Publié le : 14/11/2012

Canon EF 24-70 mm f/2,8L USM II : le verdict

LE VERDICT

- Caractéristiques : 8/10

Ce zoom est dispose des attributs classiques du trans-standard pro pour le 24 × 36, mais on regrette le manque d’audace qui le prive d’un stabilisateur.

- Fabrication : 9/10

La construction sérieuse et la finition soignée, avec un joint d’étanchéité et un parasoleil fourni.

- Ergonomie : 9/10

Tout est classique dans la manipulation et les réglages de cet objectif, les larges bagues peuvent être maniées même avec des gants sur la banquise, l’autofocus est rapide et précis, rien ne causera une distraction pour le pro !

- Qualité optique : 9/10

Le piqué est globalement très élevé à toutes les focales et ouvertures, la distorsion est visible mais pas excessive, et les petits excès de vignetage et d’aberration chromatique se corrigeront automatiquement dès que l’appareil disposera dans sa mémoire des valeurs de correction du nouveau modèle.

- Rapport qualité prix : 7/10

Le prix est vraiment très élevé pour un zoom pro de base en comparaison des marques concurrentes ou compatibles, mais c’est quand même le meilleur 24-70 mm qui soit jamais passé sur notre banc de mesure…cependant à ce tarif on aurait espéré zéro défaut au lieu de défauts minimes !

NOTE GLOBALE : 8,6/10

"Ce qu’on a aimé"

- le meilleur piqué de tous les 24-70 f/2,8 du marché
- construction solide et ergonomie sans surprise
- autofocus très efficace

"Ce qu’on a moins aimé"

- angles en léger retrait au-delà de 50 mm aux grandes ouvertures
- vignetage un peu trop élevé
- pas encore de correction d’AC dans l’EOS 5D Mark III

MDLP N°51, Décembre 2012
- Retrouvez l’intégralité de notre test sur le zoom Canon EF 24-70 mm f/2,8L USM II dans notre numéro cinquante-et-un du MondedelaPHOTO.com, actuellement en kiosque.
- Lire le sommaire du N° 51 de MDLP

Les autres pages de l'article

01
02
03
04
05
06

Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les commentaires liés à cet article

Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Le meilleur piqué pour un 24-70 passé sur un capteur 22mpx.
    Il sera intéressant de le tester sur un 36mpx ou plus quand canon en disposera :

    Si le 24-70 nikkor a moins bonne réputation, c’est depuis les tests sur D800. Sur format A2 depuis D3x à 24mpx, il me semblait en dessous mais proche du nouveau Canon.

    1) En bref, si ce nouveau canon reste aussi bon sur les prochains gros capteurs canon (36 mpx ou plus), pourquoi pas le prix élevé. Donc, il faut attendre les futurs boitiers canon pour dire si son prix est trop exagéré ou justifiable.

    Et voir à quel prix Nikon va le remplacer.

    2) Vu les perfs du 24-70 Tamron stabilisé teste sur 5d mkIII (cf. tests du mode de la photo), peut-on expliquer l’écart de prix ?

  • Vous avez perdu le sens des réalités.

    Même s’il est le meilleur aujourd’hui, bien que non exempt de défauts, ce prix de 2699 € est artificiellement surestimé.
    A ce rythme, combien sera vendu celui qui sera un jour meilleur que lui ?

    • Oh c’est très simple :
      Vous prenez le taux d’inflation au Japon et vous faites le calcul en fonction du nombre d’années qui séparent l’ancien du nouveau.
      L’ancien 24-70/2.8 L EF a été commercialisé en France au tarif de 2200 € en 2002.

      Le modèle qui le précédait n’était pàs donné non plus:Le 28-70/2.8 L EF valait 11.500 Frs (1753 €) en novembre 1993.
      Celà nous donne une augmentation moyenne de 2.3% par an entre ce modèle et le nouveau.

      Ajoutez à celà l’évolution défavorable de la parité €/ Yen ces dernières années...

      Le tarif de ce nouveau zoom professionnel est donc NORMAL, c’est à dire conforme à ce qu’on peut attendre de ce type de produit compte tenu de l’inflation et de
      l’évolution du cours du yen .

    • Si on reprend les tarifs proposés au Japon, on a :

      28-70/2.8 L EF = 180.000 Yens (nov. 1993)
      24-70/2.8 L EF = 220.000 Yens (nov. 2002)
      24-70/2.8 L II EF= 230.000 Yens (sept. 2012)

      En réalité, c’est essentiellement le renchérissement du Yen par rapport à l’€ qui est la cause essentielle de l’augmentation du 24-70/2.8 L II.
      En réalité, le coût du 24-70/2.8 L II a sans doute (légèrement !) baissé par rapport au modèle précédent au Japon si on tient compte de l’inflation...

    • 1) c’est vrai, il n’est testé que sur 22MPX, et il ne pourra justifier son prix que si aussi bon sur des capterus plus performants (qui n’existent pas encore en CANON ;

      2) l’augmentation du Yen c’est vrai pour tous les fabricants japonais d’appareil photo, mais l’augmentation est encore plus forte chez CANON. Donc c’est surtout une volonté de produits plus hauts de gamme plus couteux (donc pour un public moins large).

    • Des capteurs plus performants ? Canon en a déjà un tas : 1DX, 5D Mark III ou II. Ce n’est pas assez performant pour toi ? Mon gars, la performance ne vient pas forcément par le très grand nombre de pixels. Et je suis Nikoniste...

    • Je ne sais pas où vous allez pécher ça .

      Le 24-70/2.8 L II est à peine plus cher que le précédant modèle malgré les 10 années qui les sépare.

      Pour le 24-70/4 LIS, rebelotte : Le tarif du nouveau transtandard pro f/4 est à peine différent du prédecesseur au Japon,soit
      145.000 Yens pour le 24-105/4 LIS
      154.000 Yens pour le 24-70/4 LIS
      soit +6.2% en 7 ans ou encore une augmentation annuelle moyenne de +0.86% par an.

      En ce qui concerne d’autres objectifs, l’augmentation a été effectivement plus sensible :
      Le 100/2.8 macro est passé de 82.000 Yens à 120.000 Yens en 9ans .
      L’explication ? Canon a fait passé cet objectif en catégorie L et le bureau de R&D s’est défoncé pour que la prise de poids du nouveau, qu’on pouvait estimer grossièrement à +150g à cause de l’IS , soit aussi réduite que possible.
      Résultat : Le 100/2.8 LIS est....25g (Une lettre affranchie !) plus lourd que l’ancien...et le système de stabilisation a été totalement revu et corrigé pour ce type d’objectif (IS hybride).

      Donc, il ne faut pas s’étonner : TOUT A UN PRIX.

      Idem pour le coût du 35/2 IS USM : Il est sensiblement plus cher que le 35/2 EF
      ....Oui mais le nouveau intègre l’USM, l’IS, Une formule à 10 lentilles contre 7 pour l’ancien dont une asphérique.

      Inutile d’aller chercher des comparaisons ailleurs : Il n’y a pas de comparaison possible avec les autres fabricants sur CE PRODUIT.

      Nous aurons donc l’occasion de vérifier si Nikon est prétendûment moins cher que Canon comme vous semblez le dire.

      En ce qui me concerne, je n’ai pas cette impression en consultant les sites de vente sur le net....pour des produits COMPARABLES.

      Evidemment, si vous me faites remarquer que le 600/4 LIS II est sensiblement plus cher que le 600/4 AFS VR, n’importe quel aficionado de Canon vous dira que c’est parfaitement justifié ! ;-)

    • Exact.

      La pixelrace ne fait pas partout l’unanimité d’autant qu’elle augmente sensiblement le volume des fichiers pour des gains réels discutables.

      Les capteurs hyperpixellisés sont également accusés d’augmenter le bruit de lecture, d’où une sensibilité limitée à 25 Kisos sur le D800
      contre 100 Kisos sur les FF Canon courants.

    • Je trouve que les tests des objectifs effectués en général par notre Jean-Marie Sepulchre national sont quelques...un peu tendres. En effet, je trouve depuis longtemps le manque de sévérité dans ses appréciations et ses notations. Comment par exemple peut-on accepter qu’il puisse avoir autant de distorsions à pratiquement toutes les focales dans un transtandard pro, en l’occurrence ici le 24-70 f2.8 II Canon, sachant que ce n’est ni un fish-eye, ni un UGA, et fermer les yeux sur ces défauts ahurrissants, et lui mettre tranquillement un "Recommandé" ou une note de 8,6/10 ?! En plus, ce 24-70 f2.8 II Canon est à un prix exorbitant qui, normalement, n’aurait pas du avoir ce genre de défaut grotesque pour une telle optique. Même les petits zooms Tamron et Sigma 17-50 f2.8 font mieux en terme de maîtrise de la distorsion... .
      Cher Jean-Marie, y a pas que le piqué qui compte. Il faut que t’apprenne à être plus intransigeant et plus exigeant dans tes notations. C’est pourquoi j’aime beaucoup les tests de Photozone, car eux au moins, ils ne badinent pas avec la qualité, et ne donnent des bonnes notes qu’aux optiques qui le méritent. Le prestige ne fait pas tout.

    • Une remarque sur la distorsion du 24-70/2.8 L II de la part d’un nikoniste ?
      Mwarf mwarf mwarf !!!
      Mais c’est l’hôpital qui se fout de la charité !
      Vous feriez mieux de regarder où se situe la distorsion de ce bon vieux Nikkor 24-70/2.8 AFS aux AC légendaires !!!

      Sinon, il y a aussi des tests du fameux 24-85/3.5-4.5 AFS VR dont les vertus en matière de distorsion ne sont plus à démontrer !!!!

    • Mon avis concernait la notation habituelle de JMS que je trouve trop "gentille", et non une bagarre entre Canoniste et Nikoniste.
      Bien sûr que le 24-70 f2.8 Nikkor n’est pas parfait, mais si on n’a pas le droit d’émettre une critique sur l’objectif d’un concurrent, c’est de la dictature pure et simple !
      Et je n’ai rien contre Canon, bien au contraire.

    • Mais bien sûr, bien sûr .... ;-)
      Herureusement que Canon est là pour botter les fesses de Nikon sur leur programme optique parce que sinon, ils seraient encore capable
      de nous pondre une Nème version du "mythique" Tessar 45/2.8 !

      Le 24-70/2.8 L II n’est pas parfait ; il a même regressé sur certains paramètres clés par rapport à l’ancienne version :

      *Abandon du système à paresoleil autoadapté à la focale (Les ingénieurs diront que c’est pour gagner du poids).

      *Facteur de grandissement maxi en baisse (G=0.21 Vs G=0.29 pour l’ancien)

      *Une distorsion à f=24mm qui remonte légèrement par rapport à l’ancienne version.
      À noter qu’on ignore toujours quelle est la focale réelle de ce zoom à 24mm (sur l’ancienne version, c’était plutôt 26mm que 24mm)

      *Les AC ...remontent par rapport à l’ancienne version (encore que ça dépend de l’ouverture à laquelle ces AC sont mesurées) alors que le nouveau zoom comporte 3 lentilles UD Vs 1 seule pour l’ancien. Un comble !

