Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Canon EOS M100 : entrée de gamme avec Dual Pixel AF

29/08/2017 | Benjamin Favier

Ce boîtier reprend le capteur des EOS M5 et M6, tandis que ses caractéristiques en font le successeur du M10, apparu il y a deux ans. Elles restent cependant très classiques, même si le Dual Pixel AF apparaît.

Présentation

C’est une rentrée on ne peut plus classique pour Canon sur le front des boîtiers hybrides. Ce M100 n’est ni plus ni moins qu’un M10 remis au goût du jour. Ce petit modèle d’entrée de gamme dénué de viseur, sorti il y a un an, voit donc sa définition passer de 18 à 24 Mpxl.

JPEG - 39.9 ko
La prise en main devrait être meilleure par rapport à l’EOS M10, avec la présence d’un revêtement sur la paroi avant.

Un capteur Cmos avec filtre passe-bas, dont la plage de sensibilité s’étend de 100 à 25 600 Iso, déjà vu sur les EOS M5 et M6. Avec l’arrivée salutaire du Dual pixel AF, alors que le M10 se contentait d’un système autofocus hybride.

JPEG - 21.1 ko
Le M100 est alimenté par l’accu Li-Ion LP-E12. Il fonctionne avec des cartes SD.

Le processeur Digic 7 autorise le traitement des fichiers Raw directement sur le boîtier. Les Styles d’image figurent également dans les menus. La vidéo passe de 25 im/s (sur le M10) à 50 im/s en 1080p. Et il y a toujours une prise pour connecter un micro externe, ce qui est assez rare pour être souligné sur un appareil de cette catégorie. L’obturateur est classique (1/4000s-30s) tandis que le mode Rafale en mode Ai Servo culmine à 4 im/s.

JPEG - 38.7 ko
L’écran tactile et orientable de 3 pouces et 1,04 Mpts semble identique à celui du M10. Il peut être incliné à 180° vers le haut.

L’écran LCD de 3 pouces et 1,040 Mpts semble identique à celui du M10. Tactile, il peut être relevé à 180°, visant ainsi les adeptes de selfie. Contrairement à ce qu’offre un M6, il n’y a pas de griffe porte-accessoire pour accueillir un viseur externe. Un flash intégré, extractible, est bien présent. Niveau connectivité, WiFi et Bluetooth sont de la partie, pour communiquer avec l’application Camera Connect.

JPEG - 42.3 ko
Le M100 est doté d’un flash intégré extractible (NG 5 pour 100 Iso).

L’EOS M100 sera proposé en trois couleurs : noir, blanc ou gris. Lancement prévu pour le mois d’octobre. Le boîtier nu sera vendu 489,99 €. Il sera aussi disponible en kit avec l’EF-M 15-45 mm pour 609,99 €. Et avec les EF-M 15-45 mm et 55-200 mm pour 839,99 €.

JPEG - 32.9 ko
Le contenu de la boîte du M100, en double kit.

- Le site de Canon

Premier avis

Verra-t-on prochainement un hybride 24 x 36 chez Canon ? En attendant cette éventualité, la marque demeure très conservatrice en matière de compacts à optiques interchangeables. Ce M100 prend le relais du M10, avec le capteur Cmos APS-C de 24 Mpxl vu sur les EOS M5 et M6, et surtout, le Dual Pixel AF.

C’est une bonne chose, et ce petit compact devrait produire des images de bonne facture. Visant le grand public, il se trouvera en compétition avec les Panasonic Lumix, notamment le GX800, qui filme en 4K, est doté d’un mode de panorama par balayage, offre un ratio poids/encombrement redoutable et bénéficie d’un large choix en matière d’optiques (gammes M.Zuiko et Lumix G). Sur ce point aussi, Canon demeure en retrait, la gamme optique EF-M étant encore trop incomplète.

Même si nous avons observé des progrès sur les EOS M6 et M5, il semble que Canon en garde encore sous le pied. Pour mieux nous surprendre dans les mois à venir ? Nous l’espérons…

