Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Bonus TEST MDLP#49 / Le Verdict

18/09/2012 | SEPULCHRE Jean-Marie

Le Verdict

Caractéristiques

Ce zoom tout terrain le plus puissant du marché pour le format DX ouvre de nouvelles perspectives à la photo généraliste.

Fabrication

La construction sérieuse et la finition soignée, avec un joint d’étanchéité et un parasoleil fourni.

Ergonomie

La bague de zooming est très pratique mais la mise au point manuelle moins aisée du fait d’une bague étrioite. L’autofocus est rapide, silencieux et précis et le stabilisateur est efficace. La mise au point rapprochée est très pratique.

Qualité optique

Le piqué est toujours très bon dans les zones du centre de l’image et des lignes de tiers, mais on sera attentif à ses cadrages pour ne pas placer d’éléments importants dans les coins de la photo en longue focale. Le vignetage n’est trop fort qu’à 18 mm et l’aberration chromatiques bien contrôlée, mais la distorsion très importante devra être sérieusement corrigée.

Rapport qualité / prix

Le prix est raisonnable compte tenu du large usage que peut avoir l’objectif, notamment en voyage et proxi-photo, mais la qualité globale est naturellement en deçà des zooms pros beaucoup plus chers présentant une bien plus faible variation de focale.

NOTE GLOBALE 8,2/10

Les +

- Amplitude record de cadrage
- Piqué élevé au centre à toutes les focales
- Autofocus et stabilisateur rapides en reportage

Les -

- Manque de piqué sur les bords en longue focale
- Distorsion importante nécessitant une correction
- Vignetage à 18 mm

Retrouvez l’intégralité de notre test du Nikkor AF-S 18-300 mm f/3,5-5,6G ED VR dans notre numéro 49 du MondedelaPHOTO.com, actuellement en kiosque. - Lire le sommaire du numéro 49 de MDLP - Acheter le numéro 49 de MDLP

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Couteau suisse plutôt réussi, mais on voit les limites des amplitudes records !
    Le 28-300 en comparaison s’en sort mieux alors qu’il est utilisé sur un grand capteur.
    Même avis que moi cher JMS ?

    • Oui, mais le 28-300 s’épanouira sur un DX en lien avec un 10-24, per exemple...ce ne sera plus le même budget !

    • Si on délaisse la partie 18-28mm , en DX sur la plage restante (28-300mm), quel est le meilleur des 2 ? Le 18-300 ou le 28-300 ???

    • Le 28-300...qui peut être un bon choix en DX si on utilise par ailleurs un 12-24 ou un 10-24 !

    • Il m’est arrivé une drôle de chose ....

      J’ai acheté l’objectif en titre pour aller avec mon Nikon D5100 et lorsque j’ai fait des essais, nous nous sommes rendus compte, mon mari et moi, que le résultat .... c’était pas ça !!!!.

      En effet une photo faite avec le Nikon 70-300mm n’est pas similaire à celle faite avec le nouvel objectif.

      Si on compare les résultats, une photo au 300mm avec le 18-300 donne 200mm avec le 70-300, vérification faite aussi avec un 300mm fixe sur un APSC et un 450mm fixe sur un plein capteur.

      Le 18mm vérifié sur divers APSC et zooms donnait en faite un 24mm sur le 18-300.

      En fait dans la pratique, ce 18-300 ce révèle être un 24-200 et idem avec le 28-300 (30-200)

      Le vendeur n’avait jamais vu ce problème et va contacter le représentant Nikon pour avoir une explication

      Avez-vous déjà entendu parler de ce problème ?

    • Bonjour, la focale apparente (l’angle de prise de vue) des objectifs change avec la distance. Pour comparer l’angle de champ (cadrage possible) d’un 18-300 mm avec par exemple un 18-55 mm et un 70-300 mm il convient de prendre un sujet dit "à l’infini" c’est à dire très lointain. Les tests à courte distance donnent des résultats trompeurs selon la formule optique du zoom il peut arriver en effet que son angle de champ soit plus restreint qu’à longue distance. Le cas était déjà connu sur le 18-200 mm ! Il est étonnant que votre vendeur ignore cette caractéristique des zooms...