Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Canon G1 X Mark II : grand capteur, plus de viseur

12/02/2014 | Benjamin Favier

On se demandait si Canon allait remplacer son compact G haut de gamme, doté d’un grand capteur, mais qui souffrait d’un encombrement trop important. Ce G1 X Mark II reprend le concept, mais il est dénué de viseur et doté d’un zoom plus lumineux.

Présentation

Il y a deux ans, Canon présentait le G1 X : un boîtier expert qui prenait place au sommet de la gamme PowerShot, avec une fiche technique ambitieuse, dont le capteur de 1,5 pouces constituait le point d’orgue. Problème : la mise sous tension et l’autofocus n’étaient pas des plus véloces (lire notre test dans Le Monde de la Photo numéro 43), ce qui pouvait refroidir les utilisateurs en quête d’un boîtier susceptible de seconder un reflex. Quant au zoom, il souffrait d’ouvertures moyennes aux focales intermédiaires (f/4,5 maximum à 50 mm). Sans oublier un viseur optique très médiocre, pourtant reconduit sur plusieurs générations de PowerShot G, dont le dernier en date

Changement de cap

En regardant cette version Mark II, il est évident que Canon a entendu les critiques dont le G1 X a fait l’objet… sans pour autant renoncer à son principal atout : le capteur de 18,7 x 14 mm, de type Cmos. La définition passe de 14 Mpxl à 13 Mpxl. Cette valeur correspondant au format 4/3, qui exploite alors toute la hauteur de l’imageur. Il est également possible d’en utiliser toute la largeur, au format 3/2, avec une définition de 12,8 Mpxl. Le zoom évolue de belle manière, puisque le 28-112 mm f/2,8-5,8 laisse la place à un 24-120 mm f/2-3,9 (éq. 24 x 36), avec la stabilisation IS à la clé (Canon revendique un gain de trois vitesses et demi). L’optique se trouve entourée de deux bagues : l’une, crantée, peut être paramétrée, comme sur les PowerShot S de la marque, tandis que l’autre, fluide, semble plus dédiée à la retouche manuelle du point, même s’il sera également possible de lui attribuer une fonction. À titre de rappel, la couronne amovible autour des zooms des PowerShot G ne bénéficiait jusqu’ici d’aucune fonction de personnalisation.

Refonte ergonomique

En revanche, exit la molette de réglage de la correction d’exposition ainsi que la roue située à l’avant. L’interface tranche avec le foisonnement de réglages apparents, propre aux PowerShot G. Au dos, l’écran LCD de 3 pouces peut toujours être orienté, mais uniquement sur un axe vertical, jusqu’à 180° vers le haut. Il offre une définition de 1,22 Mpts et permet de faire la mise au point et de déclencher via la fonction tactile. Ce n’est cependant pas l’unique façon de viser avec le G1 X Mark II, puisqu’il sera possible d’adjoindre un viseur électronique optionnel (EVF-DC1), inclinable sur 90° et doté d’une définition de 2,36 Mpts, sur la griffe porte-accessoire.

Plus réactif ?

C’est un point sur lequel le G1 X nous avait déçus. Lent au démarrage, poussif au niveau de l’autofocus, il ne parvenait pas à faire oublier un reflex. Pour le G1 X Mark II, Canon annonce un AF «  56 % plus rapide  ». Il repose sur un système à détection de contraste à trente-et-un collimateurs. Nous ne manquerons pas de mesurer les progrès annoncés par la marque lors du test de cet APN. Nous avons en tout cas apprécié l’AF du G16 (lire test dans notre numéro 60). La fonction de Focus Peaking devrait néanmoins inciter à passer en mise au point manuelle si l’AF est à la peine. Le mode Macro n’a plus rien à voir avec celui du G1 X : la distance minimale de mise au point au grand-angle passe de 20 à 5 cm ! En ce qui concerne le mode Rafale, on note un léger progrès, de 4,5 à 5,2 im/s. L’obturateur plafonne à 1/4000s.


Un caisson étanche sera disponible, ainsi que les accessoires traditionnels pour les compacts PowerShot G : filtre, télécommande… et un viseur électronique, orientable sur 90° !

WiFi, évidemment…

Comme les PowerShot S120 et G16, le G1 X Mark II confie la direction des opérations au processeur Digic 6. Doté d’une fonction WiFi NFC, le G1 X Mark II peut être piloté à distance avec un appareil connecté, via l’application Camera Window. Il sera notamment possible de régler le flash ou le retardateur, ainsi que les paramètres principaux d’exposition.
Il est bien sûr possible de filmer en 1080p, avec un son stéréo, mais à 30 im/s seulement. Étrange, quand le G16 peut tourner à 60 im/s. Un filtre ND3 peut être activé en cas de trop forte luminosité ; en outre des filtres permettent de simuler un effet miniature ou un time-lapse.

La sortie du G1 X Mark II est programmée pour le mois de mai, au tarif de 799 €.

- Le site de Canon www.canon

Premier avis

Le G1 X fut une déception. Trop lent. Trop encombrant. Trop peu lumineux. Nous ne pouvions nous empêcher d’exprimer quelques regrets, tant la base était réussie : le capteur de 1,5 pouce produisait des images au-dessus de la moyenne dans cette gamme de produits. Aussi, Canon a réagi avec ce G1 X Mark II. Cela faisait longtemps que les aficionados des PowerShot G souhaitaient un zoom démarrant à 24 mm… et la possibilité d’affecter une fonction à la bague autour du zoom (il y en a même deux désormais !). Cerise sur le gâteau, cette optique est particulièrement lumineuse.
Du coup, ce nouveau G1 X n’a pas eu droit à une cure d’amaigrissement, et ce, malgré l’absence de viseur optique : il hérite grosso modo des mensurations du modèle précédent, avec un poids de 558 g, soit une trentaine de grammes en plus.
Séduisant sur le papier, le G1 X Mark II aura cependant fort à faire face au Sony RX100 II. S’il offre un capteur de taille inférieure et un zoom moins intéressant (28-100 mm f/1,8-4,9 en éq. 24 x 36), il est aussi bien plus proche de ce que l’on attend d’un compact, puisqu’il est possible de le mettre dans une poche, avec un poids de « seulement » 281 g.

Fiche technique


- Capteur : Cmos 18,7 x 14 mm, 13 Mpxl effectifs
- Définition maximale : 4160 x 3120 pxl
- Mode vidéo : 1080p (30 im/s)
- WiFi : oui (NFC)
- Formats de fichier : Jpeg et CR2 (photo), Mov (vidéo)
- Optique : f/2-3,9/24-120 mm (éq. 24 x 36)
- Afficheur : LCD orientable 3 pouces et 1,020 Mpts
- Sensibilités : 100-12 800 Iso
- Modes d’exposition : PASM, modes Scènes, Smart Auto
- Vitesses : 60 s – 1/4 000s
- Mise au point : multizone, centrée, détection de visage, suivi AF
- Rafale : 5,2 im/s
- Fonctions spécifiques : filtre ND3, HDR, effets numériques, niveau électronique, mode iFrame
- Interfaces : Hi-speed USB/audiovidéo, mini HDMI
- Stockage : SD, SDHC, SDXC
- Alimentation : Accu Li-Ion NB-12L
- Poids : 558 g (avec accu et SD)
- Dimensions : 116,3 x 74 x 666,2 mm

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Sa taille c’est son zoom, fallait pas demander une aussi grande ouverture.

    Autant je ne regrette pas la perte de la commande dédiée à la correction d’expo, ergonomie d’un autre age sauf un peu sur trépied et en studio, la perte de la mollette de devant est une grave erreur.

