Publié le : 24/01/2008

Canon EOS 40D versus Nikon D300… Lequel choisir ?

Jean- François Vibert, photographe pro, passe au crible 25 points de comparaison entre le Nikon D300 et le Canon EOS 40D. Il nous livre son verdict personnel à propos des deux reflex experts qu’il a testé sur le terrain.

Visant le cœur de cible des photographes experts et professionnels, les Canon EOS 40D et Nikon D300 offrent des performances fantastiques en regard de prix maîtrisés (respectivement 1 350 € et 1 950 €). Avec les gammes optiques qui leur sont dédiées, ils représentent l’état de l’art de la photo actuelle... Reste une question de taille, à laquelle nous allons tenter de répondre : lequel choisir ?

Pour ne rien vous cacher, j’ai commandé un Canon EOS 40D dès sa disponibilité… Avant même d’avoir essayé le Nikon D300 et sans m’être posé la question de savoir lequel serait le meilleur. Il faut dire que dans mon cas, il n’y avait rien d’autre à faire : je suis en effet équipé en Canon depuis 1993 et l’on ne change pas de marque si facilement. Changer d’un coup mes boîtiers, mes zooms séries L, mes optiques fixes, mes flashs et d’innombrables accessoires : voilà qui me reviendrait assez cher !

« Je suppose donc que la plupart des Canonistes feront comme moi, et opteront raisonnablement pour l’EOS 40D... Tandis que l’écrasante majorité des Nikonnistes se tournera vers le D300 ! »

Un appareil dont la fiche technique avait immédiatement enthousiasmé les journalistes spécialisés (sans qu’il soit besoin lancer aucune campagne de buzz sur Internet) alors que son compétiteur Canon n’avait suscité que des commentaires plutôt mesurés… L’EOS 40D est pourtant un appareil très équilibré dont le rapport performances prix est intéressant. Mais patience, nous allons y venir…

Quoi qu’il en soit, il me semble que le passage à la génération 2008 doit être très sérieusement considéré, que vous soyez Canon ou Nikon... Car ces deux boîtiers sont réellement innovants et marquent une rupture franche avec la génération précédente. Le genre d’avancée qui ne survient que tous les 3 ou 4 ans (c’est tout particulièrement vrai pour le Nikon qui passe d’un capteur CCD à un capteur CMOS très novateur)... On peut d’ailleurs en dire autant des nouveaux modèles professionnels des deux constructeurs (les Nikon D3, Canon EOS 1D mark III et EOS 1Ds mark III) qui offrent des performances vraiment époustouflantes.

Fonctionnalités récentes et relativement similaires sur les deux boîtiers : le D-Lighting Nikon et la protection des hautes lumières Canon (cette dernière testée face à une bourrasque à contre-jour)… Le but est de faciliter la vie de ceux qui travaillent en Jpeg et d’éviter le post traitement des images contrastées. Je reste toutefois convaincu qu’il est plus efficace de shooter et de travailler ses images en RAW.

Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les commentaires liés à cet article

Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Puis-je faire remarquer, que tout au long de ce comparatif remarquable, on se perd dans les D !

    EOS D40 ? EOS 40D ? Nikon D300 ? Nikon 300D ?

    Avantage EOS 40D ! C’est lui qui est le plus souvent bien orthographié. Le pauvre Nikon D300 ayant un D très versatile...

    En témoigne le titre même de ce dossier...

  • Monsieur Vibert, votre test était très interessant est très bien fait ! Quand est-ce que vous allez tester pour nous de la même façon le D3 ?!

  • Monsieur Vibert, et puisque nous parlons du D3, avez vous peut-être l’intention de faire un comparatif Nikon-Canon avec des appareils "plein format" ? L’EOS 5D par exemple contre le D3 ? Je serai très curieux d’avoir votre avis sur ce sujet "capteur 24x36".

    • Pas tout à fait honnête de comparer le D3 au canon 5D de gamme et génération différente. Il vaut mieux comparer le D3 à l’EOS 1DS III.

