Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

FUJIFILM

Canon EOS 6D : un 5D Mark III en réduction

17/09/2012 | LAURENT KATZ

Pour concurrencer le tout récent Nikon D600, Canon place sur le terrain des reflex plein format « économique » un EOS 6D. Avec un tarif tout aussi spectaculaire (2099 € boîtier nu) en ajoutant le GPS et le Wi-Fi en interne.

Présentation

L'EOS 6D avec son grip.
Les tenants du plein format sont gâtés. Après la première salve EOS 5D Mark III, 22 Mpxl et Nikon D800, 36 Mpxl, une seconde a suivi avec les Nikon D600 et Sony A99, tous deux en 24 Mpxl. Des quatre, seul le D600, à 2 099 € nu, commençait à flirter avec la barre symbolique des 2 000 €, que la distribution finira vite par atteindre, ne serait-ce que pour annoncer vers Noël du plein format à 1 999 €, ou moins. Canon, qui a tendance à forcer sur les tarifs par les temps qui courent, nous a réservé une bonne surprise en alignant le prix de l’EOS 6D sur celui du D600. Que propose ce boîtier pour se démarquer de son concurrent ?

Un nouveau capteur Cmos a été développé, de vingt millions de pixels, jouant sous la férule d’un processeur Digic 5+, de la gamme des sensibilités comprises entre 50 et 25 600 Iso, avec des extensions vers 50 et 102 400 Iso. Pour l’autofocus, Canon n’a pas multiplié les collimateurs. Il n’y en a que onze, seulement deux de plus que l’ EOS 650D, mais huit de moins que l’EOS 7D. Canon revendique un fonctionnement en très basse lumière (-3 IL, soit l’éclairage lunaire). L’obturateur monte au 1/4000 se et la vitesse de synchro descend à 1/180e. Quant aux rafales, elles ne font pas de l’EOS 6D une bête de course, avec seulement 4 ,5 im/s. Le mode silencieux de l’EOS 5D Mark III a été maintenu.

Régime Twiggy

Canon a réduit sa taille, par rapport à celle d’un EOS 5D Mark III (152 x 116,4 x 76,4 mm). Il mesure 144 x 110,5 x 71,1 mm et pèse 690 g nu, à comparer aux mensurations d’un D600 (141 x 113 x 82 mm), pour 760 g nu également. Si le boîtier est construit pour affronter les poussières et les ruissèlements, sa coque externe n’est que partiellement en alliage de magnésium. Même recette chez Nikon. On remarque vite qu’il n’y a pas de flash intégré, que le LCD de contrôle a été maintenu, mais pas le mini joystick si pratique pour choisir le collimateur de mise au point. On retrouve la rangée de touches au-dessus de ce dernier, avec l’application du principe : un bouton, une fonction, quand un EOS 5D Mark III offre des touches à double usage, selon la molette sollicitée. Ici : autofocus, cadences, sensibilité et mode de mesure sont proposés.

JPEG - 61.9 ko

Sur le côté, deux volets caoutchoutés protègent la connectique microphone (mais pas casque, grrr !), accessoire, HDMI et high-speed USB/AV. Rien pour le GPS ? Inutile, car le module de géolocalisation est embarqué dans l’appareil, associé au logiciel Map Utility. Comme le transmetteur Wi-Fi. Montrant qu’il est parfaitement possible de les intégrer dans un reflex. Reste à connaître la portée du sans-fil de l’EOS 6D et le détail des modes de transfert, pour voir si un usage professionnel est envisageable. Canon précise déjà la faculté de transmission vers des unités externes, le téléchargement vers Facebook et YouTube, l’affichage sur un téléviseur compatible DNLA, l’impression sur une imprimante Canon Wi-Fi, comme les justes annoncées Pixma Pro-10 et Pro-100. Au dos, le LCD de 3" est dans la norme des pleins formats haut de gamme (A99 excepté) : désespérément fixe.

Le barillet des modes d’exposition montre que Canon n’a pas seulement les experts et les pros en ligne de mire. Les modes Scène et l’automatisme intelligent sont présents, histoire de conquérir ceux pour qui le budget n’est pas un souci, pas plus que d’apprendre les techniques photographiques d’ailleurs. Parmi les fonctions complémentaires figurent l’HDR et une commande de superposition.

Canon a développé un grip, le BG-E13 qui contient deux accus LP-E6 ou un jeu de piles AA.
La commercialisation est prévue pour décembre. L’EOS 6D sera alors vendu 2099 € boîtier nu, ou 2899 € en kit avec le 24-105 mm.

