Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Adobe Photoshop Elements 13 et Premiere Elements 13 : faciliter le travail

29/09/2014 | Laurent Katz

À parcourir la liste des nouveautés des deux « vénérables » logiciels d’Adobe, il saute au yeux qu’elles visent un public qui aime déléguer des tâches, bénéficier d’automatismes et de fonctions guidées. D’autres auraient préféré un Camera Raw totalement débridé.

JPEG - 84.7 ko
La fonction d’affinage du contour.

Quand la génération 12 a mis en place la mobilité au travers de Revel, plateforme de stockage déportée d’Adobe, les mises à jour actuelles s’attachent à ouvrir les écoutilles fonctionnelles sur la créativité. Dans Photoshop Elements 13, Photomerge présente un compartiment supplémentaire, Compose, pour détourer et copier des personnes et des objets dans une photo, accompagné d’une gestion affinée du contour de la découpe (une nouveauté) et d’une adaptation des couleurs et de la tonalité à la photo de destination. Le N&B bénéficie de trois activités guidées, par exemple pour combiner couleurs et monochrome, et pour certains effets, quatre variantes sont à chaque fois proposées.

JPEG - 112.3 ko
L’aide au cadrage.

Ceux qui cadrent sans avoir le sens de la composition trouveront dans le Recadrage intelligent des propositions fondées sur une analyse de l’image (détection des visages et de l’horizon entre autres). Les pratiquants de Facebook apprécieront la fonction d’ajout de texte et d’éléments graphiques à leurs photos d’accueil.

JPEG - 135.7 ko
Une activité guidée facilite la création d’un effet localisé dans un clip.

Avec le logiciel de montage Premiere Elements, Moments favoris permet dans un clip de marquer les passages à conserver et de se retrouver avec une séquence plus aboutie, qu’il est toujours possible d’affiner au niveau des points d’entrée et sortie des sections choisies. Le titrage sait maintenant incorporer une vidéo et les séquences bénéficient d’un masque pour l’application localisée d’un effet. Les modes guidées sont de la partie pour cela.

JPEG - 45.4 ko
Video Stories aide à créer un canevas pour réunir les clips pris à l’occasion d’un événement particulier.

Avec Vidéo Stories, Premiere Elements pallie l’imagination défaillante. Vous indiquez un type de vidéo (mariage, anniversaire…) et un canevas est généré où vous placez vos clips, le logiciel ajoutant transitions et musiques, procédant à des coupes aussi. Un automatisme qui ne vous empêche nullement d’intervenir. Les smartphones et caméras d’action ne riment pas vraiment avec stabilité. Aussi, Stabilisation des tremblements évite le mal de mer lors du visionnage.

Les deux logiciels bénéficient d’Elements Live, canal de communication interne donnant accès à des formations (trucs, astuces et didacticiels vidéos), constamment enrichi, promet Adobe. C’est aussi une source d’inspiration basée sur des créations d’autres utilisateurs et d’informations sur des concours, la photo et la vidéo. Les deux compères prennent aussi en charge les écrans Retina de certains Mac et les moniteurs affichant au-delà de la Full HD sous Windows. Et Photoshop Elements travaille maintenant en 16 bits !

Chacun est vendu 99 €, l’achat conjoint revient à 149 €.

- Le site d’Adobe

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Bonjour, j’ai fait la mise à jour vers la version 13 et malheureusement, PSE ne travaille toujours pas en 16 bits comme annoncé. Impossible de travailler en 16 bits/couche dans le mode Expert sauf pour des opérations destructives, opérations qui étaient déjà possibles dans les versions précédentes. Il n’est pas possible de créer des calques d’ajustements ou masque sur un fichier tiff ou psd 16 bits venant de Lightroom par exemple. IL vous demande de le convertir en 8bits/couche. Je ne comprends pas alors la nouveauté apportée dans cette version 13. Pourriez-vous m’expliquer ?