      *Le diamètre du filtre passe à 82mm au lieu de 77mm.

      *Pas d’IS intégré, ce qui va chagriner les geeks.

      *Quid de la résistance du zoom à l’usure (Une critique qui avait été formulée à partir de 2008 par une partie des utilisateurs de l’ancienne version).


      Du côté des bonnes nouvelles, Canon vous dira qu’ils ont répondu aux critiques de la clientèle...dans la mesure des moyens qui sont à leur disposition :

      1-Formule revue et corrigée à ....18 lentilles dont 3 UD et 3 asphériques. C’est certainement la formule la plus complexe disponible sur ce type de zoom
      ....tout en ayant gagné du poids (-15% !) sur l’ensemble de l’objectif.
      Les performances sont globalement en hausse même s’il y a des choses à redire, notamment à 70mm.

      2-Le poids de l’objectif a été revu à la baisse, notamment pour répondre à une partie de la clientèle qui trouvait que l’ancienne version était trop lourde et déséquilibrait
      l’ensemble 5D70/2.8 L. 900g + 950g d’objectif.

      Aujourd’hui le nouvel ensemble 5D III (avec B+C)+ 24-70/2.8 L II est bien mieux équilibré (d’autant plus que le centre de gravité du zoom est plus proche du boîtier :
      950g + 805g.

      Accessoirement, le nouveau zoom gagne 95g par rapport au modèle pro du concurrent direct (Nikon n’était parvenu à gagner que 50g avec le 24-70/2.8 AFS sur l’ancien modèle de Canon, alors considéré comme la référence internationale à sa sortie en 2002).
      Si Nikon veut faire aussi bien sur un éventuel 24-70/2.8 AFS II, je leur souhaite bien du plaisir !

      3-L’encombrement du zoom a été réduit de 10 mm par rapport à l’ancienne version
      et...de 20 mm par rapport au Nikkor concurrent !
      On obtient bien un ensemble mécaniquement mieux équilibré.
      Là encore, Nikon devra prendre des décisions radicales s’il veut revenir dans la course sur ce critère.

      4-L’ensemble de l’objectif devrait corriger la distorsion et les AC résiduelles "in board" (certes en bouffant du champs et un peu d’homogénéité) lorsque
      le nouveau firmware sera disponible.

      Celà donne à Canon un avantage terrible aux zooms maisons (Les Tamron et Sigma ne seront JAMAIS corrigés "in board")

      Conclusion générale :

      Canon a frappé un coup terrible à la concurrence en sortant un zoom qui représente le nouveau sommet de "l’Etat de l’art" pour ce type d’objectif.

      *Il n’est pas le plus léger des 24-70/2.8....mais juste derrière le Sigma, ce qui est une prouesse compte tenu du fait que ce zoom est compatible avec une utilisation professionnelle.
      Il met une claque à toute la concurrence : Nikon (-10.5%), Zeiss (-15%), Leica et Pentax ? Hors course !
      Sigma et Tamron ? Ne boxent pas dans las même catégorie !

      *Il est un des plus compacts de sa catégorie tout en assurant des perfs optiques de niveau professionnel, ce qui n’était pas gagné d’avance !
      (En général, un opticien vous dira que la compacité ne rime pas avec l’augmentation des performances optiques)

      *Il est performant d’autant plus que les informaticiens arrivent à la rescousse pour corriger au mieux les AC et la distorsion, ce qui ne sera pas le cas avec un zoom
      issu d’une marque indépendante sur boîtier Canon.

      *Il n’a pas l’IS, ce qui est malgré tout un inconvénient mineur compte tenu de ce type de zoom de la sensibilité déjà disponible sur les boîtiers FF aujourd’hui et des améliorations et de la fréquence d’utilisation de l’IS sur ce type d’objectif (Ça doit quand même être rare.).

      LA BALLE EST DONC CLAIREMENT DANS LE CAMP DE NIKON QUI DEVRA S’EFFORCER DE MODERNISER SON ZOOM 24-70/2.8 AFS
      AFIN D’ÉVITER QUE SA CLIENTÈLE NE LOUCHE SUR LE PRODUIT CONCURRENT !

      La marge de manoeuvre semble étroite pour Nikon qui devra faire des choix :

      Soit faire un 24-70/2.8 AFS II en suivant la tendance générale de l’allègement et de la compacité en renonçant au système optique actuel plus "pro" que celui des concurrents....mais aussi plus lourd et plus encombrant.

      Soit faire un 24-70/2.8 AFS VR dont le poids ne devra pas excéder 950g....mais dont l’acceuil par la clientèle sera inconnu.

      Il existe aussi une possibilité théorique de pousser le range et obtenir un 21-70/2.8 AFS de 1 Kg maxi mais celà semble particulièrement risqué.
      Je ne crois pas trop en cette hypothèse et la première solution semble la plus vraisemblable.

      Il faudra attendre sans doute 2017 pour voir le successeur du 24-70/2.8 AFS et mesurer les progrès effectués.

      Camarades Nikonistes : Un peu de patience !

      Pour le successeur du Sony-Zeiss 24-70/2.8 ZA SSM, je me demande s’il y en aura un ou si Sony ne va pas tout bonnement jeter l’éponge !

    • Cher nikoniste je ne vois pas àù vous trouvez des défauts "ahurissants" à ce zoom sachant que sa distorsion est moins élevée, par exemple, que celle du zoom Nikon 24-70 AFS que j’ai le plaisir d’utiliser sur mon D800E. Le seul défaut signalé concerne le fait que l’AC est un peu au dessus de ma norme "très bon" c’est à dire 1 pixel de frange, ce qui est dû au fait que le 5D Mark III ne reconnaît pas encore cette optique dans sa base de correction et ne réduit donc pas les aberrations chromatiques, alors quel par défaut les boîtiers Nikon et logiciels Nikon corrigent tous les objectifs, y compris les compatibles, de ce défaut.
      Par contre le défaut que l’on trouve à tous les zooms 24-70 du marché, c’est à dire un manque de piqué dans les coins, est nettement moins fort sur ce Canon. Evidemment, tant que Canon ne sort pas de boîtier dans la tranche 35 à 40 Mpix mes notes ...sévères...sur le 24-70 Nikon dans ces condiitions restent un peu isolées. Mais le 24-70 Nikon trâinant déjà la patte sur le D3x de 24 Mpix il n’est pas inéquitable de dire que le Canon est meilleur avec un capteur de 22 Mpix.
      Vaut-il son prix, c’est une autre histoire. Chacun en jugera mais si j’ai mis 7/10 seulement en rapport qualité prix dans le journal, ce n’est pas par hasard.

    • Page 6/6 de ce test, vous avez pourtant bien écrit :

      "NOTE GLOBALE : 8,6 / 10"

      C’est effectivement fort généreux.

    • Les notes par rubrique détaillée sont dans le journal papier.

    • En publiant une conclusion amputée d’une partie de ses éléments, vous déclenchez des commentaires qui n’auraient pas lieu d’être si l’information était complète.

      On ne vous demande pas de publier le test complet (il y a effectivement le magazine pour cela) mais au moins un "verdict" qui ne soit pas tronqué.

      Cordialement.

    • 8,6 très généreux ? non, ça mélange des pommes et des poires.Il serait plus logique de donner deux cotes :

      - la première, sur la qualité technique du matériel
      - la seconde, forcément subjective, sur le rapport qualité-prix.

      Dans ce cas précis, cela donnerait :

      qualité : 8.75/10
      rapport qualité prix : 7/10

      Après, à chacun de voir ce qu’il est prêt (ou pas...) à dépenser pour la chose...

  • Photozone n’aboutit pas à des résultats aussi prestigieux en matière de piqué.

    voir : http://www.photozone.de/canon_eos_ff/773-canon2470f28mk2ff?start=1

    Ce qui est plus troublant, c’est que le classement s’inverse quelque peu entre le Canon et le Nikon si l’on compare les 4 tests (les 2 de Sepulchre et les deux de Photozone pour les mêmes deux objectifs).
    Avec les tests de Sepulchre, je penche pour l’objectif Canon à l’instant (sur le critère du piqué). Mais c’est moins clair, et même plutôt l’inverse, avec les tests de Photozone.
    DxO (à la manière Sepulchre) n’est pas Imatest (à la manière Photozone).

    • Oui, j’ai vu le test depuis longtemps.
      Le problème de photozone, c’est qu’ils se sont discrédités sur ce coup là :

      - Le tarif du 24-70/2.8 L II est NORMAL (comprendre en rapport avec les transtandards pro f/2.8 de Canon)

      - On ne peut pas comparer le tarif d’un Tamron 24-70/2.8 VC USD avec celles d’un Canon 24-70/2.8 L II pour des raisons que j’ai déjà évoquées.

      - Les notes de piqué du Tamron/ Canon ?
      Elles ne sont pas tout à fait les mêmes et les comparaisons sont déloyales :
      Le Tamron obtient certaines performances à 24mm ....avec une distorsion de 3.8% à 24mm Vs 2.8% pour le Canon.
      IL EST PARFAITEMENT SCANDALEUX DE MINIMISER CE FAIT EN ATTRIBUANT LA MÊME NOTE TECHNIQUE AUX 2 ZOOMS.

      - Ensuite sur la plage 24mm-40mm, le Canon est bien devant. À 40mm les perfs sont les mêmes que celles du Tamron...avec un diaph de mieux.

      Pour ce qui est de la politique tarifaire de Canon, Photozone semble l’ignorer complètement.
      Canon est en train de liquider les anciens modèles qui sont encore en stocks (et qui se négocient actuellement 1200 €).
      Une fois que ce sera fini, Canon baissera le tarif de son modèle actuel à des niveaux plus raisonnables (2200 € voire moins).

      Il ne fait AUCUN doute pour moi que les pros continueront à acheter des zooms de marque plutôt que ceux des indépendants pour un usage régulier et ce pour des tas de bonnes raisons.

      Tout celà, Photozone semble l’ignorer et on ne me retirera pas de l’idée qu’il y a une part de démagogie dans leurs critiques.

