera l’ensemble des outils de Lightroom…

Camera Raw 4.x est parfaitement compatible avec Lightroom en ce qui concerne les fichiers XMP.

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.