    Beau produit pour ceux qui ne recherchent pas le plus compact et le plus léger, positionnement intelligent dans les faits, certainement plus performant que les concurrents mais plus gros. Un système reflex, un GX 1 MarkII et un S120 quel jolie équipement complèmentaire.

  • Par contre je vous trouve gentil de ne pas "râler"sur l’absence de filetage pour filtre sur l’objectif, devoir acheter une bague optionnelle et d’utiliser des filtres de plus grand diamètre,... franchement... !

  • Je désespérais de voir un jour l’arrivée du successeur de ce G1 X tellement décevant par ses graves défauts par rapports aux promesses de son annonce.
    Cette fois pourrait être la bonne.... réactivité, étendue du zoom, distance de mise au point en macro...je passe sur les regrets, ils existeront toujours, sinon, la perfection pourrait exister !
    Je suis impatient de lire les résultats de votre test.

  • @Benjamin Favier et la rédaction,

    Il est particulièrement dommage que LMDP ne percoive pas l’intérêt stratégique du G1X.

    À quoi répond ce compact ?
    À deux choses :

    1-Canon (comme les autres acteurs du DSLR), on le sait, n’apprécie pas particulièrement les mirrorless et fait tout ce qu’il peut pour discréditer
    ce marché en tentant de réaliser des compacts au moins aussi performants
    que les boîtiers MFT.

    2-Créer le compact le plus performant du marché en terme de qualité d’image
    ET en terme de polyvalence de manière à conserver une différence qualitative significative avec les smartphones et préserver ce marché
    autant que possible (Les ventes de compacts ont fortement baissé au cours des 12 derniers mois).

    L’essentiel des ventes se fait sur les focales standards d’où le choix de Canon de doter son compact "APSC" d’un zoom transstandard.

    On peut donc dire que l’arrivée de Canon sur le créneau du compact APSC
    n’est pas le fruit d’un caprice passager mais d’une véritable stratégie
    sur le long terme.
    Connaissant assez bien cette entreprise, je me doutais bien que Canon
    donnerait une descendance au G1X.

    Contrairement à ce que vous dites, le G1X n’est pas trop gros, en tout cas pas pour tout le monde.
    Il est plus compact que la plupart des mirrorless qui occupent
    environ 20% du marché DSLR hybrides. Ce n’est pas négligeable.
    Accessoirement, le G1X n’était pas plus encombrant que le premier G1
    sorti il y a 14 ans...

    Certes, on me dira que le RX100 II est plus compact mais ce n’est pas tout à fait le même créneau et Sony ne pourra éternellement garder la même taille
    à son RX 100 s’il souhaite suivre Canon sur la voix des zooms lumineux.
    Par ailleurs, la taille du capteur du RX 100 (1") est trop proche de celle
    de certains smartphones.
    Il n’est donc pas prouvé que le RX100 puisse durablement résister à la concurrence des smartphones.

    Pour affronter la concurrence et accessoirement répondre aux critiques
    adressées au premier G1X, Canon a doté ce compact de 3 gros atouts :

    1-Le capteur intègre le HS-system (équivalent de l’Exmor)
    déjà aperçu sur les compacts G15 et G16 et qui donne d’excellents résultats.
    Celà signifie en clair que ce boîtier obtiendra d’aussi bons résultats
    que les capteurs MFT dans les tests DxO.
    La récréation est terminée pour Sony !

    2-Le zoom est tout simplement LE PLUS LUMINEUX de sa catégorie
    et bat à plate couture le 12-50/3.5-6.3 MZD de 1 diaph 1/2 ....tout en étant beaucoup plus compact ! Cherchez l’erreur...
    Même l’arrogant 12-35/2.8 OIS n’a qu’à bien se tenir !
    Mais que reste-t-il des "avantages" du MFT ?

    3-Un AF enfin digne de ce qu’on peut trouver sur les boîtiers hybrides (AF 31 pts)

    Accessoirement, Canon a également doté ce boîtier d’un double format (reprise de l’astuce de Panasonic
    sur ses GH1/GH2 ) ce qui fera plaisir aux adeptes du panoramique (plus attachés au 3:2) tout en
    continuant à séduire les quatiéristes.

    Quand on voit le tarif affiché, on se dit que Canon parvient à réaliser un des plus gros coups marketing
    jamais réalisé...

  • Ca y est, il recommence !!!!!!!!!!
    eric-p ne peut s’empêcher de donner des leçons, de marteler son avis.
    Le calme était revenu sur ce site.
    Cela n’a pas duré longtemps.

  • 3-Un AF enfin digne de ce qu’on peut trouver sur les boîtiers hybrides (AF 31 pts)

    Ah bon ? Vous en savez quoi ?

    En un mot comme en cent : bref ...

  • L’AF du G1X Mk II a 31 pts AF contre 1 seul sur le Mk I
    Par ailleurs, Canon revendique une amélioration de la vitesse de l’AF de
    >50%. Les ingénieurs ont eu le temps de travailler en l’espace de 2 ans ,vous savez !
    Donc il n’est pas difficile d’affirmer que l’AF du nouveau est bien meilleur que le précédent modèle...

  • @ai
    Quand aurons-nous droit un jour à un véritable commentaire de votre part
    au lieu de vos trolls habituels ?
    Mes commentaires sont parfaitement justifiés : LMDP a omis de parler
    de l’arrivée du HS system sur les capteurs APSC, très attendu par tous les canonistes.

  • Quand aurons-nous droit à un site sans prétentieux donneur de leçons ?

  • Bonjour a tous,

    Eric donne simplement son avis, comme le site le lui permet, et c’est très bien comme ça. D’ailleurs, je suis plutôt d’accord avec sa vision des choses et ne suis certainement pas le seul...

    Merci Eric de partager votre point de vue, quand à moi et bien j’en ferais bien mon second boitier de ce G1X Mark II, sa taille et ses performances correspondent bien à ce que je recherche pour soutenir mon EOS.

    Merci aux ingénieurs de Canon de continuer sur cette voie et merci à LMDP de nous tenir informés !

  • On se calme, chaque intervention d’eric-p n’est pas à bannir. Son analyse sur ce boitier, même si elle est faite sans cesse contre le MFT, est intéressante.

  • Bonjour,
    eric-p est dans son droit de donner son opinion. Je ne comprends pas que cela dérange. Sauf peut-être les microquatretierites véxés ? Et alors ?

  • Chacun a évidemment le droit de s’exprimer.

    Il y a celles et ceux qui donnent simplement leur opinion.
    Il y en a qui veulent imposer leur point de vue.

  • Concernant ce compact, autant il maintient le bon en avant côté qualité d’image, autant il y a un retour en arrière par l’absence de viseur intégré.
    Panasonic, Nikon et maintenant Olympus commencent à le comprendre sur leurs compacts experts respectifs, il serait temps que Canon se mette aussi à la page.
    Parce que si le viseur déporté et orientable est une bonne idée en soit, il n’en faut pas moins débourser une coquette somme en plus pour l’avoir, et ça empêche par ailleurs la mise en oeuvre d’un flash additionnel.

  • Ils ont choisi la solution de facilité.

    Plutôt que d’améliorer le viseur optique ou le remplacer, ils l’ont supprimé.

    Cette démarche est regrettable.

  • eric-p a ecrit : "On peut donc dire que l’arrivée de Canon sur le créneau du compact APSC n’est pas le fruit d’un caprice passager mais d’une véritable stratégie sur le long terme."

    bah il a pas honte de dire ca après avoir enterré l’APS-C depuis des mois et a longueur de post !!!

