Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Canon EOS RP, Reportage-test : les inédits du reportage sur le lac Powell

17/07/2019 | Bruno Calendini

Texte et Photos : Bruno Calendini

EXCLUSIF : REPORTAGE-TEST CANON EOS RP

Nouvel épisode de notre format de prédilection : les expériences digitales. Une semaine en autonomie complète, en kayak, dans l’Ouest américain, entre l’Arizona et l’Utah, dans le Glen Canyon National Recreation Area, sur le lac Powell, gigantesque plan d’eau artificiel de quelque 300 km de long, né du fleuve Colorado. C’est dans ce décor de western, à 380 km de Las Vegas, que nous avons testé l’EOS RP, au mois d’avril. - LAC POWELL (USA) : LA BALADE SAUVAGE CNous avons confié à Antoine Guibert, lauréat de notre concours, et Bruno Calendini, photographe attitré de nos Expériences digitales, cet hybride 24 x 36 particulièrement compact, tout en étant robuste, avec plusieurs optiques RF et EF. Ils avaient en outre pour mission de capturer notre expédition, qui consistait chaque jour à pagayer sur les eaux transparentes cernées de mesa ocre, tout en vivant sous la tente et en participant à la vie du camp, sous les ordres, dictés en québécois, de notre guide, Simon Nadeau. - LA GALERIE : LA PREUVE PAR L’IMAGE ET RIEN QUE L’IMAGE. UNE GALERIE RÉALISÉE AVEC LE CANON EOS RP Photo : Antoine Guibert - Bruno Calendini / StudioNature.com - LE CAHIER TECHNIQUE : Focus sur les principales caractéristiques du boîtier hybride plein format Canon, ainsi que sur les fonctions utilisées lors de notre expédition sur le lac Powell. Du capteur de 26 Mpxl à l’absence de stabilisation en passant par le viseur Oled et la construction, nous avons pu confronter l’EOS RP aux réalités du terrain. - FOCUS : Cokin Nuances Extreme (Série Z-Pro taille L) : Inconcevable d’envisager un séjour photo dans l’Ouest américain sans filtres ! Nous avons choisi de tester un ensemble de verres de la série Nuances Extreme, de la firme française Cokin, en taille L. Nous disposions de filtres à densité neutre dégradé soft GND4 et GND8, ainsi que d’un filtre ND uni ND1024. - MAKING-OF, dans les coulisses de l’expédition : Évoluer en autonomie complète dans l’Ouest américain, tout en accomplissant une performance sportive en kayak et en testant du matériel photo, exige de prendre les précautions nécessaires en termes de logistique. Voici un aperçu de notre organisation en camp, pour effectuer notre reportage dans les meilleures conditions. - AVANT DE PARTIR Quelques pistes pour marcher dans les pas de la rédaction.

L’illustration d’un sujet dans un magazine est souvent source de débats enlevés au sein d’une rédaction. Il en résulte un choix arbitraire, parfois soumis à des contraintes de mise en page. Les images qui suivent auraient pu être publiées. Pour des raisons techniques, esthétiques ou affectives, Bruno a choisi cette série de photos qu’il nous commente. Découvrez ces clichés inédits, agrémentés de commentaires techniques et d’anecdotes sur la réalisation de ce reportage.