    • Après lecture de ce forum sur le 24-70 II, je suis un peu surpris de découvrir des Nikonistes venir minimiser les performances de ce zoom. C’est incontestablement le meilleur du marché en terme de qualité d’image pure (toute la presse spécialisée est unanime, même photozone.de qui mesure des résultats moins fantastiques - du coup un peu douteux - n’a pas placé d’autre 24-70 au dessus de celui-ci). La réponse Nikon est donc très attendue. Alors oui dans l’attente, Canon a une longueur d’avance. Mais si Nikon intègre un stabilisateur au sien, ça sera une veritable claque pour Canon...
      En attendant je ne suis pas d’accord avec Eric.P qui s’enthousiasmerait presque devant le prix de ce zoom que personne n’aurait attendu à ce niveau (sans véritable révolution). Il s’agit d’une simple mise à jour avec revue de la construction et logique gain de qualité, mais le range et l’ouverture sont les mêmes, l’IS toujours absent... Bref pas si certain que tous les "pros" mais aussi passionnés vont débourser 2400 euros pour passer à la version II. D’ailleurs, la version I connait un regain d’intérêt très net en occasion depuis sa sortie (allez voir les prix de vente sur Ebay, ils ont augmenté d’au moins 10-20%). Du coup, le Tamron qui est très au dessus de ce que fabriquait la marque jusqu’ici (et apparemment légèrement superieur au 24-70 F/2.8 MkI en terme de piqué) , a pour moi une place de choix (car lui, dès sa sortie, se trouve à 950 euros à la vente et apporte enfin la stabilisation tant attendue)... Le fait que Sigma et Tamron commence à monter en gamme est rassurant car si les objectifs propriétaires deviennent inabordables, nous pourrons tout de même acheter de la qualité à prix acceptable.
      D’ailleurs, cette politique de prix Canon (qui dans les forums déclenche la colère de nombreux utilisateurs), m’a finalement motivé à investir dans mon premier objectif non-Canon (j’avais déjà 4 objectif L)...

    • Mais puisqu’on vous dit dit qu’il est pas cher !!!

      De mémoire, il n’y a que le transstandard 2,8 LEICA R qui ait été plus cher.

      Ceci dit, j’en ai acheté deux : 1 pour moi, et un autre pour le revendre avec une plus value (grâce au cours du YEN qui monte).

      S’il y a un malin qui veut le réserver, qu’il me fasse signe.

    • Pouvez toujours investir dans un 30-90/3,5-5,6 pour Leica S si vous voulez : Il coûte la modique somme de...9000 € !
      Comment ? Non, y’a pas d’USM ni d’IS sur le zoom Leica...
      Tout est relatif....

    • Je ne m’enthousiasme pas devant le tarif du dernier 24-70/2.8 L II. Je dis simplement que c’est le tarif habituel CHEZ CANON pour ce type d’objectif.
      Donc, inutile de pousser des cris d’orfraie sur ce tarif. En réalité, l’augmentation moyenne annuelle du tarif au Japon est de 0.8% (ou 6.2% en 10 ans !).
      En France, l’augmentation est plus sensible en passant de 2200 € à 2700 €....à cause essentiellement de la dégradation de la parité €/ Yen.
      On ne va tout de même pas reprocher à Canon d’être responsable du renchérissement des cours du Yen !

      Pour ce qui est du coût du Tamron 24-70/2.8 VC USD, vous oubliez de dire qu’il s’est également fortement apprécié par rapport au modèle qu’il remplace !

      Ainsi, le 28-75/2.8 Di coûtait 500 € en 2003 (Souce : CI Nº256)
      Le nouveau 24-70/2.8 Di VC USD a été proposé officiellement à 1400 €.
      Certes, le nouveau monte en gamme (élargissement du range, VC, USD,...)

      J’en conclue que lorsque Tamron triple quasiment son tarif pour renouveler son transtandard f/2.8, tout le monde trouve ça normal
      ....mais quand le tarif du 24-70/2.8 L II augmente de 22% en 10 ans en France pour renouveler l’ancien modèle, on crie au scandale !!!!

    • Perso pour moi, c’est cher, et je ne crie pas au scandale. Pas la peine d’en faire des romans.

      Je parlai du seul transstandard 2,8 R de chez LEICA (donc au format 24x36, pour reflex) et pas en monture S. Apparament il vaut mieux être pressé de mal lire et répondre n’importe quoi pour donner un sens unique à son propos.

    • Pfff...
      Il n’est pire sourd...

      Si demain Nikon produit une nouvelle version de son 24-70/2.8 AFS, vous aurez l’occasion de vous rendre compte que le tarif proposé par Nikon sera
      au moins égal à 2500 €, faut pas vous faire d’illusion (Le tarif officiel était de 2000 € fin 2007, avant la montée du Yen).

      Le tarif du 24-70/2.8 ZA G SSM ? 2100 € à sa sortie en 2008 avant la poussée du Yen.

      Canon, Nikon ou n’importe quel grand opticien ne bradera pas ses nouvelles technologies pour vous faire plaisir.
      Aujoud’hui, on trouve le 24-70/2.8 AFS moins cher ( 1500 €) en SP du fait d’une politique volontaire de Nikon qui suit le marché et l’évolution de l’offre.
      Ainsi, vous serez bien obligé de reconnaître que le tarif de ce 24-70/2.8 L II est bien "dans la norme".

      De toute manière, je dis qu’il ne faut pas s’inquiéter : Les tarifs reviendront à des normes plus raisonnables...une fois les anciens modèles liquidés !

      Pour ce qui est du Leica 35-70/2.8 , le tarif était de 3000 € ....de 1992 !!! Pas tout à fait la même chose. Et bien sûr, pas d’AF ni d’USM, un poids "dinosauresque" et des caractéristiuques qui feraient sourire n’importe quel amateur de zoom f/2.8 aujourd’hui !
      D’ailleurs, Leica a arrêté les "frais" avec cet objectif dès 1996....

    • L’inversion de classement entre les deux objectifs avec Photozone, en ce qui concerne le piqué, ce n’est pas sur la base de leurs commentaires, mais à la lecture des graphiques de mesures.

      Et c’est cela qui m’interpelle : comment J-M Sepulchre et Photozone mesurent-ils différemment ?

      (petite remarque : je ne suis ni nikoniste ni canoniste..., seulement un observateur...)

  • Bonjour,

    Ne trouvez vous pas Eric-p envahissant ?
    Il semble avoir un avis très tranché sur chaque intervention.

    • C’est normal non ?
      Je connais mieux le marché que vous !
      Ne vous étonnez donc pas si je vous botte les fesses quand vous racontez des conneries !

      Vous êtes allé voir le tarif du 24-70/2.8 L II au Japon ? Non ! C’est moi qui l’ai fait à votre place !
      Avez-vous mesuré la différence de tarif entre un 24-70/2.8 L en 2002 et le nouveau 24-70/2.8 L II en 2012 AU JAPON ? NADA !

      Vous avez suivi l’évolution du cours du Yen entre 2002 et 2012 ? Ben non, je l’ai fait encore à votre place !
      Conclusion : La parité €/ Yen n’est plus tout à fait la même...

      Savez-vous quelle différence il existe entre un zoom pro et un Tamron ou un Sigma ? Non, je suis encore obligé de vous le rappeler !

      Alors je ne vous demande qu’une chose si vous ne me croyez pas : Vérifiez-vous même les infos auprès des personnes ou des organismes compétents
      ....et vous serez bien obligés de reconnaître (à condition d’avoir un minimum de bonne foi bien entendu !) que vos critiques ne tiennent pas la route UNE SECONDE.

    • C’est normal non ? Pas évident.

      Je connais mieux le marché que vous ! Qu’en savez vous ?

      Ne vous étonnez donc pas si je vous botte les fesses quand vous racontez des conneries ! Et la politesse, qu’en faîtes vous ?

    • Si vous le connaissez mieux que moi, prouvez le ! Pour l’instant, je n’ai pas encore vu beaucoup de propos pertinents de la part des intervenants sur ce fil.
      En attendant, c’est bien moi qui ai donné toutes les informations béton qui brisent les "analyses" niveau bistrot...

      PS : En ce qui concerne la politesse justement : On se renseigne avant d’écrire n’importe quoi sur le forum. C’est ça la politesse.

    • Les propos pertinents, vous ne le retenez pas ou vous les transformez.
      On s’en fou du cours du Yen : ce 24x70 2,8 est le plus couteux transstandard actuel pour 24x36, et de beaucoup.

      Il faut arrêter d’expliquer que les gens sont des neuneux : on sait globalement ce qui justifie la différence entre un tamron sigma canon. On parle de rapport qualité prix. Et d’alternative quand un produit est trop couteux.
      Oui, ce CANON est une comme une Mercedes. Tout le monde est d’accord pour dire qu’une mercedes c’est bien. Mais on va acheter une bonne peugeot prce que la mercedes est trop cher.

      Bien sur, on ne va pas acheter une TOYOTA, parce qu’avec le cours du YEN, pfff, les prix sont 50% plus élevés, (mais c’est le même prix qu’avant, c’est ça ?).

      Avec cette logique, combien pourrait couter un 14-24 2,8 CANON ? 3000€ ? (logiquement plus cher que le 24-70 2,8 L).

      Quand on sait par les tests de JMS que le NIKKOR 14-24 2,8 est excellent sur 36MPX, à 1800€ seulement, qu’est-ce qui justifierait de le vendre 50% plus cher chez CANON ?

    • ben voilà, c’est ça le problème : vous vous sentez obligé de nous le rappeler. Et bien, cher monsieur, ne vous sentez plus du tout obligé de défendre les produits canon comme si vous en étiez le dépositaire exclusif et, surtout, arrêter d’agresser les gens à tout bout de champ, ça donne juste envie de vous coller deux baffes.

    • Pourquoi perdre du temps à lui répondre, Eric-p est trop arrogant.

      Il ignore l’humilité, la courtoisie et se prend au sérieux à un degré inconvenant.

      Avec ce genre de remarque ; je site :

      " Ne vous étonnez donc pas si je vous botte les fesses quand vous racontez des conneries ! "

      il ne se rend même pas compte de son manque de politesse, de savoir vivre et se permet de donner des leçons.

    • En fait, il s’agit toujours du même avis qu’il ressasse inlassablement (pour lui, parce que pour les autres, c’est très lassant). Et le pire, c’est qu’il ne sévit pas que sur ce site...

    • Les propos pertinents de quelqu’un dont on ignore l’identité (ou le pseudo), avouez que c’est difficile de les retenir ! ;-)

      La plupart des propos étalés sur ce fil ne sont pas pertinents ; je persiste et je signe.

      Je dis également que vous ne savez pas lire : Relisez bien mes propos et prenez des notes.
      Une augmentation de 180% chez Tamron entre l’ancien modèle et le nouveau (sur 9 ans),
      ce n’est pas TOUT À FAIT la même chose que 23% d’augmentation chez Canon en 10 ans.
      Les tarifs INITIAUX de Nikon pour des produits comparables et à des dates comparables (avec des niveaux de parité Yen/€)....sont comparables à ceux de Canon !!!

      Evidemment je n’ai pas transformé ni déformé des propos qui ne tiennent pas la route.

      Des bêtises restent des bêtises.

      Encore une bourde de votre part : Vous comparez un Canon L avec.... une Toyota !
      Eh ben non, on ne peut pas comparer les deux cher Monsieur !
      Les usines Toyota ne sont pas toutes situées au Japon.
      De plus, les automobiles Toyota font sans doute appel plus largement à la sous-traitance que les optiques photo.
      Ainsi le prix des Toyota ne suit pas les cours du Yen.