  • D’accord, LMDP n’est pas un forum "ericP" mais il y a quand même des choses qu’on ne peut laisser passer.
    1° je trouve cavalier le droit que s’arroge ericp d’interpeller la rédaction sur le fait qu’ils n’auraient pas vu "l’extraordinaire" stratégie de Canon.
    2° TOUS les fabricant ont une stratégie produits
    3° Je ne vois pas vraiment en quoi cet appareil est extraordinaire. Il lui manque toutes les fonctionnalités que possédaient les G9, 10 etc : principalement : un viseur et surtout un accès direct à par ex. la correction d’exposition sur 3 il/ev.
    4° il est NORMAL que cet appareil soit plus évolué que les précédents, le contraire serait étonnant. Canon ici a régressé pourtant sur plusieurs plans concernant l’ergonomie et les fonctionnalités, non sur la technique pure
    5° Y en a marre des comparaisons bidon avec Sony, micro 4/3 et j’en passe. C’est facile, stérile et trompeur.
    6° l’ajout d’un viseur extérieur (presque obligatoire car dès qu’il y a du soleil, je défie quiconque même avec un bon écran de viser correctement) grève le prix de l’appareil de quelque 300 euros, ce qui nous l’amène à près de mille euros. Là le débat n’est plus le même.
    7° je trouve cela bizarre que personne ne s’est excité sur la VRAIE intéressante nouveauté du mois à savoir le Fuji XT1. Enfin, ça nous a fait des vacances.....

  • Tiens, c’est drôle, ericp n’a rien dit par rapport au canon eos M bcp plus compact que le G1x et qui fut un immense FLOP commercial ! Là on dirait que les savants de la haute stratégie se sont plantés.....

  • Ce que vous écrivez est tout simplement inexact.
    Je vous invite à relire les commentaires que j’ai fait sur l’EOS M au moment de sa sortie.
    Je n’ai aucune complaisance vis-à-vis du mirrorless et... Canon non plus !

    Pour preuves 2 choses :

    - Un des responsables de Canon a qualifié l’EOS M de "boîtier pour femme",
    ce qui en dit long de la part d’un japonais.

    - Si Canon croyait réellement au potentiel du mirrorless (Comprendre un système capable de supplanter le reflex), ça se saurait !
    Ils se seraient sortis les doigts des trous de nez et ils auraient pondu
    un boîtier "convenable" (comprendre avec un EVF intégré)
    avec une gamme optique décente (comprendre 15-20 optiques dédiées !).
    Canon dispose également de services marketing dans le monde entier
    et croyez-moi, ils sont parfaitement capables d’évaluer le marché.
    En ce qui concerne les technos propres aux mirrorless, Canon
    ne s’est pas laissé distancer pour autant.
    Ils disposent également d’une cellule de veille technologique et les
    ingénieurs ont une idée assez précise du potentiel

    - des AF phase intégrés capteurs / AF contraste.

    - Des obturateurs électronique

    - Des EVFs

    ...Ils sont même au courant des inconvénients de ces technos !
    (Figurez-vous que la plupart des clients reflex sont aussi au courant !)
    Par exemple, que l’EVF / Liveview bouffe 50% de la batterie
    Par exemple qu’à force de vouloir faire léger, on fait aussi bes batteries
    2x plus petites donc avec 2x moins d’autonomie
    Etc....

    De fait, qu’ont fait les acteurs du marché DSLR depuis l’arrivée du mirrorless ?

    1-Canon l’a joué service minimum...avec 4 années de retard sur Panasonic
    (En 2008, ils prétendaient pourtant disposer d’un projet de mirrorless
    et on sait que Pana travaillait sur le mirrorless depuis ...2001 !)
    La gamme optique présentée est squelettique (3 optiques au catalogue et une bague d’adaptation
    pour les optiques EF /EFS dont Canon sait PERTINEMMENT qu’il s’agit d’une fausse bonne idée !)

    2-Les autres acteurs du DSLR croient-ils au potentiel du mirrorless ?
    Ben non !
    Pentax reprend les arguments commerciaux des acteurs du mirrorless (boîtiers plus petits/plus légers, capteur
    High-tech BSI, gamme optique portant l’inscription TOY !!!)
    ...en les caricaturant !
    De fait, après une embellie passagère, les ventes de Pentax QQ se sont passablement effondrées...

    Que dire de Nikon ? Pareil ! Ils ont développé un format encore plus léger que le 4/3
    avec une gamme optique un peu plus étoffée....et ils ont fini par avouer leur déception devant les résultats
    commerciaux obtenus.

    Vous aurez noté que les acteurs du DSLR ont TOUT FAIT pour savonner la planche au 4/3 :

    Pentax (1/1.7") et Nikon (1") d’une part,
    Canon (EOS M APSC) et Sony (NEX APSC) d’autre par encadrent parfaitement le MFT de manière à
    siphoner la croissance du MFT.

    Comme si celà ne suffisait pas, Canon et Sony doublent cette stratégie avec des compacts susceptibles
    de dissuader la clientèle d’acheter du MFT.
    (RX 100 II à capteur 1" chez Sony et G1X à capteur 3/2 " qui encadrent également le capteur 4/3" du MFT )

    Aux toutes dernières nouvelles (les acteurs du marché photo en ont parlé lors du CP+),
    les ventes de mirrorless BAISSENT aux USA et en Europe tandis qu’elles continueraient à croître au
    Japon et en Asie (40% et 25% des PDM respectivement).
    Les PDM seraient toujours globalement de 20% pour le mirrorless. On est loin des 50% claironnés
    par les fameuses études de marché pour 2015 des "experts" prétendument indépendants...

    Que vont faire les acteurs du DSLR ?
    Ils vont poursuivre leur stratégie consitant à savonner la planche du MFT !

    Dans quelques semaines, le G1X Mk II sera commercialisé et DxO se fera un plaisir de tester le capteur
    muni du système "High Sensitivity" et du DSP Digic 6 qui va bien avec.
    Vu les résultats obtenus sur les compacts CMOS récemment testés par DxO (S100/S110/S120 et surtout
    G15 & G16 ), on peut s’attendre à ce que les résultats du test soient les suivants :

    Couleurs : 23.5 bits espérés (21.7 pour le G1X de 2012)
    Dynamique : 13 Evs espérés( 10.8 Evs pour le G1X)
    Low light (S/B à 30 dB) : 925 isos, peut-être 1050 isos avec le passage du Digic 5 au Digic 6
    (644 pour le G1X)

    TOUT CELÀ CORRESPOND À DES VALEURS SUPÉRIEURES AU FLAGSHIP DES MFT : L’OMD-EM1

    Et celà portera un coup terrible à la crédibilité du MFT (Le flagship MFT à 1500 € fait moins bien qu’un vulgaire compact à 800 boules)...

  • Et voilà eric-p reparti pour un tour avec ses interventions sans fin.

    Il a même inventé une monnaie : la "boule"

    Qu’attendent les industriels pour embaucher ce "génie" du marketing, de la prospective...?

  • Cher ami,

    Le marketing, ce n’est pas moi qui le fait, c’est Canon !
    Je ne fais que reprendre les communiqués de Canon en explicitant au passage leurs véritables intentions.
    Sur le net, des documents téléchargeables consacrés au G1X Mk II
    se trouvent sur le site "Canon Watch" (hébergé par SAR).
    Les concepteurs du produitexpliquent clairement les performances de cet appareil (processeur, niveau de bruit à 1600 isos comparable à 400 isos sur
    cet l’ancien, performances du zoom,etc...)
    ce qui prouve les ambitions de Canon pour cet appareil.
    Je n’invente rien.

