Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Bêta en ligne pour Bibble 5

09/02/2009 | LAURENT KATZ

09/02/2009 – Bibble Pro 5 est en retard, mais c’est pour la bonne cause. Totalement réécrit, le logiciel demande une mise au point plus longue que prévue et en plus, l’éditeur souhaite mettre en ligne une bêta version publique avant la commercialisation effective.

JPEG - 579.5 ko

C’est avec une certaine discrétion que Bibble Labs met en ligne une préversion de Bibble Pro 5. La page d’accueil de son site n’en fait pas mention et il faut plonger dans les forums du site officiel de Bibble Labs pour en entendre parler avec plus de précision, et surtout aller sur le blog de Valery Landon.
, modérateur du forum français officiel et traducteur du logiciel. Et là, bingo ! des vidéos présentent le logiciel et, double bongo, la procédure pour télécharger la bêta version est indiquée.

Pour l’instant, toutes les fonctions ne sont pas implémentées et c’est normal, la stabilité n’est pas optimale, loin de là, mais il faut quasiment prendre ce téléchargement comme un cadeau pour satisfaire notre impatience. Et ce que l’on voit à l’écran ne fait que renforcer cette dernière : l’interface semble bâtie sur les saines bases des logiciels modernes, avec des palettes rétractables et un alléchant ensemble de commandes, comme les calques (peu manipulables sur ma configuration Windows XP, en raison des inévitables bugs que comporte une version préliminaire). Certaines fonctions sont désactivées, comme Perfectly Clear (optimisation tonale) ou Noise Ninja (réduction du bruit). Le Jpeg, le Tiff et certains formats Raw, dont le DNG, en sont absents. Malgré cela, un petit détour mérite votre attention.

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Pour avoir testé cette preview pendant une semaine, j’avoue être totalement séduit. Je l’attendais avec impatience, étant sous GNU/Linux, les DAM intégrés aux logiciels de dématriçage ne sont malheureusement pas courant (j’utilise jusqu’ici le couple f-spot / ufraw, souvent complété par GIMP).

    Julien