Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Canon EF 100-400 mm f/4,5-5,6L IS USM II : taillé pour le 7D Mark II

11/11/2014 | Benjamin Favier

Décidément, c’est l’année des grands zooms téléobjectifs. Après Tamron et Sigma, c’est au tour de Canon de lancer un modèle de ce type. Certes moins ambitieux que ses concurrents en terme d’amplitude, cet objectif succède au vénérable 100-400 mm de la série L.

Présentation

L’EF 100-400 mm f/4,5-5,6L IS USM actuellement au catalogue ne fait pas partie des objectifs les plus performants de la marque. Mais il a fait le bonheur de nombreux photographes à la recherche d’un zoom à forte amplitude de qualité, sans avoir à dépenser une fortune. Un terrain où la concurrence, déjà vive, s’est encore accrue avec les arrivées récentes des Sigma 150-600 mm C et S, ainsi que du Tamron 150-600 mm SP, tous existant en monture Canon EF. Peu de temps après la sortie de son EOS 7D Mark II, reflex APS-C avant tout conçu pour la photo d’action, Canon renouvelle logiquement son zoom emblématique de la série L, apparu en 1998, avec une version II ! Sur les EOS APS-C, il offre toujours l’équivalent d’un 160-640 mm en 24 x 36.

L’ouverture glissante à f/4,5-5,6 reste également inchangée. Mais pour le reste, tout a été revu. À commencer par le mécanisme du zoom : la première version oblige à pousser ou tirer la partie avant du fût pour passer d’une focale à l’autre ; un procédé qui dénote quelque peu en 2014. La nouvelle version adopte une bague classique, large et caoutchoutée. Elle est précédée d’un anneau permettant de régler sa fluidité (Smooth/Tight). La bague dédiée à la mise au point se trouve entre celle-ci et le collier de pied. Ce dernier fait l’objet d’une innovation intéressante : s’il peut toujours être ôté complètement, son embase se dévisse pour qu’elle puisse rester à demeure sur un monopode, libérant rapidement zoom et boîtier.
Le système de stabilisation repose désormais sur trois modes. Il offrirait un gain de quatre vitesses selon Canon.

L’une des caractéristiques les plus spectaculaires par rapport à la précédente version est le gain au niveau de la distance minimale de mise au point : de 1,80 m, on passe à 98 cm, et ce à toutes les focales. La formule optique est naturellement plus ambitieuse, avec vingt-et-un éléments répartis en seize groupes, dont un verre super ED. Le poids s’en ressent un peu, passant de 1380 g à 1570 g. Il reste relativement compact, du moins lorsque le fût n’est pas déployé, avec une longueur de 193 mm. Et sans le pare-soleil évidemment. Celui-ci, fourni, est pourvu d’une petite fenêtre pour faire tourner un filtre circulaire (diamètre 77 mm). En tant que membre de la série L, il bénéficie d’une construction de haut vol, protégée contre les intempéries.

La commercialisation est prévue pour décembre, au prix de 2299 €. Nous ne savons pas encore s’il remplace immédiatement la première version, ou si cette dernière restera encore quelques temps au catalogue.

- Le site de Canon

Fiche technique

  • Prix : 2299 €
  • Type : zoom
  • Monture : Canon EF
  • Focales : 100-400 mm
  • Focales sur EOS APS-C : 160-640 mm éq. 24 x 36
  • Ouvertures maximales : f/4,5-5,6
  • Ouvertures minimales : f/32-f/38
  • Construction optique : 21 lentilles en 16 groupes
  • Protection : oui
  • Zooming : oui
  • Motorisation : oui
  • Stabilisation : oui
  • Diaphragme : 9 lamelles
  • Distance minimale de mise au point : 98 cm
  • Accessoires : pare-soleil fourni
  • Diamètre du filtre : 77 mm
  • Dimensions (L x ø) : 193 mm x 94 mm
  • Poids : 1570 g

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages