Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Canon EF 200-400 mm f/4 L IS USM Extender 1,4x, Le verdict

14/05/2013 | SEPULCHRE Jean-Marie

LE VERDICT

- Caractéristiques :
Ce zoom est le premier a pouvoir remplacer sur le terrain les fixes de 400 à 600 mm avec des performances équivalentes, tout en relayant le classique 70-200 mm aux plus courtes focales.

- Fabrication :
L’objectif est construit comme une arme d’assaut mais l’encombrement et le poids restent à la hauteur.

- Ergonomie :
Doté de nombreuses commandes il est un peu complexe à personnaliser, et la bague de zooming n’est pas toujours facile à actionner quand on souhaite le soutenir par sa poignée.

- Qualité optique :
La qualité optique est superlative aux focales de base, et malgré un peu de distorsion elle reste de très haut niveau avec le convertisseur intégré avec un piqué digne des focales fixes de la même série.

- Rapport Qualité / Prix :
Le prix (12 999 €) est bien entendu à la hauteur des caractéristiques et performances exceptionnelles, et pour l’appréhender il faut le mettre en regard du prix des focales fixes qu’il ne rougira pas de remplacer.

NOTE GÉNÉRALE : 8,7/10

"Ce qu’on a aimé"

- Le meilleur piqué de tous les zooms longue focale du marché
- Construction faite pour résister aux pires épreuves
- Autofocus et stabilisateur réactifs

"Ce qu’on a moins aimé"

- Un peu de distorsion avec le convertisseur
- Vignetage un peu trop élevé à 560 mm
- Prix à la hauteur des performances

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • exceptionnellement exceptionnel... mais pour l’avoir, va falloir supplier le banquier là... :’(

  • Cher JMS,
    Tout d’abord félicitations pour ce scoop technique inattendu !
    Les canonistes ne s’attendaient pas à pareille surprise !
    Pour une fois (un peu plus en fait !), je suis d’accord sur la note globale.
    Ce zoom représente bien le pinacle du savoir-faire technique de la marque rouge.
    Pas mal de points positifs : Zoom aussi compact que le modèle concurrent malgré l’ajout du converter intégré, formule "carabinée" (4 UD +1 Fluo), poids relativement "raisonnable" (300g de plus que le concurrent mais avec le converrter en sus !), map mini à 2m comme le concurrent, meilleure polyvalence, perfs au Top+ les traitements habituels à la mode pour ce type d’objectif pro.

    Néanmoins, on est en droit de se demander si Canon n’a pas péché par excès d’orgueil.
    À force de vouloir faire "toujours mieux" que le concurrent, Canon n’a-t-il pas oublié quelque chose ?

    1-Le prix ! À vrai dire, je ne suis pas surpris car je m’y attendais un peu.
    En effet, Canon (comme TOUS les opticiens d’ailleurs !) n’a pas l’habitude de brader sa technologie.
    En 1982, Canon avait commercialisé un impressionnant zoom "révolutionnaire" à l’époque, le 150-600/5.6 L FD (le premier à zooming interne)
    qui coûtait 880.000 Yens de l’époque.
    Le "petit" nouveau est proposé à un tarif identique (1.330.000 Yens)...à condition de supposer une inflation moyenne constante de 1.34% par an.
    Le problème est que le 150-600/5.6 L FD avait été jugé trop cher à l’époque et Canon n’a pas renouvelé l’expérience en AF.

    La demande s’étant depuis renouvelée et l’offre sur le marché ayant évolué (Sigma 120-300/2.8, Nikkor 200-400/4 AFS VR,...), Canon pouvait difficilement rester
    les bras croisés sur ce créneau.

    Canon aura donc mis 29 ans pour renouveler son 800/5.6 L FD et 31 ans pour renouveler son 150-600/5.6 L FD !
    La réputation des opticiens en matière de lenteur n’est donc plus à faire...

    2-Lenteur par rapport à son concurrent direct qui a sorti son 200-400/4 AFS VR dès 2003.

    3-Tarif du Canon par rapport à son concurrent Nikon : On passe pratiquement du simple au double (Nikkor 200-400/4 = 7000 € Vs Canon 200-400/4 LIS =13.000 €)
    La présence d’un converter intégré et des perfs optiques réputées meilleures méritent -elles autant de sacrifices ?

    4-La formule optique à 25 voire 33 lentilles est-elle compatible avec un usage en contre-jour ? J’ai des doutes...

    5-Le facteur de grandissement est....moins bon que celui du Nikkor (Gmax=0.15 Vs G=0.27 à f=400 mm que le converter interne ne parvient que partiellement à compenser )

    En conclusion, ce zoom ravira les canonistes pro ou/et fortunés pour qui 10000 € ne représentent pas une somme effrayante. Pour les autres,...faudra faire quelques croix sur une grille de loto pendant quelques temps...

    • Ce jour est à marquer d’une pierre blanche, notre ami Eric-p trouve un objectif Canon un peu onéreux. Je l’avoue, moi aussi, mais j’avoue aussi avoir été scotché par les performances exceptionnelles de ce zoom qui est parfaitement au niveau des grands blancs fixes, quoiqu’un peu moins lumineux. Evidemment si on se met à le monter sur un boîtier 1Dc on peut espérer une petite négo de son revendeur pro...sinon en effet euromillions ;o)

    • L’amour ne rend pas forcément aveugle ! ;-)
      Autant je peux comprendre le tarif "politique" du 35/2 IS USM (faut liquider l’ancien modèle, le cours du yen était élevé, gap technologique entre l’ancien et le nouveau...)
      Autant là, on est en droit de se poser des questions. De 7000 € (officiel !) pour le Nikkor à 13000 €,ça fait +85% !
      Ils devront donc se "calmer" et ramener le tarif stratosphérique de ce zoom à une valeur plus réaliste.
      Perso, je ne mettrais pas plus de 10.000 sur ce tromblon mais ce n’est que mon avis....
      Je rappelle que le yen a dévissé depuis déjà quelques mois et qu’on n’en ressent pas encore complètement les effets....

    • Au Japon,
      le 200-400/4 LIS EF Canon a été annoncé à 1.330.000 Yens TTC officiellement
      tandis que le Nikkor 200-400/4 AFS VR II a été proposé il y a environ 3 ans à 1.050.000 Yens TTC.

      Depuis ce temps, le tarif du Nikkor a dévissé et on le trouve en Europe en SP pour 6200 €.
      Canon a largement les moyens de ramener le tarif de son zoom professionnel à des normes beaucoup plus réalistes même si elle resteront sans doute toujours
      plus élevées que celles de son concurrent.

    • Pour ce qui est des performances en contre jour (et pour le reste aussi d’ailleurs), je te conseille de lire l’article d’Andy Rouse qui a pu tester un prototype de ce gros caillou pendant 6 mois. (http://www.andyrouse.co.uk/index.php?page_id=174)
      Tu y verras par ailleurs de superbes photos en contre jour :-)

      Ah oui, j’oubliais... L’article est en anglais ^^

  • Intéressant mais hors de prix.
    On attend depuis plusieurs années la mise à jours du 100-400 mm avec un prix abordable. Pas ce genre de chose....