Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Afficher les Raw avec Windows 7

08/03/2010 | Laurent Katz

Contrairement à MacOS qui intègre un moteur d’affichage et de conversion Raw, Windows 7 ne prend pas en charge les fichiers bruts. Mais FastPictureViewer comble élégamment cette absence.

La solution est loin d’être sous les feux de l’actualité. Je l’ai cependant découverte parce que mon PC a subi un grand nettoyage de printemps, qui l’a fait passer de Win XP Pro à Win 7 Edition intégrale. En 64 bits. Du coup, la seule solution pour faire apparaître les fichiers Raw dans l’Explorateur est d’aller télécharger les codecs correspondants à chaque marque et de les installer. Enfin, pas vraiment, car tous ne sont pas développés pour l’édition 64 bits de Win 7.

Une recherche m’a fait découvrir FastPictureViewer, proposé en deux versions.
L’une, payante (25,90 €) et nommée Pro intègre une visionneuse séparée (très peu consommatrice en termes de ressources informatiques) qui permet de noter les photos et de générer un fichier XMP compatible avec Lightroom. L’autre est un simple ensemble de codecs Raw s’intégrant à l’Explorateur de fichiers. L’auteur ne présente pas cette seconde mouture comme un gratuiciel, même si son usage ne coûte rien. Il demande simplement de lui envoyer une donation, dont vous estimez le montant.

Une fois installé, l’Explorateur affiche les vignettes des fichiers Raw et montre, dans la zone d’informations situées au bas, les principales données Exif de la photo. Et cela fonctionne aussi avec Vista et Win XP SP3 ! Vous trouverez ici la liste des appareils compatibles, sachant que les mises à jour de FastPictureViewer sont fréquentes, pour suivre les sorties des nouveaux appareils produisant du Raw. L’auteur est présent sur Twitter et a mis en place un flux RSS pour vous tenir informés des changements.

- Le site de FastPictureViewer

Portfolio

  • Affichage des Raw dans l'Explorateur de Windoxs 7

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • J’utilise aussi FastPicture Viewer sur 7 64 bits depuis plusieurs mois et ça fonctionne au poil. On peut choisir à l’installation les raw à prendre en charge marque par marque, histoire de n’installer que les codecs utiles.

    Bref, du tout bon !

  • >non pas développés par l’éditeur, mais reposant sur les codecs originaux des marques

    Euh, merci pour l’article mais non, en fait, mes codecs ne dépendent d’aucun constructeur ou marque et le pack contient des codecs pour certains formats (ou plateformes) à propos desquels le constructeur ne s’est pas donné la peine... par exemple Nikon, Canon et Adobe DNG en 64-bit, ou encore Leica, Hasselblad etc, pour lesquels aucun codec n’existe !

    • Merci de la précision. Je vais relire la FAQ de votre site, que j’ai dû mal interpréter (voir ci-dessous). En tout cas, je modifie le texte.

      Voilà le passage de la Faq, en réponse à la question de savoir si les codecs s’appuyaient sur DCRaw.

      «  These decoders are all digitally signed and come from 100% trusted sources. They are designed and tested by the camera manufacturers themselves, more often than not the only ones to truly understand their proprietary image format and sensor details, so FastPictureViewer makes no guesswork when accessing the files. New cameras are usually supported immediately as manufacturers tends to update their decoders slightly in advance or at the same time a new model gets released. The preview rendering shown by FastPictureViewer will match the camera’s LCD rendering exactly as the same image is used. »

      Laurent

    • Cette entrée indique que ma visionneuse s’appuye sur des décodeurs fournis par les fabricants. C’était le cas au moment de son lancement, début 2008, mais ce n’est plus tout à fait vrai aujourd’hui car d’autres acteurs fournissent maintenant des décodeurs, y-compris moi-même.

      D’autre part mes décodeurs sont développés par moi-même et ne s’appuient en aucun cas sur les codecs (parfois non-existants) des fabricants. Il n’y sa strictement rien appartenant à Nikon, Canon ou autre fabriquant dans mes logiciels.