  • @message 17,

    Au lieu de parler sans savoir, cherchez-bien le message où je condamne
    le compact APSC ; vous ne le trouverez pas !
    Ma position sur l’APSC est plus nuancée que vous pouvez l’imaginer.
    Autant je suis perplexe sur l’avenir de l’ApSC en tant que format, autant je
    le défends en tant que support pour un compact !
    Les compacts ont toujours existé. En même temps, ils sont
    de plus en plus concurrencés par les smartphones (sauf sur le confort d’utilisation).
    La réaction des institutionnels consiste à faire des compacts grand format :
    *Canon et son G1X (du MFT dopé)
    *Nikon et son Coolpix A (APSC)
    *Sony et son RX1 (...du 24x36 Tiens-tiens !)
    etc...
    À partir du moment où vous voulez maintenir la niche des compacts
    tout en donnant le change aux smartphones (améliorer la qualité d’image),
    il n’y a pas 36 méthodes mais UNE SEULE : Augmenter le format !

    Donc je vais vous livrer un secret de polichinelle :
    Canon ne va pas se contenter de laisser son G1X II tout seul parmi les compacts ; il pondra tôt ou tard un compact 24x36 avec un zoom...histoire
    de ne pas laisser Sony tout seul sur ce créneau.
    C’est pratiquement inévitable...

  • Message 23
    " Je ne fais que reprendre les communiqués de Canon en explicitant au passage leurs véritables intentions. "

    Que vous passiez votre temps à lire les communiqués Canon ou autres pour vous faire une opinion, passe encore.

    Que vous pensiez utile d’ expliciter leur contenu pour justifier vos interventions, c’est prendre les lecteurs de ce site pour des écervelés incapables du moindre raisonnement.

    Vous me faites penser aux journalistes qui interviennent après chaque discours (généralement politique) pour nous expliquer ce qu’a voulu dire l’orateur.

    Essayez de vivre au présent, de réaliser des photos avec le matériel actuel sans extrapoler sur d’hypothétiques futurs modèles.
    Vous verrez, c’est plus reposant que de "se prendre la tête" pour si peu de choses.
    Ne perdez pas de vue que le matériel mis sur le marché est déjà obsolète.

  • Cher EC,
    Contrairement à ce que vous dites, je ne prends pas nécessairement les intervenants pour des écervelés.
    Néanmoins, vous devez reconnaître que je suis mieux placé que la plupart d’entre eux pour commenter
    cette partie de l’actualité photo du fait des infos inédites que je vous donne.
    La preuve : Même LMDP (de leur propre aveu !!!) n’a pas perçu la
    dimension stratégique du G1 X (et pas davantage le reste de la presse spécialisée ) et je suis le seul à dire pourquoi.
    Si je contribue plus que n’importe qui sur ce forum, c’est que je possède la culture historique, technique
    et scientifique que vous ne possédez probablement pas autant que moi (ou alors vous êtes aussi fou que moi : Peu vraisemblable !).
    Je vous donne des gages de bonne foi en vous donnant rendez-vous dans quelques semaines lorsque
    DxO aura testé ce compact. Vous serez donc bien forcé de reconnaître ma clairvoyance sur ce dossier.
    Il se trouve que je connais bien Canon pour avoir longuement étudié l’histoire de cette entreprise et son irrésistible ascension. En gros, on peut dire que ce sont de redoutables "guerriers" et leurs ambitions
    se ressentent pratiquement à chacune des interventions de leurs responsables et leur CEO en particulier.
    Leur volonté de dominer le marché photo n’a absolument rien à envier à cetaines entreprises multinationales tentaculaires, Microsoft par exemple.

    Le fait de voir la presse traiter Canon comme "une marque photo comme une autre" donne une idée trompeuse de la réalité du marché.

  • il faudrait quand meme à un moment être plus objectif face à un nouveau produit. Le nouveau Canon G1X est en nette REGRESSION par rapport aux anciens modèles de la gamme. Voyez les fonctionnalités du Fuji XT1 et voyez le nouveau Canon : où sont les boutons de corrections d’exposition et autres accès directs qui faisaient la joie des possesseurs de G9, 10 ,etc. Certes, ce boîtier va bénéficier des derniers progrès en matière de capteur et de traitement de bruit. Cela n’empêche pas Canon d’avoir ENCORE raté le coche tout comme Nikon d’ailleurs avec le P7700. Vous aviez à l’époque dénoncé cette "usine à gaz" càd l’encombrement pour justifier le fait qu’il ne s’était pas vendu. Pour ma part, je suis fort sceptique sur les ventes du modèle II. Déjà quand on sait qu’il faut lui ajouter un viseur à 300 euros, cela le positionne à un prix déraisonnable, en dehors du fait que cela augmente encore l’encombrement. On peut évidemment aussi s’exciter sur les 1600 isos mais pour ma part, cela représente à peine 5 % des vues que je prends. Ce Canon est assis entre deux chaises : pas assez pro pour aller à la rencontre d’ une clientèle exigeante, trop encombrant pour les voyageurs et les amateurs. Désolé, mais Canon G1X version II : encore raté !

  • Le G1 X Mk II n’est pas "en net regression" par rapport aux anciens modèles
    puisqu’il ne remplace pas les compacts de la série G.
    Canon maintient toujours ses G au catalogue et s’ils ne sont pas aussi performants que le RX 100 ( au hasard !), ils rentrent bien dans une poche.
    Le G16, comme une bonne partie des concurrents de sa catégorie, a également bien progressé.
    S’il n’a pas les perfs du RX 100, il dispose tout de même d’un viseur optique ,d’un écran mobile et d’un tarif sensiblement plus attractif.
    Attention à la confusion des genres !
    Ce n’est pas sa vocation ni le même créneau.

    Je me répète : La vocation du G1X est de concurrencer le MFT en faisant
    des capteurs plus qualitatifs que ces derniers (capteur 14mm X 18.7 mm
    Vs 13mm X 17.3 mm pour le MFT) tout en étant au moins aussi polyvalent,
    plus petit et MOINS CHER que le MFT.
    Accessoirement, le G1X se paye le luxe d’avoir pratiquement les mêmes
    cotes que le G1 commercialisé en 2000 et qui carburait à l’époque au CCD 1/1.8"...c’est à dire un capteur 6.7x plus petit !
    Si vous remontez à une date plus récente, vous vous apercevrez que le
    G1X mk II bat à plate couture le fameux bridge Sony R1 commercialisé en 2005 et qui avait fait couler beaucoup d’encre à l’époque.
    Il disposait d’un capteur à peine plus grand en 3/2 (14.4 mm X 21.5mm)
    que les G1X / G1X Mk II (14mm X 18.7mm)
    mais qui était 2x plus lourd et...4x plus encombrant globalement...tout en ayant un zoom moins lumineux
    (f/2.8-4.8 Vs f/2-3.9) !!!

    Par rapport à un MFT "Pen" tout récent, l’E-P5,
    vous pouvez le comparer facilement au G1 X Mk II .
    Un EP-5 + 12-50/3.5-6.3 EZ Zuiko = 420g + 210g = 630g (553g pour le Canon )
    Accessoirement, le zoom du compact Canon est 3x plus lumineux...tout en étant beaucoup plus compact et discret !
    officiellement vendu 999 € + 450€ = 1500 €...et sans viseur SVP !!!!
    What else ???

