Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Bonus TEST MDLP#49 / Le piqué

18/09/2012 | SEPULCHRE Jean-Marie

Le piqué a été mesuré avec un D7000, réglage standard, en NEF développé car Capture NX2. Si l’on opère en JPEG, il est conseillé de monter la netteté d’un cran (4 comme pour le Picture control paysage). En usage reportage ou souvenirs de famille, la zone centrale de l’image (centre et zone des tiers) montre une remarquable constance à toutes les focales, étant toujours aux niveaux excellents ou très bons à toutes les focales et toutes les ouvertures. Si l’on fait des photos de groupe on fera attention aux bords de l’image à 35 mm et en longues focales, mais en fermant un peu le diaphragme le résultat sera très bon. Par contre le paysagiste devra éviter les angles des longues focales, toujours en retrait sur le reste du champ à partir de 105 mm, mais la position 300 mm est globalement aussi bonne que la position 200 mm de l’ancien modèle.


- Ci-dessus : Carte de piqué pour le format 33 × 49 cm : les cases bleues indiquent les très bons et excellents résultats en matière de netteté.


- Ci-dessus : Graphique détaillé du piqué à 18 mm selon l’ouverture (mesures pour le format 33 × 49 cm)


- Ci-dessus : Graphique détaillé du piqué à 24 mm selon l’ouverture (mesures pour le format 33 × 49 cm)


- Ci-dessus : Graphique détaillé du piqué à 35 mm selon l’ouverture (mesures pour le format 33 × 49 cm)


- Ci-dessus : Graphique détaillé du piqué à 50 mm selon l’ouverture (mesures pour le format 33 × 49 cm)


- Ci-dessus : Graphique détaillé du piqué à 105 mm selon l’ouverture (mesures pour le format 33 × 49 cm)


- Ci-dessus : Graphique détaillé du piqué à 200 mm selon l’ouverture (mesures pour le format 33 × 49 cm)


- Ci-dessus : Graphique détaillé du piqué à 300 mm selon l’ouverture (mesures pour le format 33 × 49 cm)

Vraiment apte pour tous les sujets ?

On se demande souvent si ces super-zooms peuvent remplacer toute une série d’objectifs qui au total seront plus coûteux, mais souvent plus lumineux. Evidemment, un tel zoom ne peut remplacer un 70-200 f/2,8 dans du reportage en faible lumière avec des sujets remuants, mais il remplacera déjà sans problème le couple 18-105/70-300 mm souvent conseillé pour les reflex DX et pour avoir eu la curiosité de le confronter à un Nikkor 300 mm f/2,8 sur des voitures de course…le zoom 18-300 mm relève le défi avec des images nettes et aux couleurs bien saturées, pour un format A4 voire A3 et avec un peu de post-traitement sur le RAW on aura du mal à voir une grande différence aux ouvertures moyennes.
Retrouvez l’intégralité de notre test du Nikkor AF-S 18-300 mm f/3,5-5,6G ED VR dans notre numéro 49 du MondedelaPHOTO.com, actuellement en kiosque. - Lire le sommaire du numéro 49 de MDLP - Acheter le numéro 49 de MDLP

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • énorme, lourd et mauvais... je ne sais pas comment vous faites vos mesures mais j’ai eu l’occasion de le tester sur le terrain... et c’est vraiment une daube !!!
    aussi mauvais que le 55-300 vr entre 200 et 300mm (même plus mauvais à pleine ouverture) et pas meilleur que le 18-55 vr aux ouvertures moyennes. un objectif amateur (pour les paresseux) pourtant à un prix avoisinant les 1000€ (les 24-120 et 16-34 N coûtent à peine plus cher !!!)