IMPORTANT : "Toutes les photos présentes sur ce site sont protégées par la loi sur le copyright et restent la propriété exclusive de leur auteur. Toute reproduction même partielle est interdite sans autorisation préalable"
ACHETEZ CE NUMÉRO #118
164 PAGES - AOÛT - SEPTEMBRE 2019 - 6,90 €
Actualités ■ Avant-Première : Powershot G5X Mark II & G7x Mark III ■ Les Zooms 2019 ■ Influences : s’inspirer de Mario Giacomelli ■ GRAND FORMAT : Lumix S1R, retour d’expériences ■ EXCLUSIF / REPORTAGE TEST AUX USA (Lac Powell) AVVEC LE CANON EOS RP ■ [100% PRATIQUE] Comment photographier les eaux vives ? ■ [100% RETOUCHE] : LIGHTROOM CC [2 tutoriels] ■ [100% MATÉRIEL] TESTS : Fujifilm Instax Mini LiPlay ■ HP Sprocket 200 ■ Brother VC-500W ■ Canon Speedlight 470EX-AI ■ Nissin i600 ■ Lowepro Photo Active BP300 AW ■ Vanguard VEO Select 4 ■ NiSi porte filtres V6 ■ B+W F-MRC HTC C-Pol KSM ■ Sekonic Spectromaster C800 ■ PocketWizard FlexTT6 Control TL Canon ■ Blindfold Power Junkie ■ Nikkor Z 24-70 mm f/2,8 S ■ Sony FE 135 mm f/1,8 G Master ■ La tribune de Sylvie Hugues ■ Cliquez sur ce lien pour commander le magazine papier (envoi sous 48 heures)
NOUVEAU : Cliquez sur ce lien pour commander le magazine sur tablette (iOs & Androïd)en version numérique
NOUVEAU ! ABONNEMENT SANS ENGAGEMENT DE DURÉE
MDLP lance en 2018 une offre d’abonnement sans engament de durée sur sa version numérique (disponibles smartphones, tablettes et ordinateurs). Vous êtes libre de résilier ou suspendre à tout moment votre souscription par l’envoi d’un simple émail à l’adresse émail à abonnement@lemondedelaphoto.com Afin de vous faire découvrir cette offre pour vous procurer votre magazine préféré, nous vous proposons une offre préférentielle : vous payez 1€ le premier numéro, puis 3,90 € les numéros suivants. Paiement par CB 100% sécurisé par la société Générale. Cliquer sur ce LIEN pour bénéficier de cette offre.

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Bonjour. Merci pour ce super reportage que je viens de lire avec plaisir. Par contre je ne comprends pas pourquoi vous avez privilégié le EF 24-105 F4 alors que vous dites vous même que le RF 24-105 est meilleur et plus compact et fait pour la gamme R. La quasi-totalité des photos de l’article pris es au 24-105 le sent avec la version EF.

  • Bonjour Didier. Content que ce reportage vous ai plu et merci de nous le dire ;). Le fait que beaucoup d’images soient réalisées avec le 24-105 f/4 EF + bague est simplement du au fait que nous n’avions qu’un exemplaire du 24-105 RF pour ce voyage et que nous l’avons laissé à notre lecteur invité. Mais il est bien sur passé dans les mains de toute l’équipe et ça ne change rien à nos conclusions sur les optiques compatibles ou dédiées. Bien cordialement. Bruno

  • Bonjour
    Merci pour votre message et les compliments que je vais partager avec les équipes qui ont œuvré à ce résultat !
    Effectivement nous avons du composer avec les deux modèles car le RF 24-105 mm n’était pas disponible pour équiper les 3 photographes de cette mission à la date du reportage. Nous avons donc confié l’unique exemplaire à notre disposition à Antoine Guibert le lecteur lauréat qui nous a accompagné lors de cette aventure.
    D’autre part, dans l’optique d’un second boîtier au format hybride qui pourrait compléter un équipement reflex existant, il nous est apparu intéressant malgré tout de montrer la compatibilité du système Canon en attendant que la gamme RF prenne son rythme de croisière notamment au niveau du parc optique RF .
    Ceci étant dit, nous aurions aimé avoir plus de modèles RF et moins cédé à notre tentation d’utiliser des ultra grand angle de la gamme EF comme le 11-24 mm, et votre analyse est judicieuse et fondée tant les mesures de JMS dans le dossier "Quelles optiques pour un Canon EOS R ? paru dans le N°117 ont montré la qualité optique et le rendement de ce zoom RF 24-105 mm. À quelques semaines près nous aurions même pu commencer à toucher le Canon RF 24-240 mm f/4-6,3 IS USM qui vient d’être annoncé et semble très cohérent avec l’EOS RP. Partie remise ?

    Bonne journée

  • @4
    peut-être mais à cinquante mètres de chez vous, il y a probablement une librairie où on vend des dictionnaires et des grammaires....

  • Juste une question : étant donné que l’automonie de ces boîtiers est très limitée, comment avez-vous procédé ? Plusieurs accus pré chargés ? Chargeur solaire ?

  • @6 : Pages 88 et 119 du magazine : 4x5 accus, chargeur solaire, contrôleur de charge.

  • @Michel Lion et @Bruno.
    Merci pour vos réponses. Il fallait m’inviter, je serais venu avec mon RF 24-105 que j’utilise sur EOS R, ça m’aurait également donné l’occasion de tester le RP :-)
    J’attends également beaucoup le RF 24-240mm car j’étais habitué au Tamron 16-300 sur mon précédent boitier Canon EOS 70D et il me manque lors de mes voyages. Vivement le test que l’on voit ce qu’il donne sur EOS R et RP.