    Dans l’absolu , on ne peut pas écarter l’hypothèse que Canon bascule vers des capteurs 1" BSI pour ses futurs compacts G ...mais ils devront faire
    l’impasse sur le viseur optique auquel la clientèle habituelle semble attachée.

    Aux dernières nouvelles, il se dit que Nikon envisage de commercialiser un P8000 à capteur 1" zoom f/2-3 pour concurrencer le RX100 II.
    Wait and see...

    PS : Contrairement à vos affirmations, je n’ai jamais adressé de critiques
    à l’encontre du Nikon P7700 hormis le fait de la suppression du viseur optique. Nikon a d’ailleurs corrigé le tir avec son P7800.
    Un choix cornélien...

  • Vous ne critiquez jamais ;.............................c’est bien connu.

  • Je pense modestement critiquer "à bon escient" !
    Que voulez-vous que je critique sur le G1X Mk II ???

    L’absence de viseur ?Je suis en partie d’accord mais Canon s’est régulièrement fait massacrer sur le viseur optique de ses G voire celui de son G1X !
    Pendant ce temps là, Sony commercialise un RX 100 sans viseur et tout le monde applaudit ! Faudrait savoir !!!
    Les ingénieurs ont dû donc faire un choix discutable mais imposé par la conjoncture. C’est difficile de leur reprocher celà tout de même, non ?

    Ensuite , quelle autre critique pourrait-on adresser au G1X Mk II ?
    Le capteur trop grand qui aboutit à un compact trop grand Vs concurrence ?
    Quelle est la cible choisie par Canon ?
    Le compact ou le MFT ?
    Moi je dirai plutôt le MFT !
    La preuve : Ils font le choix d’un capteur "légèrement" plus grand que la norme MFT : 14 mm X 18.7 mm Vs 13 mm X 17.3 mm !
    Difficile de n’y voir qu’une coïncidence !
    De plus, Panasonic a officiellement déclaré la guerre au reflex.
    Canon répond à sa manière aux provocations des acteurs du mirrorless !
    Si Canon avait produit un compact de type RX 100 1", il aurait été globalement moins performant que le MFT.

    De plus, le Canon G16 occupe plus ou moins le créneau du compact 1".
    Bien sûr, vous allez me dire 1/1.7" ne rivalise pas avec 1", ce à quoi je vous
    répondrai que le G16 a un zoom plus lumineux que celui du Sony.

    Pour autant Canon ne s’interdit rien ; sur le site Canon.jp, les différentes tailles de capteurs numériques pour compacts sont bien citées :

    1/1.7" (G15/G16) ; 1" ; 3/2 ". Celà montre bien que Canon garde un oeil sur cette possibilité ! Si les ventes de Canon G devaient s’effondrer par rapport
    aux compacts 1", Canon se réserve le droit de modifier sa politique.

    Il semblerait d’ailleurs (d’après les oracles de NR ) que Nikon envisage
    un P8000 à base de capteur 1" BSI en lieu et place du 1/1.7" BSI.
    Wait and see...

  • Vous ignorez la modestie.

    Plus NEGATIF que vous n’existe pas.

  • Pas de viseur ou un hublot approximatif ?

    Le choix est vite fait ; pas de hublot.

  • C’est effectivement le choix qu’ils ont fait ainsi que d’autres...mais qui n’est pas idéal pour autant ; vous pouvez très bien être victime d’un oubli ou d’une casse....sans parler du prix -300 boules !- et de la consommation (déjà que l’autonomie n’est pas terrible...).
    Les commerçants n’auront pas forcément de difficulté à vendre les derniers
    G1X de 2012 vendus pratiquement au tarif du G16 !!!

  • @message 32
    Pourquoi être modeste ? Qui connaît mieux que moi la véritable cible
    du G1X Mk II ?
    Le triomphalisme est donc de mise !
    Canon a réalisé un hénauuuurme coup en déboulonnant la plupart des produits MFT ! Un coup de Canon quoi !
    Ne me croyez surtout pas sur parole.
    Faites vos vérifications !!!
    Allez faire un tour par exemple sur le site de Biccamera (Une grande boutique photo à Tokyo) :
    Chez Olympus, c’est la panique ! Le "fameux" 12-50 EZ n’a pas l’air de se vendre aussi bien que prévu
    et les tarifs ont laaaaargement dévissé !
    Il était initialement vendu 49.875 JPY. Il n’en vaut plus aujourd’hui que 32.170 JPY (-35% en 27 mois de carrière commerciale.).Heureusement que le MFT se vend bien au Japon !
    Canon a repris un par un les arguments commerciaux du MFT et il a fait mieux :
    - Les boîtiers MFT sont plus légers ? Les compacts le sont au moins autant !
    - Les boîtiers MFT sont plus discrets et compacts ? Le G1X l’est au moins autant.
    - Le MFT permet des optiques plus légères que le reflex ?
    Il se trouve que le G1X Mk II est à la fois plus léger, plus compact, plus lumineux et plus performant que la plupart
    des couples boîtier MFT + 12 - 50 EZ !!!

    Rappelons que le 12-50/3.5-6.3 EZ a été commercialisé il y a à peine plus de 2 ans (décembre 2011)
    et il est déjà archaïque ! Pour Olympus et le consortium MFT, c’est indiscutablement
    un camouflet !

    Pouvez-vous me citer dans l’histoire de la photo UN SEUL EXEMPLE
    d’un fabricant sortant un zoom d’une luminosité donné dépassé au bout de 4 ans seulement par un zoom 3x plus lumineux, plus compact, plus léger, au range amélioré (5x Vs 4.15x ) et globalement moins cher que l’ancien ?

    IL N’Y EN A PAS !

    Donc le triomphalisme dont je fais preuve à l’égard du G1X Mk II est
    largement mérité et les critiques qu’on peut adresser à cet appareil peuvent être laaaaargement pardonnées.

    Dans cette affaire, l’humiliation subie par Olympus et Panasonic est patente
    et ils feraient mieux de tirer les conclusions qui s’imposent.
    Le jusqu’au boutisme ne mène à rien.

    Si un amateur de MFT veut acheter un couple boîtier + zoom plus performant,
    il est pratiquement obligé d’acheter au minimum un EP-5 + 12-40/2.8 :

    - Poids de l’ensemble = 802g (Vs 550g pour le G1X Mk II )
    - Coût officiel de l’ensemble = 1100 € + 1000 € = 2100 € !!!! (800 € le G1 X Mk II )

    Accessoirement, ce zoom 12-40 a un range plus étroit, sa map minimale est de 20 cm (vs 5 cm sur le compact) et l’avantage en terme de luminosité n’est réel que sur une fraction du range (18mm => 40mm)
    et inférieur à unh diaph (l’ouverture équivalente du zoom Canon vaut f/1.9-3.75 !)
    Le MFT est-il encore crédible ? Nous sommes de plus en plus nombreux à le penser
    et vu le réquisitoire accablant que je viens de dresser, vous reconnaîtrez avec moi qu’il y a de quoi !

  • Bonjour,
    Pourriez-vous cesser d’attaquer les interventions d’eric-p ?
    Il émet son avis, chacun est libre d’en tirer ses conclusions.
    Vous n’avez plus 10 ans, n’apportez pas des objections sans fondement.
    La plupart des personnes qui réagissent polluent la discussion et n’ont rien d’autre à dire mis à part faire ressortir leurs complexes.
    Soyez factuel, vos états d’âmes/complexes on s’en fout.

  • eric-p n’émet pas son avis ; il veut l’imposer.

    Son avis, on s’en fout.

    S’il y en a un qui pollue la discussion, c’est bien lui.
    Relisez ses interventions sur cet article ; il monopolise l’espace.