      Les objectifs Canon L sont TOUS fabriqués au Japon. Donc ils suivent les cours du Yen. CQFD

      Vous avez parfaitement le droit de dire que les objectifs Canon L sont trop chers POUR VOUS mais de grâce, ne dites surtout pas qu’ils sont trop chers dans l’absolu.
      Il est déjà acquis que la plupart des professionnels préfèreront acheter un 24-70/2.8 L II plutôt qu’un Tamron 24-70/2.8 Di VC USD.
      Et pourquoi à votre avis ?
      Parce que la plupart des pros sont des gros snobs plein de fric ?
      Ben non, la vérité est ailleurs : Les pros ont déjà testé et parfois approuvés les objectifs issus des marques indépendantes....et ils en sont revenus en pleurant !!!!
      Donc, quelque part et malgré les apparences, le tarif d’un 24-70/2.8 L II représente un excellent investissement pour un professionnel qui ne trouve rien d’excessif
      dans ce tarif (de toute manière ceux qui connaissent la musique arttendront que les prix baissent de 20% en SP pour faire le chèque alors...).

      Bien sûr, parmi les acheteurs, il y aura les bourgeois et les snobs qui investiront dans ce zoom parce qu’on leur aura dit que
      c’est le nec plus ultra de sa catégorie en 2012, ce qui est objectivement vrai...

      Pour en revenir à la comparaison Mercédes Vs Peugeot, on a aujourd’hui une société qui vend ses produits "chers" (selon vos critères) et une autre qui
      vend "moins cher" et qui fait pourtant l’objet des rumeurs les plus désagréables. Vous expliquez ça comment ?
      (Désolé de vous mettre face à vos propres contradictions....)

      Un peu trop facile de se débarasser des arguments de la parité €/Yen avec des arguments artificiels...

    • Arrêtez de parler de ce que vous ne connaissez pas.

      La politesse, ça consiste avant tout à lire les arguments des autres, de prendre des notes et de les vérifier un par un.

      C’EST ÇA LA POLITESSE.

      Ce que vous faites en réalité, c’est étaler votre GROSSIÈRETÉ sur un forum,
      c’est à dire parler de choses que vous ne connaissez pas (Les objectifs Canon série L),
      de mélanger des tarifs d’objectifs qui n’ont en réalité AUCUN rapport (Pas destiné à la même clientèle, pas les mêmes perfs optiques, perte de cote en occaz,etc...)
      d’ignorer la politique tarifaire de Canon (Ils font évoluer leurs tarifs en fonction de l’évolution du marché),
      et d’ignorer naturellement le fait que l’€ a dévissé ces derniers temps face au Yen.

      Contrairement à ce que vous dites, je suis un garçon très POLI et très PATIENT avec des personnes MAL INFORMÉES VOIRE DÉSINFORMÉES.

      Alors, je me répète : Ne me croyez pas sur parole mais, de grâce, ayez l’honnêteté intellectuelle de prendre note de ce que je vous dis et de vérifiez les informations que je vous donne.

      Ça, c’est la politesse et l’humilité.

      Ensuite, vous reviendrez sur le forum en pleurant pour vous excusez...

    • Quels autres sites ????
      Soyez gentil : Je n’interviens que sur deux forums et encore. Je reste très discret sur le deuxième.

    • Eh ben allez-y.
      En attendant, votre "analyse" est toujours FAUSSE.
      Je pourrais tout aussi bien soutenir du Nikon voire certains produits Pentax mais surtout pas d’APSC ni les autres petits formats.
      Les autres sont tout bonnement IN-DÉ-FEN-DAbLES (Olympus, Panasonic, Samsung,....).
      Et j’ai des raisons FORTES de dire ça.
      Mais si les gens n’en font qu’à leur tête, tant pis pour eux : Je ne paierai pas les pots cassés à leur place...

      Pour ce qui est de la cause des objectifs issus des indépendants, je ne suis pas nécessairement contre....à condition de les utiliser pour ce qu’ils valent bien entendu.
      Je précise que j’ai au moins un objectif de chaque marque indépendante pour qu’il n’y ait pas de lézard...

    • mon analyse ? la seule chose que j’ai analysée jusqu’ici est votre comportement qui dépasse les bornes. perso, je n’ai que du canon et j’en suis très content. Même si le nouveau 24-70 n’est pas dans mes moyens, je n’achèterai pas le tamron parce que pour mon usage (beaucoup de paysages et de reportage), il ne correspond pas à ce que j’attends entre 24 et 40mm (je me fous de la stabilisation dans cette gamme de focale...et en paysage, j’utilise un trépied dès que je le peux).

      vos avis sont intéressants mais, de grâce, abandonnez ce ton suffisant et cette agressivité.

    • Alors faites juste un petit effort :
      Reconnaissez que la plupart des critiques portées jusqu’ici contre le 24-70/2.8 L II sont DÉBILES (Du style comparer le prix d’un Canon L avec celui ....d’une Toyota !).

      ...et que vos propos sur le 24-70/2.8 L II sont inappropriés.

      Si je suis un peu agressif (admettons), c’est que ce zoom ne mérite pas une telle cavale. Tout s’explique en réalité.
      Il est donc inutile d’aboyer contre Canon. Ils savent parfaitement ce qu’ils font et je suis prêt à parier que ce zoom aura un grand succès commercial
      .....par ceux-là même qu’ils l’avaient critiqué quelques mois plus tôt.
      On peut d’ailleurs se demander si le but de la politique tarifaire de Canon ne consiste pas justement....à faire du buzzz !

      PS : Je n’ai pas l’intention d’abandonner ce ton méprisant et cassant à l’égard des médiocres justement parce qu’ils devraient tourner 7x leurs doigts autour du clavier
      avant de raconter n’importe quoi et je pense qu’ils ont reçu une bonne leçon.Les coups de pieds au fesse, c’est une méthode qui a déjà fait ses preuves !
      Au contraire, si j’utilisais un ton "politiquement correct", ils ne feraient pas attention et persisteraient dans leur mauvaise approche.

      Pour ce qui est du Tamron 24-70/2.8 Di VC USD, je reconnais qu’ils ont fait du beau travail en réussissant à contenir les prix à des niveaux "raisonnables".
      Il pourra convenir à des personnes qui n’en font pas un usage intensif et dans le cadre de certaines photo (La photo d’architecture n’est pas forcément son truc)
      Le niveau qualitatif semble à la hausse chez Tamron (La finition EXTERNE est en progrès par rapport au modèle précédent).
      Après faut voir les détails (Résistance interne à l’usure, quid du SAV et du prix des pièces détachées, la disponibilité,etc....).

      À supposer que le 24-70/2.8 L II soit "cher" comme certains le pensent sincèrement,
      qu’est-ce -que je dois dire à propos du dernier Zeiss 28-80 T2.8 (marché ciné) à 15.000 € ???

    • Il s’agit surtout des même Zâneries que vous colportez inlassablement.
      Le plus beau, c’est que plus le temps passe, plus les partisans de la thèse du "zoom trop cher" améliorent l’histoire en essayant de trouver des arguments
      ....forcément faux.

      Je dois quand même reconnaître un certain talent à ces champions de la mauvaise foi toujours prêts à dégainer des arguments de derrière les fagots au lieu
      de reconnaître simplement ...l’évidence.

    • ... l’évidence : quelqu’en soit la raison, c’est le plus cher et le plus performant transstandard 2,8 pour FF (au 21/11/2012).

      Pour ceux qui ne pourront pas l’acheter il y a le 24-70 f4 IS USM moins couteux (1699€ annoncé).

      Pour ceux qui ne pourront pas l’acheter, il y a le 24-105 f4 IS USM.

      Avec cette logique d’excellence et de prix élevés, ne soyons pas pressé de connaître le tarif d’un 14-24 2,8 CANON...

    • vous ne voulez pas comprende ? Il y a plusieurs anonymes dans la discussion (ben oui, c’est bête et/ou pas honnête). En ce qui me concerne, je n’ai pas émis de critique à l’encontre du canon 24-70mm f2.8 L USM II. Sa qualité est superlative et son prix trop élevé pour mes moyens. Après, chacun met le rapport qualité/prix ou il veux, en fonction de ses moyens et de ses désirs, frustrés ou non.

    • Qui vous a dit que Canon allait sortir un 14-24/2.8 L ???

      Il y a des devins sur ce forum ?

      Pour ce qui est du tarif du successeur du 16-35/2.8 L II (Il n’est d’ailleurs pas certain qu’il sorte en 2013 comme j’ai pu le lire dans certains forum ),
      il y a deux possibilités :

      1-Canon sort une nouvelle évolution de son 16-35/2.8 L II et le tarif sera comparable à celui du modèle actuel réactualisé (Compter 2800 €)

      2-soit Canon "s’arrache" sur un 15-35/2.8 L et on risque de se retrouver avec un objectif à 3000 boules.

      Je ne crois pas du tout en l’hypothèse 14-24/2.8 (de la pure propagande démagogique véhiculée par CR, il faut le savoir) parce que les FF Canon
      n’ont pas de mode "crop" à la Nikon (Donc exit le mode 35mm sur un hypothétique 14-24/2.8 L).

      Quoiqu’il en soit, les tarifs sont étudiés : On ne demandera jamais aux ingénieurs de produire un zoom invendable...

    • ERIC-P n’a pas pu lire ici que CANON allait sortir un 14-24 2,8 car c’est écrit nulle part dans ce fil.
      Le canon 14-24 2,8 est décrit comme une fiction pour expliquer ce que l’on a au même tarif chez CANON, etc etc.

      Si ERIC-P dit vrai pour le 16-35 2,8L qui serait à 2800€, ça va faire 1000€ de plus qu’un excellent sur 36MPX 14-24 2,8 NIKON !
      On l’aura compris, il dit que c’est du au cours du YEN. Tout ce qui est fabriqué complétement au japon est concerné (enfin.... ???).

      Donc ça ferait : 16-35 2,8 + 24-70 2,8 + 5dmkIII = 8500€
      Rajoutons le 70-200 2,8 et on est proche de 11000€....

      Si j’ai bien compris, le tarif n’a pas augmenté depuis 2002 et la sortie du 1er sortie du 24-70 2,8 ?

      Voyez-vous, je n’ai pas l’impression que ça m’ait couté l’équivalent de 11000 € d’aujourd’hui en 2003...

      Ah, ça colle pas tout ce qu’il dit ?

      Pourquoi il s’est déjà fait viré de forums ?

    • ... l’évidence : quelqu’en soit la raison, c’est le plus cher et le plus performant transstandard 2,8 pour FF (au 21/11/2012).

    • Vous êtes bouché ou vous le faites exprès ?