  • C’est encore moi !
    Je viens de me rendre compte que les liens du cadre « Pages de l’article » proposent un complément très riche à l’article papier que j’avais lu, avec de nombreuses photos inédites. En premier je pensais que vous aviez mis en ligne les différentes pages de l’article papier. Ce cadre de navigation mériterait une partie informative indiquant que c’est un Bonus à l’article du magazine.

  • Bonjour Didier. Je ne suis qu’un photographe pigiste pour MDLP mais cela dure depuis suffisamment longtemps pour que je me permette de répondre ...

    Concernant votre post n°9, Antoine n’était pas à proprement parler un "invité" mais il était lauréat d’un concours photo organisé par le mag, et il a gagné son passeport pour l’aventure. Surveillez les prochaines annonces et nous ferons peut-être bientôt un reportage ensemble ;)

    Concernant le post n°10, vous avez raison. Ce Bonus web essaie d’apporter un vrai complément au magazine et il mériterait d’être plus visible. C’est une conversation qui revient souvent entre nous. Mais faire tourner un mensuel, des hors séries, un site web, le tout en produisant ponctuellement de tels "reportages maison" est un travail pharaonique pour une petite équipe que je connais bien, et qui jongle en permanence avec les priorités. Merci cependant pour cette remarque qui incite encore à se pencher sur le problème.

  • Si on lit les règles du concours, l’article et le commentaire juste au-dessus : oui, c’est totalement justifié.

  • @4
    Le S et le C étant fort éloignés sur le clavier, il faudra trouver mieux que la faute de frappe.....
    Mais l’important est que quelqu’un ait répondu à votre question par ailleurs assez inutile. Auriez-vous refusé d’y aller vous si on vous l’avait proposé ?
    Découvrir de nouveaux horizons est quelque chose de positif sans compter l’expérience humaine.

  • Sachant qu’un accu Canon coûte 70 euros, cela vous a fait 1400 euros d’autonomie. Avec un nikon d4 et UN seul accu, on atteint cinq à six fois supérieure. Ce boîtier ne me semble dès lors pas très adapté à de tels voyages.

  • @15 Si vous lisez l’article, vous y trouverez que les 20 accus ne sont pas pour une seule personne mais pour 5 ! Il faudrait donc 5 Nikon D4 et au minimum 5 accus selon votre exemple. Je vous laisse calculer et comparer les bons montants.

  • @14 Lydie ne parle pas d’une faute de frappe mais d’une faute tout court. Passez me voir rapidement pour corriger votre myopie.

  • @15 vous avez raison. Si j’avais dû choisir un boîtier perso pour ce genre d’aventure, l’autonomie modeste du RF aurait pu me dissuader. Mais tester un appareil aux limites de sa zone de confort est une option qui se défend. Si les images vous ont plu, alors cela prouve au moins qu’à condition d’anticiper, un système comme celui ci peut faire le job sur un terrain où il n’est, à priori, pas le plus à l’aise.
    Maintenant, pour avoir vécu l’histoire de l’intérieur, je peux vous assurer qu’à bord d’un kayak surchargé, sur un lac plus ou moins agité, il est plutôt confortable de disposer d’un appareil (équipé d’un bon transtandard) compact et léger, que l’on a toujours sous la main, accroché devant soi dans un petit sac étanche, d’où on le sort et où on le rentre en un tour de main. Cette "disponibilité" est un critère majeur trop souvent oublié dans les appréciations globales d’un matériel, qui permet parfois de faire des images que l’on n’aurait même pas tenté avec un autre appareil.
    J’imagine même que si j’avais eu l’occasion, comme je l’espérais, d’aller faire un peu de photo de rue à Las Vegas avant notre départ au Lac Powell, j’aurais pu apprécier une certaine polyvalence du RF sur la globalité du reportage.