  • Nous y voilà ! Les masques tombent.
    L’objectif des interventions de mes détracteurs consiste justement à
    me faire prendre pour le bouc-émissaire parce que sur le fond ils n’ont rien à dire....ou plutôt je dis tout ce que la presse n’ose pas dire publiquement !

    Merci Monsieur AR de reconnaître enfin la finesse de mes analyses : Elles sont si serrées que personne
    n’arrive à les remettre en question. Elles sont donc correctes jusqu’à preuve du contraire.
    De fait, ce n’est pas moi qui IMPOSE mon avis, c’est mon avis qui s’impose de lui-même.

    Vous aurez noté qu’aucun aficionado du MFT (je pense en particulier à mes chers amis Olympussiens, les plus redoutables !) n’arrive plus à trouver des arguments pour défendre ce pôÔÔvre
    MFT dont la pertinence commerciale prend l’eau chaque jour davantage...

  • " Merci Monsieur AR de reconnaître enfin la finesse de mes analyses....... "

    Où avez-vous vu une quelconque reconnaissance de quoi que ce soit dans ces propos ?
    Contentez vous de lire au lieu d’interpréter n’importe comment.

    En effet, vous vous contentez de retranscrire les articles que vous avez lus.
    Votre autosatisfaction vous aveugle.

  • SZ, je pense que vous n’êtes pas vraiment le mieux placé pour critiquer mes
    interventions vu la profondeur de vos propres interventions ici et ailleurs.
    Pourquoi n’allez-vous pas vous cacher ?
    Mes interventions sur ce produit sont de loins les plus lucides et les
    Olympussiens ne le savent que trop bien !

  • 40_____"SZ, je pense que vous n’êtes pas vraiment le mieux placé pour critiquer mes interventions vu la profondeur de vos propres interventions ici et ailleurs."

    Affirmations sans fondement, comme d’habitude.
    Le ridicule ne vous fait pas peur.

    Citez mes interventions moins pertinentes que les vôtres et précisez sur quel site vous les avez lues.

  • Allons SZ, nous cherchons tous encore ce que vous avez à dire
    SUR LE FOND ! ZÉRO non ?
    Il faut vous rendre à l’évidence cher ami :
    Un système compact à objectifs interchangeables obtenant des résultats moins bons qu’un vulgaire compact n’a aucun intérêt commercial,
    à l’exception des clients masochistes peut-être ! ;-)
    L’arrivée du G1X Mk II est la preuve indiscutable que le CSC est un
    MAUVAIS CONCEPT conçu par des gens qui sont comme par hasard les mêmes qui ont échoué avec le FT.
    Pour les commerciaux Canon, ce sera comme à la fête forraine :
    En gros, ils vont répéter aux clients indécis tout ce qui cloche dans le MFT
    et le déclin des ventes s’accélèrera.

    Malgré tout, si vous avez quelques idées pour sauver le Titanic MFT du naufrage, n’hésitez pas à nous faire part de vos suggestions !
    Personnellement, je sèche !

  • eric-p

    SZ vous a posé une question :

    " Citez mes interventions moins pertinentes que les vôtres et précisez sur quel site vous les avez lues. "

    Commencez par lui répondre plutôt que de continuer à critiquer ses interventions sans aucun fondement.

    Si l’on fait la synthèse de vos messages, on peut les résumer ainsi :

    - JE suis le meilleur, le plus qualifié, etc.
    - JE suis le seul capable de comprendre les communiqués de presse.
    - Canon est supérieur à Nikon et tous les autres.
    - Les autres intervenants sur ce site sont des ignorants.
    - JE critique, JE critique, JE critique toujours........

  • Les propos que vous me prêtez sont d’une manière exacte...puisqu’ils s’appuient rigoureusement sur la politique de Canon !
    Que celà vous plaise ou non, Canon est aujourd’hui le rouleau-compresseur
    de l’industrie photo, la marque qui impose ses décisions au monde entier.
    Au Japon, c’est devenu une icône. On a même offert la place de président du Médef japonais à l’ancien PDG de Canon. Ça donne une idée.
    Et si vous ne me croyez pas, renseignez-vous !
    Ça vous demandera quelques mois ...à condition de travailler correctement, hein ! Personnellement, tout comme Canon d’ailleurs, je n’ai AUCUN compte à rendre. Canon est le nº1 mondial du DSLR et impose sa volonté sur l’industrie photo d’une main de fer, mieux que dans "Star wars" !
    Les autres jouent aux billes (en gros) :
    - Nikon cherche surtout à conserver sa place de Nº2.
    - Sony fait le pari du mirrorless 24x36, un pari extrêmement risqué..mais ils n’ont pas le choix.
    - Les autres tentent....de survivre avant tout.
    L’industrie photo est remplie de marques qui ont jeté l’éponge...
    Toutes proportions gardées, l’industrie automobile fait figure de
    "salon de thés".

  • " Les propos que vous me prêtez sont d’une manière exacte..."

    Comme quoi, il suffit de satisfaire votre égo pour que vous soyez content.


    " ...puisqu’ils s’appuient rigoureusement sur la politique de Canon ! "

    Finalement, comme cela a déjà été dit, vous n’avez aucun avis personnel.
    Vous vous contentez de jouer le porte parole de Canon qui n’a vraiment pas besoin de perroquet.


    " ...je n’ai AUCUN compte à rendre. "

    Quand on affirme être le meilleur avec autant d’insistance et d’agressivité, on a le DEVOIR de le démontrer.


    " ...à condition de travailler correctement, hein ! "

    Travailler du chapeau, comme vous !!!!!!!
    Non merci.

  • Cher TT,

    Non, je confirme que je n’ai AUCUN compte à vous rendre vu que vous n’êtes
    pas capable de vous mettre à mon niveau.

    Il suffit de comparer le niveau de mes interventions avec les votres,que ce soit sur ce sujet ou sur les autres pour s’apercevoir de la différence qui nous sépare !

    Nous attendons d’ailleurs toujours une intervention utile, constructive et intelligente de votre part sur ce sujet. Chiche !

    Reprenez mes interventions et vous vous apercevrez que je détiens quasiment le monopole des interventions originales qui tranchent radicalement avec tout ce que vous trouverez dans la presse ou sur le net.
    De vous à moi, comment expliquez-vous celà ?
    Eric-p serait-il un gros mythomane prenant ses désirs pour des réalités ?

    Eh ben non, cher Monsieur ! Les dernières stats de vente confirment ce que je dis et répète depuis des années. consultez mes dernières interventions
    sur le FT / MFT et vous verrez que je n’ai pas changé un iota sur mes positions :

    1-Le reflex 24x36 va s’imposer.
    2-Le mirrorless va se casser la gueule (c’est déjà le cas)
    3-Le smartphone ne va provoquer la faillite de l’industrie photo.
    (Contrairement à ce que certains "experts" suggèrent)
    C’est l’inverse qui est vrai. Le smartphone sert en réalité l’industrie photo car il en fait la promotion !
    4-Il reste un doute sur l’avenir du mirrorless 24x36. Personnellement,
    j’ai un gros doute sur l’avenir de la marque Sony mais je serai ravi de me tromper !

    En gros, c’est effectivement la position que Canon a avancé dès 2003.
    Serai-je alors le perroquet de Canon ?
    Ben non !
    Canon n’assume pas sa position de 2003 et a d’ailleurs fait disparaître toutes les interventions "Pro FF" d’internet.
    Sur le net, la censure "à posteriori" est particulièrement redoutable !
    Vous ne pourrez pas dire que je ne vous ai pas prévenu.
    Fort heureusement, il existe quelques rares traces écrites des déclarations de Canon dans la presse écrite (qui ne peuvent donc pas être effacées), ce qui fait que personne aujourd’hui ne peut me taxer de mythomane.