      D’abord vous seriez gentil de placer un pseudo devant vos interventions, histoire d’assumer vos propos et que je puisse savoir si j’ai en face de moi une ou plusieurs personnes.

      Le remplaçant du 16-35/2.8 L II sera probablement annoncé à un tarif de 2800-3000 € ET ÇA NE ME CHOQUE PAS PLUS QUE ÇA.

      Ce que vous ne comprenez pas ou refusez de comprendre (?), c’est que ces tarifs sont des "prix d’appel" selon une politique tarifaire mise en place depuis longtemps
      par Canon (plusieurs décennies maintenant !).

      Cette politique est NÉCESSAIRE car elle permet plusieurs choses :

      1-Mettre en valeur le produit qui a nécessité au moins 6 années de R&D (Valeur moyenne, c’est parfois plus !) :
      Vous n’achetez pas un Aïe-phone ou une de ces saloperies de mirrorless (boîtier ou optique) qui coûte rien et qui est pourtant vendue super chère pour ce qu’ils sont en réalité (et sur laquelle vous ne trouvez rien à redire naturellement).

      2- Liquider les stocks des anciens modèles :Par exemple, on hurle à Hu et à dia contre le tarif du 35/2 IS USM EF en oubliant gentiment de rappeler que l’ancien modèle est TOTALEMENT démodé et dépassé par le nouveau et que Canon est OBLIGÉ de présenter une différence de tarif significative s’il veut avoir
      une chance de ne pas se retrouver avec des 35/2 EF datant de 22 ans....sur les bras.
      Si vous étiez commerçant, vous comprendriez immédiatement où je veux en venir.

      3-Une fois les stocks d’anciens modèles liquidés, les prix baisseront sérieusement....comme d’habitude.

      4-Le prix d’appel des nouveaux objectifs permet également au fabricant de moduler ses tarifs en fonction de l’évolution de l’offre de la concurrence.

      Canon est un opticien ET un commerçant : Quand il vend des objectifs, il fait du commerce.Certains appellent ça du business...mais c’est exactement la même chose !

      ET TOUS LES OPTICIENS FONT LA MÊME CHOSE...Y COMPRIS NIKON, HEIN !

      Pardon, je rectifie : Canon et Nikon ont la même politique commerciale ....et les autres font pire : Ils ne baissent pas leurs tarifs.
      Après, on se demande pourquoi Canon et Nikon sont Nº1 & Nº2 du DSLR !

      Vous allez sur un site de vente en ligne et vous comparez les prix : Je peux vous garantir que Canon TIENT SES PRIX (Sinon ils ne seraient pas Nº1 du DSLR).

      Comparez la politique des leaders du marché avec celle des résidus de l’insignifiance...et vous verrez la différence.

    • Pardon, je rectifie : Canon et Nikon ont la même politique commerciale

      C’est pas l’impressions générale. Les nouveaux produits de la concurrence ne sont pas autant en hausse.

      A 2800€ le zoom 2,8, je ne suis pas cette inflation.

    • Nikon a sorti 4 optiques FX cette année :

      Le 70-200/4 AFS VR à 199.500 Yens (2012) Vs 158000 Yens pour le 70-200/4 LIS (2006)

      Le 24-85/3.5-4.5 AFS VR est vendu au Japon76.650 Yens (2012) Vs 58.000 Yens pour le 24-85/3.5-4.5 EF USM (1996)

      Le 28/1.8 AFS G est vendu 93450 Yens au Japon (2012) Vs 70.000 Yens pour le 28/1.8 EF USM (1995)

      Le 85/1.8 AFS G est vendu 65100 Yens au Japon (2012) Vs 58.000 Yens pour le 85/1.8 EF USM (1992)

      Je ne sais donc pas où vous avez vu que Nikon est moins cher !
      même en tenant compte de l’inflation pour des produits concurrents sortis à des dates largement différente, on peut dire que les tarifs Nikon sont au mieux équivalents
      à ceux de Canon. Seul le 85/1.8 AFS G est en réalité moins cher que le Canon en tenant compte d’une inflation moyenne annuelle de 2%...mais est-ce le cas ?

      J’ai donc le plaisir de vous annoncer que vous êtes victime d’un effet optique marketing de la part d’une marque désireuse d’avoir une politique marketing plus agressive.
      Au Japon, les tarifs Canikon sont comparables, les produits Canon plus chers le sont pour des raisons parfaitement justifiables (Cas des gros blancs).

      Par contre la politique officielle des prix en France semble beaucoup plus agressive.
      En réalité, on sait ce qui se passe : Nikon affiche des tarifs plus doux....mais durcit ses SP ! Le principe des vases communicants quoi !

    • Eric-P écrit :

      Le 70-200/4 AFS VR à 199.500 Yens (2012) Vs 158000 Yens pour le 70-200/4 LIS (2006)

      Le 24-85/3.5-4.5 AFS VR est vendu au Japon76.650 Yens (2012) Vs 58.000 Yens pour le 24-85/3.5-4.5 EF USM (1996)

      Le 28/1.8 AFS G est vendu 93450 Yens au Japon (2012) Vs 70.000 Yens pour le 28/1.8 EF USM (1995)

      Le 85/1.8 AFS G est vendu 65100 Yens au Japon (2012) Vs 58.000 Yens pour le 85/1.8 EF USM (1992)

      Comparaisons hasardeuses :
      1) comparasion des70-200 f4 : sur des produits identiques, les fabricants n’affichent pas les mêmes tarifs, et c’est le prix au jour d’aujourd’hui qui compte... pour l’acheteur ;
      2) les 24-85 NIKON et CANON sont différents : verres ED et VR pour le NIKON calculé au moins pour du 24Mpx, rien de tou ça pour le CANON, et là aussi il faut comparer les tarifs d’aujourd’hui ;
      3) le 28mm 1,8 NIKON a des verres ED et passe bien sur du 36Mpx (testeJMS), rien de tout ça pour le CANON (doux à grande ouverture au temps de l’argentique, test CI), et encore une fois, c’est le tarif d’aujourd’hui qu’il faut comparer ;
      4) pour le 85mm, même remarque que pour le 28mm, sinon que le 85mm CANON est meilleur que leur 28mm 1,8.

      ERIC-P, comment avez-vous pris en compte ça dans votre comparaison primaire ?

      De toute façon, ne vous éloignez pas encore du sujet avec des commentaires sans fondements (on pourrait reprendre quasiement out ce que vous dites, et le reste en devient suspect).

      Ce 24-70 2,8 est le meilleur mais le plus cher actuel de sa catégorie, et devient moins accessible que l’ancien.

      L’augmentation de prix est trop importante en pourcentage.
      La triplette 2,8 CANON devient trop cher. Je redoute la sortie du CANON équivalent en définition au D800 : à quel prix sera-t-il vu le prix de leur 22 Mpx pro ?

    • Est-ce que vous êtes conscient des conneries que vous racontez ou pas ?

      Dire que le 24-85/3.5-4.5 AFS VR bénéficie d’un ED et d’une stabilisation, c’est ce qui se s’appelle se faire mystifier !

      - Nikon a placé UNE lentille ED dans la formule, et encore dans le groupe arrière(donc de petit diamètre). Ce n’est pas tout à fait la même chose que de placer un verre ED dans un téléobjectif
      (En général, on le trouve dans le groupe avant => grand diamètre => coût significativement plus élevé.)

      - Pour ce qui est du VR, idem : Il s’agit d’un objectif transstandard f/3.5-4.5 ; ce n’est pas trop difficile à stabiliser car la masse du groupe stabilisateur est très faible, contrairement à celle d’un gros téléobjectif.
      De fait, Canon a déjà stabilisé un objectif comme le 18-55/3.5-5.6 EFS et la différence de coût est quasiment négligeable.

      - Enfin, on ne sait pas où sont produits les 24-85/3.5-4.5 AFS VR.
      La production des 24-85/3.5-4.5 EF, elle, n’était pas forcément encore délocalisée au moment de son lancement (faudrait vérifier).

      Toujours est-il que si le 24-85/3.5-4.5 AFS VR est produit en Chine comme je le pense, alors Nikon ne doit pas avoir beaucoup de difficultés à "contenir" le tarif de ce zoom !

      Pour ce qui est des objectifs "professionnels" comme le 70-200/4 AFS VR ou les "gros noirs", ils sont toujours fabriqués au Japon
      et on constate bien que les tarifs des deux marques sont assez similaires pour des objectifs comparables.

      Enfin pour conclure, vous devriez vous inscrire à l’école du rire quand vous écrivez que le 24-85/3.5-4.5 AFS VR est "conçu" pour des capteurs 24 MP !!!
      Vous devriez jeter un coup d’oeil sur les samples disponibles chez "Klaus" et vous verrez que les perfs sont "correctes" (Eh : je me force un peu là !)à ....f/8 !!!!
      Le niveau de distorsion mesuréà 24mm et 85mm est aussi un bon sujet d’éloquence ! ;-)

    • En relisant vos propos, je me rends compte que j’ai visiblement à faire à un de ces nikonistes haineux, jaloux et malhonnête.

      Mes propos sont parfairtement cohérents et vérifiables.

      Les tarifs proposés par Canon en SP valent largement ceux de Nikon.

      Nous savons tous chez Canon que Nikon essaie de prendre les oiseaux du bon dieu pour des canards sauvages en faisant des tours de prestidigitation marketing.

      Mais au bout du compte, dans les boutiques discount, Canon tient parfaitement ses prix.

      À vous croire, on finirait par se demander pourquoi Canon est toujours leader du marché DSLR ! La majorité de la clientèle serait-elle masochiste ?

    • ERIC-P
      En relisant vos propos, je me rends compte que j’ai visiblement à faire à un de ces nikonistes haineux, jaloux et malhonnête. Mes propos sont parfairtement cohérents et vérifiables.

      encore des jugements rapides :
      1) Je connais bien ces deux marques, et j’ai eu les deux en même temps durant un temps. Depuis la sortie 5d mkIII et D800, je n’ai plus de matériel CANON. Je touche à l’image (pas que la photo) en professionnel, ou il y a des formats plus grands que le 24x36.

      2) vos propos sont incohérents, cf. par exemple les 3 derniers messages :
      - les 24-85 NIKON et CANON ont des différences, mais tout d’un coup, vous décidez qu’elles n’ont pas d’importance (et allez voir le test de JMS du monde de la Photo pour voir comment passe le NIKON sur 24MPX) ;
      - les 70-200 f4 n’ont pas finalement de grande différence de prix, alors que vous gueuliez le contraire pour expliquer que le cour du yen explique la hausse de toutes les nouveautés NIKON comme CANON (Hein !!!) et expliquerait donc le prix du nouveau CANON 24-70 2,8 (vous pensiez vraiment êtres convaincants ? ;
      - pour les 28 et 85mm 1,8, vous n’en parlez plus.