Premier avis


Si technique et innovations résident dans l’ADN de Canon, la générosité n’en fait pas toujours parti (les pare-soleils souvent non fournis en sont un exemple). Et le souci de maintenir un fort différentiel avec l’EOS 5D Mark III a dû jouer dans la conception de ce boîtier. Imaginez le 6D avec un afficheur tactile orientable et un flash intégré comme le 650D et un module AF comme celui du 7D ! On peut aussi comprendre que cela aurait influé sur le coût. Dans quelle mesure ? Impossible à savoir dans la mesure où le prix d’achat des composants est tenu secret. Reste que passé les 2 000 €, les exigences sont tout autres, s’appliquant aussi aux autres plein format de la marque. Mais priver l’appareil d’une prise casque est incompréhensible. Et le renoncement d’une visée à 100 % (97 % en l’occurrence), même si elle s’avère claire et confortable, est dommage.

Pour faire bonne mesure, il faut aussi saluer Canon d’avoir doté le 6D du GPS et du Wi-Fi. Beaucoup s’en offusqueront et lanceront la réflexion éculée : « et quand fera-t-il le café ». Signalons à ces pisse-froid que l’EOS 5D Mark II, un excellent modèle, est abordable sur le marché de l’occasion ou des fins de série et que personne ne leur met un couteau sous la gorge accompagné de l’injonction « achat obligatoire ». Alors, saluons comme il se doit l’inclusion de dispositifs qui vont satisfaire ceux qui conjuguent pratique de la photographie et loisirs technologiques de tous poils.

Fallait-il développer un capteur de 20 Mpxl plutôt que de jouer les économies d’échelle en reprenant le 22 Mpxl de l’EOS 5D Mark III. On cherchera la réponse auprès des responsables japonais de la marque à la Photokina. Quelle qu’elle soit, ces 20 Mpxl restent une valeur appréciable et sans doute un peu moins exigeante en matière d’optique. Le combat est lancé entre Canon et Nikon sur un nouveau front. Appréciable. Et la question qui vient à l’esprit est de savoir si Sony prépare un A88 à 2 000 €. La marque sait surprendre, soit par la technique, soit par le prix. N’oublions pas feu les Alpha-900, vendu 2 800 € en 2008, et surtout l’A850, lancé à 2 000 € en 2010.

Fiche technique

La fiche technique est parcellaire, Canon ne nous l’ayant pas transmise avant l’annonce officielle. Elle sera bientôt mise à jour.

  • Capteur : Cmos 36 x 24 mm, 20,2 Mpxl effectifs
  • Protection du boîtier : oui
  • Wi-Fi : oui
  • GPS : oui
  • Stabilisateur : -
  • Antipoussière : oui
  • LiveView : oui
  • Définitions : nc
  • Vidéo : 1080p (30,25 et 24 im/s)
  • Sensibilités : 100 - 25 600 Iso ; extensions à 50, 51 200 (H1), 102 400 Iso (H2)
  • Formats de fichiers : Jpeg, Raw, sRaw, Mov
  • Monture : Canon EF, coeff. mult. 1x
  • Mise au point : Détection de phase en visée reflex avec 11 zones (1 centrale en croix) ; détection de contraste en visée LCD ; mise au point automatique au déclenchement ou continue, modes AI Focus, One Shot et AI Servo
  • Mode d’exposition : PASM, modes Scène, A+, CA
  • Type de mesure : nc
  • Bracketing d’exposition : nc
  • Vitesses : 1/4 000 à 30 s, synchro X 1/180 s
  • Rafales : 4,5 im/s
  • Balance des blancs : Auto, préréglée, mesurée, manuelle
  • Flash intégré : -
  • Visée : reflex optique par pentaprisme, couverture 97 %, grossissement 0,71x, dégagement oculaire nc
  • Moniteur : 3"
  • Modes d’affichage : Zoom, index), indicateur surexposition, diaporama
  • Stockage : SD/SDHC/SDXC
  • Interfaces : mini HDMI, micro stéréo, accessoire (télécommande…), Hi-speed USB compatible AV
  • Personnalisation : 2 configurations utilisateurs
  • Divers : styles d’images, HDR, surimpression (9 vues maxi), niveau horizontal
  • Logiciels : Canon Digital Photo Professional, PhotoStitch, EOS Utility, Picture Style Editor, Map Utility
  • Accessoires fournis : Accu et chargeur, bandoulière, 1 câble USB, 1 câble audio/vidéo
  • Alimentation : accu Li-Ion LP-E6 7,2 V/1 400 mAh
  • Dimensions/poids : 144 x 110,5 x 71,1 mm/770 g (avec SD et accu)

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



PHOX

BBB
Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP

Fujifilm