    • Moi j’attends le nikon D3001 qui sortira en 2025 avec 5800 collimateurs et 75000 pixels n’importe quoi un D80 suffit largement on va pas photographier le sol Martiens tout de meme

    • Quand vous aurez essayé l’AF 3D 51 points sur D300, votre avis évoluera, et vous ne pourrez plus vous en passer : vous composez votre image, vous enfoncez à mi-course le déclencheur, et tous les points de la zone nette s’affichent dans le viseur, à plus de 98% des cas il n’y a plus qu’a shooter, et un second essai résouds la quasi-totalité des autres cas. Sur 15000 vues en six mois, j’ai du en faire entre 20 et 30 en manuel, et un peu moins en sélectionnant le capteur AF ( le manuel pour la macro avec des fleurs dans le vent, la selection du capteur quand le sujet se trouve derrière des feuillages ou un grillage). De plus on peut s’assurer sur place que la vue que l’on vient de faire est parfaitement nette même si l’on est à 3000 Km de chez soi, c’est le progrès fantastique offert par le LCD de 900.000 pixels. Les défauts sont plustôt à chercher côté optiques : absence d’ultra grand angle, et manque d’optiques modernes lumineuses (f:2 et mieux), prix trop élevé des 17-55 et 70-200 2.8, et Nikon investira-t-il encore dans des optiques DX haut de gamme ?

  • Bonjour,
    je suis tombée sur cet article par hasard en cherchant un comparatif entre l’EOS 50D et le Nikon D300. Article très interressant qui a répondu à pas mal de mes questions ... je pense que les évolutions apportées par le 50D ne sont pas suffisantes pour concurencer le D300... qu’en pensez vous ?

  • Sans vouloir être de mauvaise langue je ne vois pas trop où est le changement radical.

    Ce sont deux boitiers qui sont toujours en format aps-c, dx enfin réduit, qui n’ont pas de dos interchangeables, pas de viseurs et de verres de visée interchangeables, bref toujours aussi lamentables et moches.

    Et ce sont toujours des réflex gros, gainés de plastique, conçus pour être continuellement rachetés, et fragiles, ce qui est ni très beau, durable, ou pratique.

    Nikon ou Canon sont tous les deux aussi pénibles et lamentables l’un que l’autre (j’ai un Nikon FM, déjà pénible même si très qualitatif, puisque le miroir vibre trop et qu’il n’est pas compatible M42 !).

    On est revenu 40 ans en arrière niveau compacité.
    Le format APS-C pourrait être un avantage... l’Olympus Pen F était très compact !

    Les full frame 24x36 comme le d700 ou autres sont très chers, et on se demande vraiment si le prix est justifié.

    Fuji ou mamiya devraient balancer un bon gros coup de pied là-dedans, ils le mériteraient bien, en faisant un VRAI appareil photo, avec de vrais viseurs et verres de visée lumineux et interchangeables (dont un stigmomètre !), des dos interchangeables bien en métal (avec capteurs ccd, cmos, fovéon, ccd noir et blanc, et pellicule 24x36 bien sûr, qu’on peut changer à tout moment), quelque chose de bien manuel et mécanique qui s’automatise si il faut mais qui peut marcher sans piles, une gamme d’optiques "raccourcies" et un adaptateur bien conçu, à soufflet, avec des réglages rapides et précis, pour faire du tilt-shift !

    Désolé pour mon coup de gueule si je l’ai fait chez vous... mais il faudrait être un peu critique !!!

    P.S : j’ai un moyen format avec des optiques modernes. Je me suis amusé à regarder les diapos au microscope. Un simple calcul m’a montré que je suis bien au-delà des 50 mégapixels avec de la Velvia 100.

    • Tout à fait d’accord, mais malheureusement, quand on a gouté au numérique et les joies du transfert rapides de grosses quantités de photos grâce aux cartes mémoires et aux lecteurs de cartes, on ne peux plus vraiment revenir en arrière.. A un moment j’ai failli acheter un Canon eos 1V, mais en faite ca m’aurait vite saouler d’aller acheter sans cesses des pellicules qui sont assez cheres, ensuite avec l’obligation de les développer voir à quoi cela ressemble (et oui) ca m’aurait coûter beaucoup trop cher à la longue !! tout ca pour quoi ?

      Perso, entre une photo prise avec un 5D, un 1Ds mark III, un 350D ou un 40D, je vois aucune différence. De toute manière on traite tous nos images par la suite sur ordi donc pour le FF n’a pas vraiment ses avantages d’époque face aux progres informatique. C’est sur qu’à lépoque ca n’aurait eu aucun sens de choisir un crop sensor plutôt qu’un FF mais aujourd’hui..

      J’ai personnellement opté pour un 40D avec un 10-22, le 5D avec le 16-35 m’aurait vraiment couté bonbon :)

[
0
]