    @ 12 - Lydie, tout d’abord, clôturons définitivement la discussion inutile sur une faute de frappe pardonnable et pardonnée ... on a vu bien pire, ici et ailleurs !
    Pour éviter une polémique chronophage voire stérile, j’ai hésité à rebondir sur votre question car "est-ce vraiment raisonnable ?" laisse supposer que vous pensez le contraire, ce qui est votre droit.
    Bien sur que nous pourrions tester l’AF et la rafale sur un moineau dans un jardin et les hauts iso dans une cave, autour d’une bougie. Nous saurions le faire et "technologiquement", vous devriez y trouver votre compte. Mais ces reportages veulent aussi raconter des "histoires de photographes", des vraies expériences de terrain avec tout ce qu’elles peuvent enseigner, explicitement ou entre les lignes. Des moments exceptionnels à la découverte de lieux, de personnes, d’animaux, ou de moments qui sont autant d’ouvertures sur le monde. Au delà des aspects techniques, la finalité de nos métiers, de ces articles, de ces photos, de ce bonus et même de ces discussions qui en découlent, est de partager notre passion pour la création photographique. En espérant y parvenir, ... au moins un peu ....
    Depuis 2018, 5 photographes amateurs lecteurs de MDLP nous ont accompagnés sur ces tests en Laponie, en Écosse et aux USA. Je pense qu’aucun d’entre eux n’a été déçu par ces expériences durant lesquelles on parle photo du matin au soir, et qui en termes d’aventure humaine et de partages ont été extraordinaires.

    Quant aux rageux qui perdent leur samedi sur ce site soit disant vendu à la pub pour déverser leur fiel, ils devraient profiter du WE pour aller se détendre à la plage :)

  • Apparemment, cher Bruno, il y a pas mal de lecteurs qui sont plus intéressés par le shooting d’une bougie dans votre cave que par la participation à un reportage sur le lac Powell ;o)

  • Mon cher Bruno,
    Vous seriez bien inspiré de ne oas jeter systématiquement en pâture ceux qui possèdent encore un libre-arbitre et qui ont sans doute encore cette clairvoyance qui vous émeut.
    Vous êtes avant tout une sorte de catalogue Manufrance de la photographie et c’est bien normal que dans ces conditions certains soient un peu plus lucides que d’autres...
    Des images sur un écran ne révèlent en rien de la qualité et des performances de tel ou tel boîtier ; il suffit de regarder sur Fleurkkk toutes ces belles toiles cirées qui sont plus aguicheuses les unes que les autres quelque soit le modèle d’appareil et d’objectifs utilisés...
    Le numérique entre des mains expertes peut en rouler plus d’un !
    On vous lit un peu mais on sait voir aussi que vous faites tourner votre petit fond de commerce. Arrêtez de prendre tous les lecteurs pour des idiots

  • Quels photos incroyables. Lire des reportages me motive vraiment à lancer une catégorie voyage sur mon blog. Par contre, je vais rester plus humble au niveau de l’appareil.
    Hate de lire vos prochaines épopées.

  • Les épopées épiques et commerciales de LMDLP ;)
    Un best-seller à ne pas manquer dans toutes les bonnes librairies de France...
    Par la même occasion n’oubliez pas d’acheter les "mots et maux" de François de Rugy qui roulait en kangoo, le pauvre :)

  • ça n’engage que moi mais je trouve que le contenu des magazines photo est rarement intéressant pour le prix, entre tests bâclés (les comparaisons ISO sur une image format timbre poste (donc minuscule) imprimées en offset et donc avec une trame me font rire...) et longueessssss pages dédiées aux calendriers d’expos...
    Donc pour une fois je suis content d’avoir pu lire un dossier intéressant, d’autant qu’ayant un RP je retrouve parfaitement ce que je pense de ce boîtier : petit, plaisant à utiliser et parfait pour bourlinguer léger.
    Bravo à la rédaction, je n’ai pas senti d’ambiance publi reportage, et puis forcément les critiques viennent de ceux qui n’ont même pas eu le boîtier entre les mains.

  • @ Chris : que ça fait du bien de vous lire !
    Enfin un utilisateur qui sait de quoi il parle pour l’utiliser au quotidien !!!

  • Je l’ai testé mais j’ai pris un X-T3 préférant avoir le meilleur d’un apsc (af, etc.) plutôt que le moins bon d’un FF.
    De plus, l’écran du Fuji est utilisable à la verticale pour faire des portraits et les optiques restent compactes jusqu’à 56mm.

  • Toutes les revues (quelque soit le sujet) font toutes des balades de part le monde pour tester toutes sortes des matériels.
    Le souci, ce sont les grincheux qui trouvent toujours à redire à tout ce qui est fait.
    Ce n’est pas la première balade de LMDLP et Dieu merci, ce ne sera sûrement pas la dernière.
    De nombreux lecteurs, dont je suis, s’en réjouissent d’avance, ne vous en déplaise !

