Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Adobe Max 2015 : le nuage s’étend

07/10/2015 | LAURENT KATZ

À l’occasion de sa grande conférence annuelle, l’Adobe Max 2015 qui se tient à Los Angelès, Adobe fait feu de tout bois en matière de technologies mobiles, à l’intention de tous les créatifs, dont les photographes. Sur fond de Creative Cloud évidemment.

JPEG - 59.1 ko
Tout Adobe Max qui se respecte commence par une vidéo à grand spectacle montrant le potentiel créatif du Creative Cloud.

Les sept mille participants, selon Adobe, de cette conférence, ne se sont pas déplacés pour rien. Elle marque l’engagement de plus en plus total de l’éditeur dans la planétarisation de la créativité, offrant un écosystème unique pour travailler n’importe où, sur n’importe quel ordinateur Mac ou PC, tablette ou téléphone en ayant tout à disposition. Les logiciels avec le Creative Cloud et un panel d’applications mobiles, pas encore matures, mais en constante consolidation fonctionnelle. D’ailleurs, le remplaçant de Photoshop Touch arrive en la personne de Photoshop Fix. D’abord pour iPad/iPhone, puis, courant 2016, pour Android. Il comporte tous les outils courants pour retoucher des photos, sur un mode relativement minimaliste cependant en matière de tonalité, Lightroom Mobile étant plus riche de ce point de vue. Certaines interventions locales sont présentes, y compris le pinceau correcteur ou la fonction fluidité de Photoshop CC 2015. L’appli va puiser ses images dans la pellicule, mais aussi dans la photothèque de Lightroom Mobile et celles de Dropbox et Facebook. Les interventions sont organisées en calques, mais nous n’avons pu en faire apparaître la palette. On note aussi que l’organisation des réglages diffère de celle de Lightroom Mobile, parfois en mieux, parfois non. Et curieusement, des fonctions de Photoshop Mix sont absentes (suppression intelligente d’objets, applications de filtres par exemple).

JPEG - 258.1 ko
Photoshop Fix offre un réglage de clarté plus sophistiqué dans son paramétrage que celui de Lightroom ou Photoshop (cliquer pour agrandir).
JPEG - 207.7 ko
Des fonctions de réparation sont introduites dans Photoshop Fix... qui ne marchent pas du premier coup comme on le voit ici. Il faut alors agir en plusieurs étapes et combiner les outils(cliquer pour agrandir).

Photoshop Mix a plusieurs fois été mis à jour, voir ici et , pour arriver à la version 2 sous iOS quand elle ne passe qu’en version 1.2 sous Android. La version iOS intègre un appareil photo et gère enfin plus de deux calques, avec un ajustement de la transparence, des modes et masque de fusion.

JPEG - 286.1 ko
Photoshop Fix hérite de la fonction de déformation fluide de Photoshop (cliquer pour agrandir).
JPEG - 368.3 ko
Photoshop Fix sait puiser des images dans plusieurs sources, dont Dropbox et Facebook (cliquer pour agrandir).

En matière d’application mobile, Adobe lance Capture CC, dédiée aux purs créatifs, qui offre ce que faisaient Adobe Brush, Adobe Shape, Adobe Color et Adobe Hue pour créer des brosses, des formes, des couleurs à partir de photos, et les avoir à disposition des applications de bureau, grâce à CreativeSync qui les met à portée de main via les bibliothèques du Creative Cloud. Premiere Clip, passe en version 2 et se charge de transformer un lot de photos et de vidéos, pour créer une vidéo illustrée par une musique libre de droits. Ce qui, avec Adobe Slate et Adobe Voice, constitue un trio destiné à mettre en scène des images.
Lightroom CC 2015 est aussi mis à jour avec un tout nouveau dialogue d’importation et l’incorporation de la suppression du voile atmosphérique (version CC) parmi les réglages applicables localement. Ce dialogue ne propose pas de renommer les fichiers ni d’éliminer les doublons. Ce qui mérite une investigation pour voir si cela peut se faire par ailleurs. Il est aussi capable de récupérer une photothèque de Photoshop Elements.
De nouveaux appareils sont reconnus :

  • DxO ONE (Super Raw excepté),
  • Leica S,
  • Olympus E-M10 Mk II,
  • Sony A7S II. Que l’on retrouve aussi, comme l’antivoile local, dans Camera Raw 9.2.
JPEG - 143.3 ko
La fonction d’importation de Lightroom CC 2015 commence par la sélection d’une source d’images (cliquer pour agrandir).
JPEG - 183.5 ko
L’importation se poursuit par la sélection des photos, l’application de différents traitements et l’incorporation à une Collection (cliquer pour agrandir).
JPEG - 202.7 ko
La Correction du voile est désormais modulable par le Pinceau, le Filtre dégradé et le Filtre radial. Une fonction exploitable pour donner du peps à une photo un peu terne, même sans brume ou voile atmosphérique (cliquer pour agrandir).
(photo LK)

Lightroom mobile n’est pas en reste, disposant comme Photoshop Mix d’un appareil photo. Comme le furet qui est passé par ici et repassera par là, la fonction d’élimination du voile atmosphérique est présente, comme le réglage TAT (Target Adjustment Tool) qui sert, en pointant directement une zone dont la couleur doit être modifiée en teinte, saturation ou luminosité, à faire varier ces valeurs par un simple glissement vertical du doigt. La communication avec Adobe Premiere Clip est à portée de doigt, comme celle avec Photoshop Fix. Et, ce qui en intéressera beaucoup, est un usage désormais détaché de l’abonnement au Creative Cloud pour la photo. Pour iOS aujourd’hui et Android plus tard. Android, justement. Lightroom Mobile pour ce système d’exploitation arrive en version 1.3, avec la courbe de tonalité, des ajustements Couleurs/N&B, le vignetage et une commande de recadrage offrant un alignement automatique.

La version de Lightroom pour le Web s’enrichit, elle, de commandes de retouche.

JPEG - 264.9 ko
Lightroom Mobile présente maintenant une gestion des couleurs TSL avec la faculté, comme dans la version CC 2015 de pointer/glisser dans l’image pour altérer la couleur à modifier (cliquer pour agrandir).
JPEG - 333.5 ko
Le portail de Lightroom pour le Web décline les sources d’images... et incite à se procurer les versions pour ordinateurs et mobiles (cliquer pour agrandir).
JPEG - 157.1 ko
Des fonctions de retouche sont accessibles depuis la version Web de Lightroom (cliquer pour agrandir).
(photo LK)

- Le site d’Adobe Max

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



CEWE