    Pour ce qui est de la stratégie industrielle, vous ne pouvez pas non plus me qualifier de "perroquet" pour une raison très simple :
    Canon ne révèle JAMAIS sa stratégie. C’est aux observateurs de la deviner.
    Il se trouve que je suis un des rares observateurs à faire les bonnes remarques.

    Pourquoi les bonnes remarques ?
    Parce que les statistiques confirment mes prévisions !

    1-Contrairement à ce que Samsung claironnait en 2008-2009, le mirrorless
    n’a JAMAIS été capable de prendre 20% de PdM.
    2-Samsung claironnait un peu plus tard (vers 2009 je crois) que le marché
    mirrorless dépasserait le marché reflex à partir de 2015.
    Ils se sont complètement plantés...
    3-Canon a tardé à réagir sur le mirrorless ce qui a poussé des "experts" de
    Bloomberg à mettre en garde Canon sur la montée "inexorable" du
    mirrorless (On croit rêver.) !
    Canon a fini par répondre aux supplications d’une partie de sa clientèle
    ...sur la pointe des pieds (en gros ils la jouent service minimum !) !
    4-Canon a réagi au développement du mirrorless ...mais pas franchement dans le sens "politiquement
    correct" que ce que la plupart des observateurs ou la presse veulent bien nous dire.
    Aujourd’hui, on peut dire qu’il est assez évident que les acteurs du marché DSLR font en réalité
    tout pour se débarasser du mirrorless et du MFT en particulier.
    Très peu de gens sur internet ont fait la remarque de l’encadrement du format
    MFT si ce n’est dans un but de simple compétition commerciale.
    Ils n’ont pas du tout remarqué que tous les concurrents du MFT sont comme par hasard les acteurs
    du DSLR. Pour ne rien arranger, les acteurs du DSLR ont doublé cette stratégie par des compacts :
    - Au dessus du MFT , on trouve des compacts APSC-zoom (Canon G1X)
    et au dessous du MFT, on trouve le compact 1"-zoom (Sony RX100) en attendant d’autres...

    Voilà, étant donné que mes prévisions fonctionnent, que les prévisions des "experts" comme Bilberger
    ou d’autres dont la compétence est évidemment "indiscutable" sont TOTALEMNT FAUSSES (Voir le tableau des prévisions de ventes de mirrorless entre 2008 et 2014 par rapport aux résultats réellement obtenus sur CanonWatch), je n’ai aucune difficulté à vanter mon expertise !

    Contrairement à ce que vous dites, Canon n’a pas révélé sa stratégie et d’ailleurs la plupart des gens n’ont toujours rien compris dans la véritable stratégie de Canon et des acteurs du DSLR, Sony inside !
    Vous aurez donc beaucoup de mal à soutenir votre thèse du eric-p = perroquet de Canon !

    À tout hasard, si vous trouvez un meilleur analyste du marché photo que moi, n’hésitez pas à me le présenter ! Je serai très heureux de voir sa perception de l’industrie photo.

    Vous voyez donc bien que je n’ai pas besoin de me présenter ! ;-)

  • @29 et Laurent E
    Il est désolant en effet de lire des "posts" agressifs. On peut comprendre aussi qu’à la longue on soit lassé d’entendre toujours les mêmes refrains, surtout si ceux-ci sont quelque peu biaisés.
    A plusieurs reprises, EricP nous dit que le marché du G1X est spécifique, qu’il n’a par ex. rien à voir avec la série G. Bon, d’accord, mais alors pourquoi comparer un bridge APSC à un système MFT ? Là je ne comprends plus. Si Olympus ou Panasonic sortent demain de leurs cartons un bridge MFT au xcaractéristiques similaires au Canon, alors le match est ouvert. D’autre part, il y a bien une filiation entre la série G ancienne et le "super G" qu’est le G1X. Dans mon commentaire, je disais que l’essai était manqué, je réitère. En effet, comment comprendre qu’un boîtier avec un capteur plus performant, destiné à un public plus exigeant, fasse l’impasse sur des fonctionnalités qui équipaient des boitiers "bas de gamme" : là je ne comprends pas. De même, l’autonomie est misérable, à peine 200 photos, or pour ce genre d’appareil polyvalent, l’autonomie est un argument sérieux, un must have. L’absence d’accès direct aux ISO, à la correction d’exposition et la faible autonomie sont pour moi des erreurs impardonnables sur un tel boîtier, vendu à ce niveau de prix. Cela fait longtemps que je cherche un tel boîtier, je pensais l’acheter mais ces 3 limitations m’amènent à y renoncer. Alors cher EricP, un peu de lucidité : le Canon G1X est bien encore hélas un essai raté et de plus, il est pour le moins curieux (le mot est faible) de vouloir placer ce produit en concurrence avec des systèmes qui n’ont RIEN à voir avec ce bridge. C’est sans doute, ce genre de commentaires de votre part, avec en plus des remarques qui ne font que resortir votre ego surdimensionné qui ont amené des commentaires négatifs à votre sujet, ce que je regrette, car tout ce que vous dites n’est pas faux. Pour résumer : comparons des choses comparables avec de sérieux arguments et le débat pourra se faire sur une base plus objective. A propos, aujourd’hui on sait qu’effectivement Nikon sort un P8000 avec capteur Aptina 1". Là le débat promet d’être intéressant si du mois il ne donne pas ENCORE droit à subir les sempiternelles prophéties annonçant la fin du MFT. Cela on s’en fout. Celui qui aura envie d’acheter éventuellement un Canon G1X, achètera ou non ce qui lui plaira avant, pendant ou après. Tout le monde a le droit de voir midi à sa porte.

  • @Réponse à l’auteur du message 47.

    Bonjour,

    Je défends les interventions d’Eric-P car je les trouve intéressantes, argumentées et parfois originales. Je n’adhère pas pour autant à toutes ses idées. Ce qui est important c’est cette richesse que nous apportons aux discussions en argumentant ces points de vue différents et non pas comme on le voit trop souvent ici en tirant sur le messager sans rien y apporter finalement.

    Je pense aussi qu’Eric-P à raison en évoquant une situation difficile pour le format m4/3. Pourquoi ?
    Parce que le but premier du m4/3 est de proposer une alternative compacte.

    Hors :
    -  Dimension du boitier : Le m4/3 ne rivalise plus en terme de compacité face aux capteurs APSC et Full Frame

    -  Dimension des objectifs : Les objectifs comme le 12-40mm F2.8 sont sensiblement équivalents à un objectif Full frame Sony FE 24-70 F4, ou un APSC Sony 16-70 F4 ou encore un Fuji 18-55 F2.8-4 (soit dit en passant le Canon 24-70 F4 pour Full Frame avec son mode macro en plus n’est pas beaucoup plus volumineux)

    -  Sensibilité : Déjà chez Olympus du 3200 ISO annoncé correspond réellement à du 1600 ISO. En prenant cela en compte, on constate au minimum une différence de deux stops par rapport à ses concurrents.

