Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

FUJIFILM

Astrid Kirchherr : décès à l’âge de 81 ans

19/05/2020 | Sandrine Dippa

Astrid Kirchherr est décédée le 12 mai à l’âge de 81 ans. La photographe d’origine allemande est notamment connue pour avoir pris les premières photographies des Beatles – alors qu’ils étaient peu connus – dans les années 60.

La photographe allemande Astrid Kirchherr est décédée le 12 mai des suites d’une « maladie foudroyante ». Sa disparition a notamment été relayée par de nombreux médias allemands tels que l’hebdomadaire Die Zeit ainsi que par l’écrivain britannique Mark Lewisohn via son fil de news Twitter. « Intelligente, inspirante, innovante, audacieuse, artistique, éveillée, consciente (…) aimante et amie de beaucoup. Son cadeau aux Beatles était incommensurable. Elle est décédée mercredi à Hambourg, quelques jours avant ses 82 ans. RIP. », a entre autres écrit le spécialiste des Beatles en son hommage ce week-end. La photographe connue pour sa collaboration avec les Beatles à leurs débuts avait 81 ans.

C’est à 22 ans, au début des années 60, qu’Astrid Kirchherr rencontre le groupe lors de leur tournée à Hambourg et qu’elle se lie d’amitié avec les « quatre garçons dans le vent ». À cette époque, la formation est composée de cinq membres : John Lennon, Paul McCartney et George Harrison, Pete Best et le bassiste Stuart Sutcliffe qui décédera en 1962. Nous sommes alors loin de la Batlemania et de l’engouement que générera quelques années plus tard le groupe chez leurs jeunes fans. La photographe réalise alors de nombreux clichés mêlant les poses et les looks de « rebelles » qui contribueront à peaufiner l’image du groupe. Selon la légende, c’est aussi elle qui serait à l’origine de leur fameuse « moptop haircup », la célèbre coupe au bol qui maquera leur signature à leurs débuts. Bien qu’elle ait démenti des années plus tard dans une interview accordée à la BBC en 1995.

« Tout ce que les gens ont dit, que j’ai créé leur coiffure, c’est du n’importe quoi ! Beaucoup de garçons allemands avaient cette coiffure. Stuart [Sutcliffe] l’avait depuis longtemps et les autres l’ont copié. Je suppose que la chose la plus importante à laquelle j’ai contribué est l’amitié qui nous lie », avait-elle notamment confié.

Les années suivantes, Astrid Kirchherr entame une carrière de photographe freelance qui l’amène à collaborer avec le magazine Stern. Non sans difficulté, l’image des Beatles lui collant à l’objectif : « Chaque magazine et journal voulait que je photographie à nouveau les Beatles. Ou ils voulaient mes vieux trucs, même s’ils n’étaient pas au point. C’était très difficile pour une femme photographe des années 60 d’être acceptée. Finalement, j’ai abandonné. J’ai pris très peu de photos depuis 1967 », se rappellera la photographe quelques années plus tard.

En 1995, elle ouvre une boutique photo à Hambourg, le K&K, spécialisée dans la vente de livres vintage et d’artwork. Sa rencontre avec le groupe est narrée dans Backbeat : Cinq Garçons dans le vent, sorti en 1994. Le film retrace la carrière des Beatles de leurs débuts à Hambourg à la Beatlemania. En 2010, le Victoria Gallery et Museum de Liverpool lui consacrait une rétrospective dévoilant 70 images dont celles des Beatles prises pendant leurs vacances à Tenerife et sur le tournage de leur film A Hard Day’s Night (1964).

Crédit image d’accueil : Vadim1913, CC BY-SA 4.0
Astrid Kirchherr en novembre 2012

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



PHOX

BBB
Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP

Fujifilm