Publié le : 09/04/2011
Par : Laurent Katz

Akvis s’ouvre à l’HDR

HDR, trois lettres magiques qui affolent les éditeurs. Dernier en date, Akvis a mis HDRFactory à son catalogue, désormais riche de seize produits d’imagerie.

JPEG - 482.1 ko
L’interface du logiciel (cliquer pour agrandir)

Quand on a quinze programmes dédiés à la photo, il n’est pas étonnant que l’HDR qui investit l’espace logiciel, les appareils photo et même les smartphones débarque dans la famille. Cette première mouture, HDRFactory travaille à partir d’un groupe de photos ou d’une image unique pour du pseudo HDR. La suppression semi-automatique des « objets fantômes » est proposée dans les versions Personnelle Deluxe (80 €) et Business (145 €), mais pas dans la Personnelle (53 €). La première comporte la forme autonome et le plug-in, la deuxième permet en plus un usage commercial des photos, tandis que la version de base, Personnelle, bien que proposée sous les deux formes, n’offre que l’usage de l’une d’entre elles. Dans tous les cas, l’installation est permise sur deux ordinateurs.

Ajsutement du rendu Post-traitement tonal

Le logiciel ouvre les formats Jpeg, Tiff, BMP et PNG, ainsi que les Raw, mais ne sauvegarde pas dans un format HDR, seulement dans les quatre formats précités. Trois onglets régissent la procédure, une fois les images sélectionnées : HDR, Ajustements et Post-traitement. On retrouve le principe de l’interface Akvis (voir copie d’écran) avec une aide en ligne qui décrit le réglage pointé par la souris.

Une version d’essai valide 10 jours, pour Mac OS comme pour Windows, est disponible ici.

- Le site d’Akvis

Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les commentaires liés à cet article

Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

[
0
]