      Maintenant, malgré vos démonstrations virevoltantes et qui s’éloignent du sujet,

      personnellement, et sans vouloir convaincre qui que ce soit, contrairement à vous, je trouve ce 24-70 2,8 CANON excellent, mais trop cher, et s’il est représentatif du prix des prochains zooms 2,8 CANON, la triplette 2,8 devient trop onéreuse.

      Je comprends l’intérêts d’optiques plus chères et plus performantes, mais la course à l’armement a ses limites.

      Argumenter cette hausse de tarif comme vous le faites ne dénigre que vous.

      Mais peut-être, vous travaillez dans une criée ?

    • J’ai de plus en plus de mal à vous suivre :
      Vous suggérez que vous travaillez en moyen-format. Soit.

      Euh, en regardant les tarifs des zooms transstandards pour les formats > 24x36, je crois savoir que ce n’est pas tout à fait la même chose qu’un 24-70/2.8 L II Canon qui fait figure de zoom pour les pauvres !

      Un malheureux 30-90/3.5-5.6 pour Leica S est officiellement vendu 9000 € et ce n’est même pas du 645 !

    • Je persiste à dire que vous êtes particulièrment borné et stupide, pardonnez-moi de vous le dire.

      Les cours du Yen se sont renchéris par rapport à l’euro, ce qui est difficilement contestable.
      J’attends d’ailleurs toujours de votre part que vous me sortiez l’évolution des cours Yen/€.

      Les tarifs OFFICIELS des zooms professionnels au Japon sont SYSTÉMATIQUEMENT plus élevés chez Nikon que chez Canon.
      C’est celà LA RÉALITÉ que vous ne voulez pas admettre :

      16-35/2.8 L I & II Canon : 230.000 Yens (2001-2007) <--------------> 17-35/2.8 AFS : 254.100 Yens (1999) et 14-24/2.8 AFS : 285.600 Yens(2007)

      17-40/4 L Canon : 120.000 Yens (2003) <-----------------> 16-35/4 AFS : 161700 Yens (2010) & 12-24/4 AFS DX : 170.100 Yens (2003)
      (Chez Nikon le zoom pro DX est officiellement PLUS CHER que le zoom pro FX !!!!! Cherchez l’erreur....)

      24-70/2.8 L :220.000 Yens (2002)& 24-70/2.8 L II : 230.000 Yens(2012) <---------------> 24-70/2.8 AFS : 273.000 Yens(2007)

      24-105/4 LIS : 145.000 Yens (2005) & 24-70/4 LIS : 154.000 Yens (2012) <--------------->24-120/4 AFS VR : 163.800 Yens (2011)

      70-200/2.8 L :204.000 Yens(1995) ,70-200/2.8 LIS : 280.000 Yens(2001) , 70-200/2.8 LIS II : 300.000 Yens (2010) <-> 70-200/2.8 AFS VR II : 315.000 Yens (2009)

      70-200/4 L : 118.000 Yens (1999), 70-200/4 LIS : 158.000 Yens <------------------> 70-200/4 AFS VR : 199500 Yens (2012)

      (Sources : Canon camera museum , canon jp & Nikon jp )

      Alors, je vous vois venir d’ici avec vos gros sabots : Comment se fait-il que Nikon propose des tarifs officiels plus agressifs en France par rapport au Japon ?

      La réponse est en réalité très simple :

      - Certaines nouveautés optiques Nikon sont de "vraies nouveautés" à savoir que ces optiques ne remplacent pas un ancien modèle :
      Nikon peut donc d’emblée proposer des tarifs agressifs d’autant que les tarifs des modèles concurrents Canon ont baissé depuis longtemps.
      C’est le cas par exemple du 24-120/4 AFS VR.
      Le problème, c’est que Canon lui aussi peut baisser ses tarifs et peut se permettre de les baisser davantage.

      En "street price", le 24-105/4 LIS est MOINS CHER que le 24-120/4 AFS VR. C’est bien connu : La plus belle fille du monde ne peut donner que ce qu’elle a !

      2ème exemple :
      Le 70-200/4 AFS VR a été annoncé à 199.500 Yens TTC au Japon et....1350 € TTC officiellement en France.
      Rebelotte : Nikon baisse ses tarifs parce que le modèle concurrent est déjà beaucoup plus compétitif "dans la rue" qu’au moment de son annonce officielle
      fin 2006.

      Chez Bk, on trouve le 70-200/4 LIS pour 1100 € tandis que le 70-200/4 AFS VR est tellement bon marché....que Bk ne le propose toujours pas ! ;-)
      Les 70-200/4 AFS VR Nikkor sont un peu comme la viande en URSS : Ils sont effectivement bon marché mais à ce prix là y’en n’a pas !

      Comme par hasard, TOUS LES ZOOMS PRO Canon (hors nouveautés pour des raisons évidentes !) SONT SYSTËMATIQUEMENT MOINS CHERS
      chez Canon que chez Nikon !

      Mes propos sur ce forum sont donc pleinement pertinents contrairement aux votres.

      On peut donc conclure que cette cavale systématique contre les tarifs des nouveaux objectifs Canon relèvent avant tout de
      MENSONGES, CALOMNIES ET POUR TOUT DIRE DISSIMULATIONS de la part de leurs auteurs :

      - Agents du Gépéou
      - Néophytes mal informés
      - Néo-nikonistes hargneux désireux de s’auto-persuader que leur switch vers Nikon est la meilleure initiative en s’inventant des mensonges avec une moitié
      de leur cerveau tout en essayant de persuader l’autre moitié qu’il s’agit de la réalité.
      ...Maladie nouvellement répertoriée dans le dictionnaire de psychiatrie et qu’on appelle Nikonite aigüe.... ;-)

      Vous n’êtes pas au courant ? Même wikipédia a répertorié le site NR comme un sanctuaire de nikonistes victimes de "NAS" (Nikon Acquisition Syndrome) !!! ;-)

    • Propos d’Eric-p

      - "Je persiste à dire que vous êtes particulièrment borné et stupide..."
      C’est un avis de spécialiste en ces domaines.

      - "Mes propos sur ce forum sont donc pleinement pertinents contrairement aux votres."
      Vive l’autosatisfaction !

    • On peut toujours comparer vos propos avec les miens, vous savez.
      Les donneurs de leçons sont généralement assez mal placés pour apporter réellement quelque chose sur ce débat alors ils se vengent comme ils peuvent par
      des petites piques dérisoires....

    • eric p n’a rien d’autre à faire de ses journées que polluer ce forum et d’autres, semble t’ il.
      Laissez le à sa place et ne perdez pas votre temps à répondre.
      C’est lui le meilleur, pauvre victime incomprise.

    • Et vous, vous n’avez rien d’autre à faire que de vous ridiculiser à la face du monde en prétendant donner des leçons de marketing à une entreprise qui n’en a visiblement pas besoin.

      Relisez-donc plutôt vos interventions et mesurez-donc le niveau de votre médiocrité : C’est vous au contraire qui polluez ce forum par des propos ineptes.

      Et ne me dites surtout pas que vous n’êtes pas conscient de votre médiocrité car sinon comment peut-on expliquer que vous ne preniez jamais le soin de signer vos interventions !

    • ERIC-p : Est-ce que vous êtes conscient des conneries que vous racontez ou pas ?

      Vous êtes le seul ici à insulter et à être grossier.

      Je crois que vous êtes fou furieux.

      Je signale certaines de vos interventions au modérateur.

    • Je suis conscient des conneries que VOUS racontez, c’est différent.

      Quant à moi, veuillez me pardonner : Je ne prétends pas donner de leçon de marketing à une entreprise multinationale.
      C’est peut-être la raison pour laquelle je raconte moins de conneries que vous.

      Pour ce qui est de vos plaintes auprès du modérateur, c’est assez classique de la part des enfants mais à votre âge, je pensais tout de même que vous aviez dépassé
      ce stade.

    • Je serais curieux de voir des images d’Éric-P !

  • Merci pour ce test dont les conclusions confirment ce qui a deja ete publie sur cet objectif hors normes. Photozone est a present le seul a emettre des reserves. Il est a noter cependant qu’il semble que les premieres livraisons du 24-70/II aient contenu quelques "lemons" cf l’article de digitalpicture. A suivre donc.

    Par contre, ce prix de 2700 en France me ferait plus que tousser. En Asie du Sud-Est, on le trouve a 1800, ce qui, convenons-en, est beaucoup plus digeste. A condition evidemment que se ne soit pas du lemon ... bien que jusqu’a present tous mes objectifs achete en Asie sont parfaits. Me reste plus qu’a attendre la prime de fin d’annee avant de courrir ventre a terre chez le revendeur Canon :)

    • Il a déjà baissé en France.On le trouve à 2000 € dans certaines officines en France.
      Encore une fois, vous confondez tarif officiel et "prix de la rue".

    • MONSIEUR Éric-P est moins prompt à répondre quand on lui demande des images ;)

    • Monsieur Jonas, ça vous avancera à quoi de voir mes photos ?
      En général, les gens qui veulent voir mes photos cherchent surtout un moyen dérisoire de me discréditer, sachant qu’ils en sont généralement incapables sur le plan technique. Je ne répondrai donc pas à vos provocations dérisoires...
      Z’avez pas autre chose pour faire remonter le niveau de ce fil lamentable ?

    • Il me semble que vous ayez une approche de la photographie qui passe à cotés de l’essentiel (vous noterez le "il me semble").

      Je suis un jeune photographe qui tente de se faire une place dans le dur monde de la photographie professionnel.

      Je suis équipé d’une batterie d’appareil photo allant d’un système reflex numérique récent à grrrrrand capteur et sa batterie d’objectifs plus ou moins chers / lourds / qualitatifs / polyvalents … jusqu’à différents boitiers argentiques, 35 mm ou moyens formats, en passant par de (plus ou moins) petits compacts numériques.

      Je suis très sensible au rapport à la technique, d’où mon intérêt particulier pour les test proposés par JMS dans LMDLP mais cela ne reste qu’un moyen et que l’on soit amateur ou professionnel il y a de mon point de vue tellement plus à envisager que ce que vous répétez ici en boucle sur un ton péremptoire (il n’est pas là question de remettre en question vos propos, grand dieu non).

      J’envisage un outil pour son usage en rapport à l’investissement qu’il représente. Il se trouve que c’est avec un simple compact (à petit capteur) que j’ai réalisé la série d’image sur laquelle j’ai passé le plus de temps cette année (conception, prise de vue, retouches, diffusion). Ce simple compact c’est avérer être l’outil le plus adapté pour ce projet qui est celui sur lequel je mise le plus pour la suite de ma carière. Je n’ai pas la prétention d’expliquer à qui aura pris la peine de lire les commentaires jusqu’ici que ce compact est le meilleur appareil photo ni même le meilleur compact qui soit.

      Je vous demande simplement si vous avez un site où l’on peut voir votre travail car à vous lire, vous semblez plutôt être un technico-commercial qu’un photographe, pardonnez-moi de vous le dire.

