Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Bonus TEST MDLP#49 / Les défauts optiques

18/09/2012 | SEPULCHRE Jean-Marie

La contrepartie d’une telle variation de focale est la difficulté de corriger la distorsion, qui est vraiment très élevée avec 1,28 % en barillet à 18 mm, avant de s’inverser en coussinet à partir de 24 mm et d’atteindre – 0,72 % à 35 mm, – 0,86 % à 105 mm et encore – 0,63 % à 300 mm Ce défaut nécessitera une correction logicielle en paysage. Par contre le vignetage n’est gênant qu’à 18 mm (1,5 IL à pleine ouverture et il en reste des traces à f/8). L’aberration chromatique est excellente en courte focale (0,5 pixel au maximum) et reste très maîtrisée à 105 et 200 mm (0,8 pixel). Elle atteint 1,4 pixel à 300 mm mais ces petites franges ne se verront souvent qu’en visualisation 100% écran.


- Ci-desssus : Défauts optiques mesurés pour le format 33 × 49 cm : les zones jaunes et rouges indiquent des défauts perceptibles sur l’image (notre figure montre la distorsion avec un grossissement × 5).

Retrouvez l’intégralité de notre test du Nikkor AF-S 18-300 mm f/3,5-5,6G ED VR dans notre numéro 49 du MondedelaPHOTO.com, actuellement en kiosque. - Lire le sommaire du numéro 49 de MDLP - Acheter le numéro 49 de MDLP

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.