Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

ACDSee Photo Studio 5 : toujours global mais pas local

07/01/2019 | LAURENT KATZ

Sans offrir, loin de là, la même panoplie fonctionnelle que l’on connait sous Windows, la version sous macOS s’avère être une visionneuse efficace, un catalogueur complet et un retoucheur/développeur riches en fonctions, auquel il manque un aspect important, les retouches locales.

Pour commencer, un portrait rapide du logiciel qui nécessite a minima macOS 10.12 pour fonctionner montre un logiciel à l’interface organisée autour de trois onglets, pour le catalogage, l’affichage et le développement Raw (et la retouche aussi, l’onglet Édition de la version Windows étant absent). La visionneuse est doublée par des fonctions d’organisation : création de catégories et de mots-clés hiérarchiques, attribution d’étoiles et de balises colorée, affichage calendaire. La retouche et la conversion présentent tout ce qu’il faut, s’appuyant sur le moteur de conversion Raw de macOS qui, comme sous Windows, ne reconnaît que les Raw non compressés des appareils Fujifilm.

JPEG - 268 ko
L’interface offre des traitements par lots, un panier d’images pour un stockage temporaire et des regroupements organisationnels (cliquer pour agrandir).
(photos LK)

Il n’y a pas d’autres retouches locales que la correction des yeux rouges. Mais une commande est prévue pour solliciter un éditeur d’image externe, à qui transférer des Raw. D’ailleurs cette version 5 n’apporte pas de nouveaux outils en la matière, comparée à la version précédente.
Sans offrir, loin de là, la même panoplie fonctionnelle que l’on connait sous Windows, la version sous macOS s’avère être une visionneuse efficace, un catalogueur complet et un retoucheur/développeur riches en fonctions, auquel il manque un aspect important, les retouches locales.. Sauf à considérer l’ajout d’un filigrane ou d’une bordure dans les traitements par lots, des commandes déjà existantes pour une application sur une image isolée.

JPEG - 299.2 ko
Si les retouches locales sont absentes, les interventions globales sont nombreuses pour ajuster la tonalité, les couleurs et apporter quelques effets (cliquer pour agrandir).
(photo LK)

Le compartiment visionnage/catalogage s’enrichit de la gestion bidirectionnelle de la géolocalisation : affichage sur la carte d’origine Google quand les données GPS existent, ou recherche d’un lieu sur la carte et affectation des coordonnées aux photos. Pour la reconnaissance de visage que propose la version Windows, il faudra attendre.

JPEG - 376.8 ko
La géolocalisation est l’un des apports majeurs de cette édition 5 (cliquer pour agrandir).
(photos LK)

L’editing gagne une commande laissant comparer deux, trois ou quatre images, parmi des photos sélectionnées. Avec déplacement et zoom synchronisés ou pas, selon les cadrages respectifs. L’affichage est peu informatif : histogramme, propriétés, indicateur d’écrêtage sont absents. L’ergonomie et la facilité d’usage progressent avec un panier d’images où stocker virtuellement des photos en vue de leur appliquer un traitement et un menu de filtrage fondé sur les catégories, les étoiles et autres balises évaluatives. Et pour ajuster ces dernières, un mode de passage automatique à la photo suivante est introduit, dès que les métadonnées évaluatives ont été validées sur la photo en cours.

JPEG - 226.7 ko
Une fenêtre pour comparer entre deux et quatre photos est introduite (cliquer pour agrandir).
(photos LK)

La structure de la base de données ayant évolué, le premier lancement du logiciel se traduit par la proposition d’importer les données émanant de la version 3 ou 4. Par ailleurs, plusieurs bases de données sont gérables, une à la fois évidemment.

Le logiciel, qui devrait être francisé en ce début d’année 2019, est proposé en version d’évaluation, au bas de cette page descriptive. Il est en ce moment vendu au prix promotionnel d’environ 69 €.

- Le site américain d’ACDSee
- Le site français d’ACDSee

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.