    • Oh mais c’est une blâgue là !!!
      Le meilleur appareil photo possible serait donc le compact numérique ?
      Vous commencez à m’inquiéter là !

      Que le compact soit un complément idéal du reflex, je ne dirai pas le contraire.
      Qu’il soit un outil indispensable pour certains photographes, pourquoi pas !
      Qu’il soit meilleur que le reflex dans certaines situations (photos "volées", cas de discrétion absolue, haute montagne,...)
      ou pour créer certains types d’images, pourquoi pas !

      De là à dire que le compact peut remplacer totalement un reflex, ben non !
      Personnellement, si je vais voir un photographe professionnel, j’attends autre chose de sa part que des clichés réalisés au compact 1/1.8" hein !

      Dans la vraie vie, la plupart des pros sont équipés avec du matériel "décent".
      À partir du moment où un photographe professionnel n’est pas capable de suivre une tendance au 24x36 pas si marginale que ça, je dis qu’il y a un problème
      de crédibilité de la part du dit professionnel.

      Pour ce qui est du fond du sujet, le 24-70/2.8 L II, je persiste à dire qu’il n’est pas cher et ce n’est pas de la provocation :
      Regardez les pros à la téloche : Ils sont quasiment TOUS équipés en Canon ou Nikon avec des objectifs DE LA MARQUE.
      Ce que j’exprime n’est pas forcément "mon" point de vue, mais une tendance largement répandue dans les milieux pros.

      Si vous fréquentez les forums, vous verrez bien les langues se délier et vous saurez pourquoi le 24-70/2.8 L II n’est "pas cher" d’un certain point de vue.
      Quand vous achetez un 24-70/2.8 L II, ben vous achetez un zoom d’un certain niveau de performances (reconnu dans le présent test), vous achetez une compatibilité garantie quelque soit le boîtier où vous montrez votre zoom (pas forcément le cas des indépendants !), vous achetez des bonifications dues aux corrections internes fournies par Canon (distorsion, AC, vignetage,...)dont ne bénéficie pas les zooms indépendants....et vous achetez un SAV digne de ce nom.

      Voilà en gros pourquoi le roi reste le roi.
      Et Canon peut se payer le luxe de ne pas mettre d’ IS sur ce zoom, ils le vendront comme des p’tits pains comme d’habitude....au moins chez les pros
      ....et les bourgeois qui ont largement les moyens de mettre 2000 boules "on the table" pour se faire plaisir et se donner l’impression que ce zoom remplacera 5 focales fixes.

      Il n’est donc pas nécessaire d’être technico-commercial (Ce n’est malheureusement pas mon cas !) pour voir tout ça : Il faut juste être un peu lucide et attentif à la politique commerciale de la marque (Ça fait plusieurs années que je regarde ce que fait Canon au plan technologique et marketing pour comprendre le "fond" de la
      "success-story" insolente de cette marque. ).

      Je peux donc me payer le luxe d’être arrogant et cassant vis à vis de certains de mes interlocuteurs qui n’ont pas compris ce qui se cache derrière le sigle L.

    • Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dis.

      ...

      Allez, je vous laisse à vos redites monsieur.

      Cordialement.

    • Ne perdez pas votre temps avec Eric-p.
      Son unique but est de semer la pagaille et d’avoir le "dernier mot".
      Heureusement pour lui que le ridicule ne tue pas.

    • Il est perdu pour ce qui concerne ce fameux Éric-p, surement.
      Dans ce qu’il nous montre à voir, le personnage est à la fois pathétique est fascinant.

      Pour les lecteurs plus néophytes il me semble important de ne pas abandonner ce forum à une vision si étriquée de la photographie.

      >> Professionnel ou amateur, n’oubliez pas que ce n’ai pas le boitier qui fait la photo, mais le photographe. <<

      Évidement l’outil rentre en considération (je n’ai jamais dis ni pensé le contraire) ce 24-70 à tout l’air d’un bijou d’optique mais il ne suffira pas à faire de vous un bon photographe à lui seul.

      À bon entendeur ;)

    • Ne perdez pas votre temps avec Monsieur Ah ! dont le seul but est de s’auto-persuader qu’il est plus fort qu’eric-p... sans avoir rien apporté au débat !!!!

      Je dois reconnaître que le talent de certains à soutenir des inepties est particulièrement relevé.
      Si j’ai effectivement pratiquement toujours le dernier mot, ne vous est-il jamais venu à l’esprit qu’il y avait une raison fondamentale à cet état de fait ?
      Il y a effectivement une raison fondamentale : Je connais mieux les questions d’optique ainsi que pas mal de questions liées à l’industrie photographique que 99.99% de la population.C’est aussi simple que celà.
      Et je ne dis pas ça pour me vanter ! Simplement pour rétablir quelques contre-vérités qui circulent à tort sur le net...

      Au lieu de me critiquer comme vous le faites, vous devriez au contraire saluer mes interventions pleines de bon sens justement.

      En attendant, ceux qui soutenaient mordicus que le 24-70/2.8 L II était trop cher en sont pour leurs frais : On trouve déjà le 24-70/2.8 L II à moins de 2000 € dans une officine bien connue à Paris....tandis que le 24-70/2.8 du concurrent principal vaut 1500 €.
      L’écart est insuffisant pour provoquer une vague de switchs collectifs !

    • >> Professionnel ou amateur, n’oubliez pas que ce n’ai pas le boitier qui fait la photo, mais le photographe. <<

      Évidement l’outil rentre en considération (je n’ai jamais dis ni pensé le contraire) ce 24-70 à tout l’air d’un bijou d’optique mais il ne suffira pas à faire de vous un bon photographe à lui seul.

      À bon entendeur ;)

      C’est sûr qu’avec des poncifs pareils, vous réussirez certainement à enfoncer les portes ouvertes ! ;-)

    • Eric-p, comme PRETENTIEUX

      " Je connais mieux les questions d’optique ainsi que pas mal de questions liées à l’industrie photographique que 99.99% de la population."
      Ceux qui se prennent au sérieux à ce point ne sont pas toujours les plus compétents.

      Cela ne les autorisent pas à mépriser les autres.

      Comme d’habitude, le dernier message est toujours signé eric-p

    • Ben oui, forcément.
      Je vous traite avec un léger mépris parce que vous vous acharnez à défendre une thèse qui ne tient pas la route.
      La réaction typique du gamin qui est très mécontent de s’être fait humilié par un (ou plusieurs !) de ses petits camarades !

      Ne vous inquiétez pas, je suis habitué.

      Je vous ai pourtant bien dit que le tarif officiel du 24-70/2.8 L II était un "prix d’appel" et qu’il ne fallait pas trop s’inquiéter sur la valeur réelle à laquelle on le trouverait
      "dans la rue".
      Eh ben , c’est bien ce qui se passe ! Les anciens modèles sont liquidés à des tarifs très softs (par rapport aux tarifs courants pour ce type de produit)
      On trouve aujourd’hui le 24-70/2.8 L (version 2002) à 1200 € : Les stocks sont en voie d’épuisement !
      Les vendeurs en ont profité pour baisser le 24-70/2.8 L II qui se trouve à 2000 € maintenant, 3 mois après son introduction sur le marché.
      Le tarif du 24-70/2.8 AFS concurrent reste scotché à 1500 €.
      Une fois que les anciens 24-70/2.8 L seront totalement écoulés, les prix devraient baisser encore légèrement...sans toutefois venir au niveau du Nikkor :
      Le but de Canon est quand même de négocier le prix de sa nouveauté !
      Et vous verrez que la clientèle est prête à faire un "petit effort" pour disposer du "nec plus ultra" des transstandards 24x36 !
      Bienvenue dans l’univers des Geeks ! ;-)

      Pour ce qui est de ma propension à me vanter d’en savoir plus que vous, je peux vous dire que c’est bien vrai !
      Lorsque je participais à un forum bien connu, il n’y avait grosso-modo que 5 personnes qui maîtrisaient les questions d’optique sur..... 50.000 participants !

      Donc, je n’ai aucune difficulté à déboulonner les mensonges, la propagande et autres inexactitudes trouvées dans la presse ou sur le net sur les
      soi disant vertus des petits formats, les tarifs soi disant exorbitants du dernier transtandard de Canon (Allez donc demander à "Charles Zeiss" combien il facture
      son 28-80 T2.8 !),etc...

    • techniquement, vous êtes (peut-être, même pas sûr) au top

      Humainement, vous êtes le dernier des cons.

    • Et c’est signé Môsieur X comme d’habitude !
      Savez-vous au moins ce qu’est un con ?
      C’est une personne qui reste bloquée dans ses certitudes en dépit du bon sens.
      J’ai fait ce que j’ai pu pour tenter de sauver les rares cons qui gobent sans broncher la cuisine technico-commerciale issue du net voire des médias.
      Je suis même un des rares à pouvoir me vanter de le faire bien que ça me rapporte pas grand chose.
      Sinon, sur le plan humain, je pense modestement être capable de vous en remontrer,hein !
      Avant de porter des jugements à l’emporte-pièce sur des personnes que vous ne connaissez même pas, réfléchissez un peu plus sur ce que vous écrivez :
      Vous en sortirez grandi.

    • Ah ah ah ! Maintenant il nous explique ce qu’est un con.

      On est tous le con d’un autre, certains sont simplement celui de beaucoup ;)
      Et là Éric, permettez moi de vous appeler Éric, vous faite très fort.

    • Vous venez de réinventer la roue ?

    • Eric-p écrit :

      " Avant de porter des jugements à l’emporte-pièce sur des personnes que vous ne connaissez même pas, réfléchissez un peu plus sur ce que vous écrivez... "

      C’est pourtant ce qu’ il fait à chacune de ses lamentables interventions.

      Ne perdez plus votre temps avec ce type d’individu.

    • Mon dieu, voilà qu’il s’imagine vouloir sauver les gens malgré eux...il va bientôt essayer de marcher sur l’eau...

      Restez calme, Eric, les infirmiers arrivent et, vous verrez, ils sont très gentils...

    • Monsieur XYZ...qui n’a pas touché une bille sur ce fil, je vous adresse ce compliment en particulier.
      C’est incroyable de voir la morve redoubler de la part des gens qui viennent de se faire moucher.
      À votre place, je sais pas, je ferai un effort pour me racheter. Il est vrai que tout semble avoir été dit sur le sujet et les médiocres adorent toujours se faire remarquer en essayant de faire de la provocation ou tirer la couverture à leur avantage.

      Hélas, c’est très insuffisant.

    • D’une certaine manière, vous avez raison : Je ne devrais pas essayer de guérir les indécrottables.
      Toutefois, d’autres personnes m’ont remercié pour mes interventions qui sont, vous serez obligé de le reconnaître, aux antipodes de ce que vous pourrez lire dans la presse.

    • Pour certain, la photo est un art, pour d’autre une science.
      Chacun voit midi à sa porte, c’est ce qu’a du mal a comprendre Eric.