  • Et quand je parle de balade, ça va du RIAT à Oshkosh ou Reno en ce qui me concerne.

  • @36 (et 37 ? pratique de ne jamais mettre de pseudo, hein...)
    A côté de la plaque de quoi ?
    Le 6D2 en Laponie, c’était à côté de la plaque ?
    Les Tamron G2 dans les Highland aussi ?
    Mais quelle tristesse...

  • Vous êtes un grand comique !
    Un pseudonyme, c’est justement fait pour dissimuler sa vraie identité !
    Alors pseudo où pas, c’est du même tonneau.

  • @32 « l’écran du Fuji est utilisable à la verticale pour faire des portraits » Wow ! L’argument massue !!
    « Le meilleur de l’APSC plutôt que le moins bon du FF » . Merci pour ce fou rire !! :)

  • Je reviens sur cet article après plusieurs jours pour voir les réponses à mes messages et je suis éthéré par les critiques de certains. A les lires MP c’est de la Merde et les journalistes sont achetés et à la botte des marques.
    Mais si c’est si mauvais et orienté pourquoi venir ici et/ou lire la revue ? On peut tout à fait apprécier la revue et le site tout en ayant un œil critique et en étant lucide face aux articles. MP à passé une phase très délicate il y a quelques années et je suis très heureux que la revue ai pu survivre.
    Et si pour cela il faut des partenariats ou des publi-reportages avec les marques, qui elles aussi économiquement sont dans la tourmente ( il suffit de voir l’effondrement du marché de la photo depuis quelques années pour s’en rendre compte), alors oui je signe tant que c’est clair entre la rédaction et le lecteur.
    De plus dans ce reportage on ne nous propose pas que l’avis de la rédaction, mais également celui d’un amateur et de beaux moments de voyage et de découverte pour le lecteur. Mais biens sur les chagrins vont venir nous dire : « Le lecteur ne peut dire que du bien du matériel, il est invité gracieusement ».
    Quant on ne veut voir le monde qu’en noir on ne remarque pas que le jour se lève tous les matins !

  • Première fois que je commentes ici mais je rejoins l’avis de Didier Gerard ci-dessus. Je ne comprends pas bien l’intérêt de venir clasher la personne qui a rédigé cet article alors que le reportage est très bien !

  • Ce type de reportage et avec une implication de lecteurs est vraiment une très bonne idée : bon boulot !

  • Je commente un peu tard, mais ça me tenait néanmoins à cœur. Je suis de cette partie de vos lecteurs qui sont la majorité muette, la partie immergée de l’iceberg qui se plait à découvrir votre magasine, vos articles, en silence et avec délectation. Je trouve souvent inutile de commenter, surtout lorsqu’il s’agit de simplement dire que l’on a apprécié. Néanmoins, je tenais à le faire cette fois-ci après avoir lu certains commentaires ici. Je me suis en effet dit qu’il pourrait être agréable de lire quelque chose de positif, de montrer que ce que vous faites plait !
    Et donc, oui j’ai beaucoup apprécié lire le descriptif détaillé et immergeant de votre voyage que j’aurais aimé savourer avec vous ! Dans mon imaginaire, en tous cas, je vous accompagnais ;-)
    Très intéressant de voir comment on peut gérer un tel voyage avec un appareil qui, malgré ses qualités indéniables dans certaines conditions, est poussé dans ses retranchements. Au contraire de certains, je n’ai absolument pas trouvé qu’il s’agissait d’un test biaisé, vous mettez en effet à nu les défauts de cet appareil tout autant que ses qualités. Et justement, je trouve intéressant de voir que le matériel importe peu finalement lorsqu’on sait prévoir à pallier ses petits manques. L’article aurait probablement été moins intéressant si l’EOS RP eut été remplacé par un 1DX II, vu qu’il n’y aurait que peu de "chalenge".
    Je ne suis pas du tout fan de la marque, bien au contraire, et pourtant à aucun moment je n’ai ressenti de relent "fan boy" !
    Bon, je clôture simplement en vous disant que j’espère que vous continuerez à nous faire vivre ces belles aventures, et à nous faire partager votre passion pour la photographie !
    P.S. : j’espère que je n’ai pas fait de faute de frappe ! ;-)