Fiche technique

  • Capteur : Cmos 14,9 x 22,3 mm / 24 Mpxl avec filtre passe-bas
  • Définition maximale : 6000 x 4000 pixels
  • Montures/Coefficient : Canon EF-M (1,6x)
  • Sensibilités : 100-25600 Iso
  • Vidéo : 1080p à 50 im/s
  • Formats de fichiers : 6 000 x 4 000 pixels
  • Protection du boîtier : -
  • Stabilisateur : -
  • Visée : -
  • Moniteur : 3 pouces, 1,04 Mpts inclinable à 180° et tactile
  • Flash intégré : NG5 pour 100 Iso
  • WiFi/Bluetooth/GPS : Oui/Oui/-
  • Autofocus : Autofocus détection de phase dual pixel EV-1 à EV18, 49 points, détection visages
  • Vitesses : 1/4000s-30s
  • Rafales : 4 im/s
  • Stockage : 1 SD
  • Interfaces : micro HDMI (Type D), USB, entrée micro
  • Alimentation : Accu Li-Ion LP-E12
  • Dimensions/Poids : 108,2 x 67,1 x 35,1 mm/302 g

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • A quel smartphone fait-on toujours allusion, ai-je raté un truc ? Déjà dans l’article D850 (Com.57) on nous dit que les pro utilisent de plus en plus de smartphone. Donnez-nous SVP les marques et modèles ainsi qu’une adresse web de galerie photo grand format, merci. Vous ne penser tout de même pas au Huawei (prononcez "roi-veille" et pas woua-ouaich ou que sais-je comme j’ai pu l’entendre en France mdr) .

  • C’était de l’humour......
    un appareil qui est une grenouille qui veut se faire aussi grosse que le,bœuf pour moi est assimilé à un smartphone. En effet à part le 22 mm, la,gamme M est indigente comme l’était à l’époque la serie one de nikon qui a disparu. Même si Canon bénéficie de son aura pour proposer de tels machins, cela reste indigne d’un grand fabricant. Canon peut beaucoup mieux que cela mais sans doute juge t il que sa clientèle grand public peut se contenter d’un appareil qui est ni ni. Je traduis : ni trop cher, ni trop,performant, ni trop pratique à prendre en main, ni pourvu d’une autonomie décente, , ni d’un autofocus rapide, etc. Mais chacun a le droit de trouver ce truc génial, il y en a bien d’autres qui ne valent pas mieux....

  • @3 Vous ne pensez pas que les marques ont des services autrement compétents pour savoir s’ils vont se mettre sur tel ou tel créneau, ou pas ? Ca serait bien pour les adeptes du voyage organisé, de la rando, des petites fleurs sans chercher la macro qui tue. Pour ceux qui savent que les pro n’utilisent pas de smartphone. Pour eux l’engin est fiable, simple, facile, rapide et effectivement les marques jouent de leur image pour gagner la confiance de ces gens-là, le bouche a oreille aidé par les vendeur en grande surface fait le reste, un petit Nikon est mieux vu qu’un petit Tchingtong .
    Parce que chez ces gens-là Monsieur, pour moins cher, on n’achèterait pas même un D850, trop tout ce qu’on sait, (gros, lourd, compliqué, etc) pour eux.

    Quant à être le nouveau smartphone, c’est mort : il n’a pas de logement carte SIM :)

  • @1 @M3 Le M100 est un appareil d’entrée de gamme. Il faut le considérer comme tel. Il trouvera sa clientèle. A noter que la pub Canon semble destiner le M10/M100 à un public féminin. En ce qui me concerne, j’ai un M5 et il est très bien ! Outre le 22, il y a le 11-22, 35macro, 18-55, 15-45, 18-150 et 55-200. Une gamme indigente, je ne sais pas mais la gamme se complète bien. En outre, l’adaptateur EF/EF-M permet d’utiliser une collection d’optiques de bonne qualité qui n’a vraiment rien d’indigent et qui est sans équivalent ailleurs.

  • c’est incroyable le nombre d’abrutis sous l’article ....
    toujours à cracher et dénigrer sans réfléchir 3 secondes vous faites pitié c’est tout , cet appareil sans être parfait comme tout appareil correspond simplement à certains utilisateurs , je vois pas en quoi c’est un entrée de gamme non plus , un apn c’est un capteur et une optique point barre le reste c’est des gadget pour jouer avec 2-3 variables , la on à un aps-c les dernier processeur et technologie et tout le park optique canon pour moi j’appelle ça au minimum du milieu voir haut de gamme , c’est pas parce que jean connard et ses 8kilos de matos ça l’intéresse pas que c’est juste un ’’smartphone bas de gamme’’ faut vraiment être un gros con pour avoir un raisonnement aussi vide de sens .
    Il est super cet apn pour pleins de gens et oui les photographe smartphone ça existe ! http://austinmann.com/ ce sont des gens qui ont compris que l’apn n’était qu’un outil et que l’habit de faisait pas le moine . pathétique et ça c’est une communauté de passionné ???? honteux !