    • Les deux mon cher ami.

      Ne vous méprenez pas : Je ne mésestime pas le travail des artistes photographes qui font un travail créatif dans des conditions de plus en plus difficiles
      (Disparition progressive des agences, concurrence sauvage, braderie de la profession).
      J’y suis réellement sensible, croyez le bien.

      Néanmoins, les poncifs prétendant que seul le photographe fait le travail et que le matériel est secondaire relève amha de l’ hypocrisie.

      Le simple développement de la technologie a permis de faire exploser le nombre de sujets abordables aujourd’hui.

      En regardant une expo consacrée à Jacques Henri Lartigue, j’ai pu mesurer les progrès énormes accomplis sur les APN et objectifs au cours de ces 100 dernières années.
      Lartigue faisait de magnifiques clichés (cadrages, lumière,etc...),surtout pour l’époque, mais ses photos avouaient les limites du matériel d’avant guerre dès qu’on dépassait le format A4 !

    • Le problème de cet individu est qu’il veut absolument avoir raison.
      Il n’admet pas qu’un autre intervenant ne partage pas son avis.
      Le plus grave, c’est qu’il est convaincu d’être le meilleur.
      Qui est en réalité Eric-p ?

      Quoi qu’il en soit, nous sommes bien loin de l’article initial qui était un simple test informatif, mais qui s’est trouvé
      dénaturé par les interventions d’Eric-p.

    • Il semble que les infirmiers aient du retard.

    • Ce que vous ne voulez surtout pas comprendre est qu’il ne s’agit pas de MON avis mais de celui de Canon.
      Si j’ai toujours raison, c’est que, contrairement à vous monsieur l’anonyme, je me retranche derrière l’avis de Canon qui surpasse de loin l’ensemble de tous les
      résidus de l’insignifiance que vous êtes.
      Une fois que vous aurez compris ceci, vous aurez fait un immense bond vers la sagesse.

      En attendant, vos "avis" sont triplement faux : Techniquement, historiquement, culturellement...

      Que dire de plus ?

    • ben rien, justement, restez-en là

    • Bonjour à tous,

      J’ai lu cet échange et e l’ai trouvé fort intéressant.
      Je suis assez d’accord avec Eric-P mais aussi avec ses contradicteurs.
      En fait, tout le monde à raison dès qu’on aura compris que :
      - cet objectif est trop cher pour les mauvais amateurs (moi !)
      - cet objectif a un prix normal pour un pro ou un amateur talentueux et fortuné
      Vous vous disputez sur une notion relative !
      Il faut comprendre que ce cailloux n’est pas pour les amateurs "normaux". C’est un outil à destination des pros. Certes, il me fait envie.
      Malheureusement, avec ou sans cet objectif mes photos resterons moches. Soupir...
      Alors pour moi, c’est chez Tamron que je m’équipe. C’est plus raisonnable.
      Si seulement, j’étais riche. Et talentueux !

      Bien à vous

    • Tout celà est une affaire de budget effectivement.
      Malgré tout, je ne comprends pas ces intervenants qui hurlent à la mort au sujet du tarif d’un objectif qui en réalité (en tenant compte des versions précédentes et de l’évolution du taux de change Euro/Yen) n’est pas plus cher qu’avant (La différence apparemment importante entre l’ancien et le nouveau s’explique largement pour des raisons commerciales).

      Quant au fait d’être cher dans l’absolu, c’est un peu comme si un automobiliste s’offusquait du tarif d’une Rolls par rapport à celui d’une Tata :
      Pas demain la veille qu’on aura la parité tarifaire pour ces deux produits !

    • Hé bien mes chers amis ... Qu’est ce que j’ai pu rire avec ce post !
      Merci Éric-p.

      Ps : on peut retrouver notre Ami Éric-p sur le site de VirusPhotos.

      Sinon moi j’amerai voir des photos d’artistes prisent avec ce fameux objectifs couplé a un 5D II parce que les photos du test m’ont laisser de marbre sur photozone.

    • Hé bien mes chers amis ... Qu’est ce que j’ai pu rire avec ce post !
      Merci Éric-p.

      Ps : on peut retrouver notre Ami Éric-p sur le site de VirusPhotos.

      Sinon j’amerai bien voir des photos d’artistes couplé a un 5D II parce que les photos du test m’ont laisser de marbre sur photozone.

    • Je ne participe pas à ce site. Il y a erreur sur la personne.

    • CANON N’A CERTAINEMENT PAS BESOIN D’ERIC P. COMME PORTE-PAROLE POUR DONNER UN AVIS

    • Je n’ai jamais prétendu me faire le porte-parole de Canon, hein !
      D’ailleurs, si vous lisez bien toutes mes interventions( ce qui m’étonnerais grandement !), je ne fais pas forcément l’éloge de tout ce que fait Canon.

    • Canon EF 24-70 mm f/2,8L USM II : le verdict
      20 novembre 2012 18:21, par eric-p
      Arrêtez de parler de ce que vous ne connaissez pas.

      La politesse, ça consiste avant tout à lire les arguments des autres...

      IL NE SUFFIT PAS DE L’ECRIRE ; LE METTRE EN PRATIQUE, C’EST MIEUX.

    • C’est bien ce que je fais.
      La preuve : J’y réponds !

    • je réponds : "pareil"...on encule des mouches...après avoir fait plein d’infidélités, Nikon D300, puis D3, D3s puis revenu à Leica de mes débuts M2, M3, M4P, M6, M8 et enfin M9P...j’ai tenté l’aventure Mark III et 24-70 f2.8 IL II. LA MERVEILLE QUE J’ATTENDAIS ! oui, oui, en + le boitier est plus silencieux que Leica, qui faisait sa réputation de discrétion...très déçu de Leica qui est complètement largué, aujourd’hui et ne peux que donner du "en or" pour les rois du pétrole et les bobos riches". Leica a perdu la clientèle PRO. Pour moi, c’est un divorce très difficile mais Canon m’a réconforté... :-) Pour le prix d’un M9P, j’ai DEUX Mark III !...ce que je viens de faire :-)
      ...je suis un professinel, bien entendu www.lescarnetsdusud.com

    • Bonjour à tous.
      Domi, professeur et journaliste. Petit prof ET petit journaliste ... Je sens que ce débat passionné est fort intéressant par les informations qu’il a permis de dévoiler.
      Il est très possible de justifier la politique de tout fabricant du simple fait qu’ils font des bénéfices et continuent à produire. La seule spéculation serait gênante pour le consommateur. Il est dans un monde libéral possible de proposer des objets au prix du marché offre/demande...
      Comme le dit Ken Rockwell, si un produit ne vous convient pas, ne perdez pas votre temps à accuser le fabricant, votez avec vos dollars pour l’objet qui vous convient.
      Les tests de longévité n’existent pas encore sur le matériel photo comme sur les véhicules. Il faut seulement se fier au marché de l’occasion...
      Donc on ne peut juger que des optiques à disposition dans le présent ... Auparavant le problème était simple, très peu de corrections étaient possibles mis à part quelques masquages de tirage au Labo...Actuellement de nombreuses corrections sont possibles tant au niveau boitier que post-prod. La vie est belle, on n’a jamais eu de si belles images, enfin , belles car avec du piqué... Voilà donc les piqués du piqué ...
      Je suppose que personne ici n’a participé aux tests en direct mis à part Mr JMS. On ne peut donc s’en remettre qu’aux tests et à la rigueur contester la validité des tests. Une oeuvre d’art n’obéit pas qu’à des tests pour être décrétée "bonne, excellente"...
      Les tests objectifs sans jeu de mot ne sont pas si nombreux. L’un d’eux est proposé par le système DXO Mark, il a l’avantage d’être dans l’obligation d’ efficacité et objectivité puisque DXO est lié à un système de correction par post-prod.
      Pour apprécier une performance il serait du domaine de la transparence d’affiner les critères pris en compte par DXO ou JMS ou tout autre système d’analyse ...
      MAIS ce sont des professionnels et l’on doit aussi apprécier leur travail que nous sommes incapables d’égaler, à vue d’oeil...
      Si l’on s’en tient à l’analyse de DXO, la meilleure perf globale serait obtenue par le Tamron 24/70 2.8, puis vient le Nikon, et enfin le Canon. Nous ne sommes pas là pour juger du fonctionnement d’une entreprise et des marges bénéficiaires qu’elle doit faire... En tant que simple consommateur, je dois me demander si mon objectif sera fiable quelques années, peut réaliser des images avec une qualité en rapport avec la technologie actuelle à disposition pour le public passionné d’image ; il sera bienvenu que des reporters nous parlent non pas de leur essai de tel ou tel objectif qui vient de sortir, mais d’une année ou deux ou trois passée avec tel objectif, et de ses étonnements ou déceptions.
      Il est tout à fait possible de parler des prix aussi, et donner un avis sur le rapport traditionnel qualité/prix. Le consommateur est libre de son choix.
      Un objectif peut recevoir un regard très subjectif, j’ai pu lire qu’un photographe revendait son zoom car ses doigts ne le tenaient pas assez bien ... Comme les champions qui choisissent leur raquette ! Le regard qui passe à travers l’objectif sera aussi très subjectif... Par exemple je commence à rêver du Tamron 24/70 2.8 pour de la photo subaquatique de par le fait qu’en milieu aquatique la stabilisation est difficile, et c’est un zoom stabilisé... Chance c’est le moins cher...
      En dernier effectivement, il serait positif de voir les images qui nous émeuvent ; que nous avons prises, et se demander si nous sommes satisfaits de la technologie qui a créé cette image. J’aime aussi la remarque suivante : "un photographe accorde plus d’importance à l’image qu’il a créée que le spectateur qui la regarde."
      Ainsi les piqués du piqué devront sans doute se soigner et avoir un regard plus global sur la qualité artistique des images offertes de nos jours. Pour moi, le luxe c’est de créer de la nouveauté. Transmettre de nouveaux souffles, de nouveaux regards, et il reste tant à inventer encore, comme par exemple un HDR pour la mise au point, une profondeur de champ accentuée par plusieurs prises de vue avec focus différents.
      Il faut aussi se demander sur quel écran nous jugeons d’une image ? A quoi cela sert il de regarder nos photos sur un écran de téléviseur dont la balance des couleurs ne sera pas calée, avec une définition inférieure à celle d’un écran Rétina ? Surement pas à juger du piqué de nos images mais plutôt de leur émotion. N’avez vous pas remarqué que notre époque tolère bien plus qu’avant les vidéos de basse qualité d’image, quand cela bouge, le piqué n’intéresse plus personne...
      Nous devons inéluctablement nous poser la question de cette soudaine passion pour l’hyperréalisme... Serait ce car nous sommes aveugles sur de nombreux points de l’actualité et de l’évolution du monde ? A force de nous pencher sur les détails, nous risquons de trouver le diable ! (suivant l’expression que le diable se cache dans les détails !)
      DD.

[
0
]