Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Adobe Photoshop Elements 14 et Premiere Elements 14 : la livraison annuelle

28/09/2015 | Laurent Katz

Septembre, c’est l’automne et l’arrivée des nouvelles versions de nombreux logiciels dédiés à la photo et à la vidéo. Adobe ne déroge pas à cette saisonnalité avec les versions grand public, sinon expertes, de la série Elements qui emprunte des technologies mises en avant pour ses programmes professionnels.

JPEG - 80.9 ko
Le portail de la famille Elements renvoie vers l’Organiseur ou les Editeurs de photo et de vidéo.

Depuis le temps, on en est à la version 14, il ne faut plus attendre de bouleversement intense des deux poids lourds. Par exemple Camera Raw, hormis la prise en charge des appareils récents ne bouge pas fonctionnellement parlant (néanmoins, le filtre anti-brume rejoint les outils de retouche). Au fil des ans, ils intègrent des technologies éprouvées dans Photoshop ou Premiere, matinées d’évolutions de l’interface et de nouvelles activités guidées. Ceux qui découvriraient le duo doivent savoir qu’un catalogueur de fichiers coiffe les sections Édition de Photoshop Elements et Montage de Premiere Elements. Enfin, si la licence perpétuelle a été abandonnée pour les logiciels professionnels, elle est toujours d’actualité pour ces deux produits, qualifiés de manière réductrice de grand public, tant leur richesse fonctionnelle est grande.

JPEG - 300.5 ko
L’anti-tremblement montre parfois une certaine efficacité (cliquer pour agrandir).
(photo LK)
JPEG - 253.7 ko
La fonction Anti-brume est ici détournée pour améliorer un paysage grisâtre. Notez que le premier-plan conserve son aspect initial (cliquer pour agrandir).
(photo LK)

De nombreux points sont améliorés dans Photoshop Elements 14, mais les pures nouveautés se comptent sur les doigts de la main. La première est la commande anti-tremblement qui se charge d’éliminer, dixit Adobe, le flou de bougé, notamment celui qui risque d’affecter les selfies. Il ne faut pas lui en demander plus qu’elle ne peut donner, apporter la sensation de netteté absente. Mais si le téléphone portable joue au derviche tourneur, ne comptez pas que la précision resurgisse d’un amas de pixels en folie. La fonction anti-brume de Photoshop CC 2015 est introduite dans le menu Réglages, soit en mode totalement automatique, soit avec quelques ajustements pour pondérer le résultat selon ses exigences esthétiques.

JPEG - 258.1 ko
La nouvelle présentation des Activités guidées offre une interface plus visuelle (cliquer pour agrandir).

Les activités guidées changent d’apparence, avec un découpage thématique en onglets et des vignettes de prévisualisation montrant, par une ligne de séparation mobile, les aspects avant et après. Adobe en profite pour en ajouter deux, Effet de vitesse qui place un flou directionnel pour renforcer la sensation de mouvement et Redimensionner la photo, cette dernière étant franchement loupée dans sa réalisation, faute d’être vraiment didactique.

JPEG - 165.4 ko
Le détourage automatique (document Adobe).
Avant
JPEG - 157.8 ko
Le détourage automatique (document Adobe).
Après

Plusieurs compartiments bénéficient d’améliorations, comme la recherche par visages (détection et reconnaissance de personnes spécifiques), la géolocalisation (il est facile d’ajouter des données GPS à des photos qui n’en disposent pas) ou encore la sélection fine de contours complexes.

JPEG - 249 ko
Les interventions sur le son deviennent facilement accessibles depuis la ligne de temps (cliquer pour agrandir).
(document Adobe)


Dans Premiere Elements, suite aux remontées des vidéastes, Adobe a facilité le traitement de l’audio en rendant l’éditeur de son plus visible, avec une vue Audio dans la ligne de temps et un accès plus immédiat au bas aux différents outils concernant le son, comme les effets. La véritable nouveauté en matière de montage est l’ajout de titres animés, incorporant des éléments graphiques et reposant sur un fond spécifique ou sur une image extraite du clip vidéo qu’ils introduisent. Dans les modifications guidées, deux ajouts. Le premier fait ressortir les couleurs de certains objets ou sujets sur un arrière-plan monochrome. Le second contracte ou dilate le temps pour restituer un effet d’accélération ou de ralenti.

Évidemment, Premiere Elements travaille désormais en 4K si besoin. Ainsi, quand vient l’exportation, le logiciel produit aussi bien des films pour les téléphones que pour la récente génération de téléviseurs 4K qui devient financièrement abordable.

JPEG - 100.8 ko
Des titres animés sont introduits dans la version 14 de Premiere Elements (cliquer pour agrandir).
(document Adobe)


Les logiciels sont proposés 99,6 € l’unité, l’achat conjoint revenant à 150 €. La mise à jour vaut 81,6 €, ou 123,60 € pour la paire.

- Le site d’Adobe

Portfolio

  • En mode d'édition Rapide, Photoshop Elements présente en haut de la liste (...)

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.