    -  Prix : Wow ce n’est pas donné ! Je ne vais pas faire une étude des prix mais globalement, il faut en vouloir pour acheter un m4/3 quand on voit qu’un kit décent E-M1 + 12-40 vaut 2000 euros, soit le prix du Canon 6D + 24-105 ou d’un Nikon D610 85. Si on reste dans le mirrorless le Sony A6000 + 16-70 est moins cher, le Fuji X-T1 + 18-55 également, le full frame A7 + 28-70 moins cher aussi ! Et le comble, en rajoutant 200 euros on peut avoir le A7 + 24-70 F4 qui sera quasi équivalant avec un seul objectif à la panoplie E-M1 + 12-40 F2.8 + 17 F1.8 + 45 F1.8 pour moins cher.
    Bref, on pourrait dire encore tant de choses. Et pourtant malgré tout ça j’ai eu un Olympus E-P3 et ai un E-M5 que j’adore. Pourquoi ? J’aime les couleurs qu’ils produisent qu’aucun concurrent (à part Canon) ne rivalisent. Donc à l’heure actuelle c’est pour moi le seul acteur à proposer un mirrorless avec une belle colorimétrie (ici chacun ses goûts). J’adore aussi mon EOS M avec son 22mm mais le concept n’est pas assez poussé pour véritablement parler d’une gamme mirrorless chez Canon.

    Pour en venir au G1X que vous évoquez, je trouve la version II plutôt prometteuse.
    Le capteur est grosso modo de la même taille qu’un m4/3, la sensibilité a été améliorée, ISO 1600 sera équivalent à ISO 400 du G1X, la plage focale du grand angle démarrant au 24 non et pas 28 comme on le voit trop souvent et allant jusqu’à 120mm le tout F2-3.9.

    Les contrôles ? On en a 2 bagues de contrôles à l’avant et la roue à l’arrière, le tout paramétrable à souhait ! Que demander de plus.
    On a droit à un histogramme + un niveau affichable simultanément. Un EVF, un flash intégré, un écran tactile et orientable, un mode macro correct. Pour un appareil tout en un il a de sérieux arguments !

    L’objectif en termes d’ouverture équivalent 35mm, fait mieux au 24mm sinon égale sur le reste de la focale tout en étant plus long que le 12-40mm F2.8 à 1000 euros !

    Par rapport à mes m4/3 le seul truc qui me manque c’est l’équivalent de mon 17mm F/1.8 soit l’équivalent d’un 35mm F3.6 car avec le G1X mark II on sera plutôt à 35mm F6.1, à 1m de distance on a donc une profondeur de champs de 26 cm au lieu de 16 cm avec le m4/3.

    Est-ce que ce dernier argument en faveur du m4/3 dans le cadre de mon utilisation photo est suffisant pour que je reste avec le m4/3 ? Cela se résume donc pour moi à 26 cm vs 16 cm ? C’est là qu’on se rend compte de la menace qui pèse sur le m4/3.

  • @message 47
    Il semble que vous soyez dans la confusion et que vous ne comprenez pas toutes les nuances de mes messages.
    - Le G1X Mk II est bien un compact (ce que j’ai déjà dit)
    puisqu’il a les dimensions et approximarivement le poids des premiers Canon G (G1 commercialisé en 2000)
    EN MÊME TEMPS, OUI, LE G1X / G1X Mk II S’ADRESSE BIEN À LA CLIENTÈLE DU MFT VOIRE À LA CLIENTÈLE DU COMPACT...PAS TROP EXIGENTE SUR LES COTES DU COMPACT (Le G1X Mk II rentre dans une grosse poche de manteau).

    C’est la nuanace importante qui existe entre moi et la presse :
    La presse considère le G1X comme un compact comme les autres.
    Je considère, moi , que certains compacts ( G1X mais aussi le RX 100 et le futur P8000)
    ont un double rôle de compact pour cleientèle exigente...et d’appareils concurrents du MFT.
    Vous noterez l’encadrement des formats :
    1" (P8000 Nikon, RX 100 Sony) / 4/3 " Pana-Oly-Kodak/ 3/2 "( Canon G1X)
    Ce n’est bien entendu pas le fait du hasard...

    Tout celà souligne la conception différente du MFT entre
    Panasonic/Olympus qui estiment qu’on peut en faire un format à part entière....et Canon qui estime que ce format est inutile pour deux raisons :

    1-Le G1X Mk II est plus petit/plus compact/plus léger/moins cher que la plupart
    des combinaisons boìtier MFT + zoom transstandard comparable

    2-Les autres optiques prétendant être plus légères et compactes que du 24x36 le sont uniquement parce que le 24x36 ne propose plus d’optiques
    réellement comparables avec celles que proposent Olympus/Panasonic !
    Accessoirement, le tarif des optiques n’est absolument pas compétitif
    Vs 24x36 à PDC comparable/ nombre de photons réellement collectés !

    Par exemple, le 75/1.8 devrait être comparé à un 150/3.5 en 24x36.
    Il se trouve que Canon ou d’autres opticiens du 24x36 proposaient autrefois
    des 135/3,5. Ces focales fixes avaient un poids tout à fait comparable
    à ce 75/1.8 MZD !

    Le zoom GA 9-18/4-5.6 MZD a certes un poids ridicule (155g)
    mais on ne doit pas oublier qu’il doit en réalité être comparé
    à un 18-35/8-11 ....qu’on n’a jamais osé décemment proposer aux utilisateurs
    du 24x36.
    Pentax a même proposé un 18-35/4-5.6 FAJ en 24x36 qui ne pesait que 220g !
    Est-ce trop demander au photographe de porter une telle enclume ?
    Je ne le crois pas.

    De même, Olympus se propose de commercialiser un 40-150/2.8 MZD
    qui n’a pratiquement AUCUNE CHANCE d’être aussi compétitif
    que les nombreux 70-300/4-5.6 du marché 24x36 !

    DONC, OUI, LAPERTINENCE DU FORMAT MFT EST CLAIREMENT POSÉE :
    Si le MFT ne disparaît pas tout de suite, la diminution régulière des tarifs du 24x36, la montée en gamme des Sony FE, la pression commerciale croissante des acteurs du 24x36 et l’action des commerciaux Canikon
    font que le consortium MFT aura bien du mal à résister !

    Il se dit d’ailleurs que Panasonic s’apprête à quitter le navire (comme il l’a déjà laissé entendre lors de la Kina 2012) avec le lancement
    d’un nouveau système mirrorless APSC ou FF...en coopération avec Leica !

    Vous avez donc tort de mal prendre mes messages.
    L’actualité est en marche et va plutôt dans le sens de mes affirmations.


    Je note également d’autres confusions de votre part :
    Un bridge est un APN plus polyvalent et plus encombrant que le compact ; son poids est comparable
    à un reflex. Le G1X est "compact" en ce sens qu’il fait 550g TCC...mais le Sony R1 de 2005 était considéré comme un bridge parce que 1 Kg sur la balance bien que disposant d’un zoom comparable...non stabilisé....Le G1X Mk II a pourtant un zoom plus 1/2 diaph à 1 diaph
    plus lumineux, le même range et la même plage focale,il est stabilisé, il est deux fois plus léger et 4x moins encombrant !!! On apprécie les progrès des fabricants réalisés en à peine plus de 8 ans...

  • @ Laurent-E (message 48)

    Merci de votre soutien. Ça fait plaisir d’apprendre que mes messages parviennent à passer chez certains intervenants.

    Petites précisions :
    Bien que mes convictions soient fortes sur l’avenir du MFT voire du mirrorless (auquel j’ai cru un moment puisque je l’avais annoncé dès la fin 2007 !), je ne demande pas nécessairement d’être cru "sur parole".
    Prenez des notes et nous verrons bien si mes analyses se confirment
    un peu, beaucoup ou...pas du tout !

    En lisantles différentes interviews des responsables Olympus par exemple,
    je me dis quand même que cette boîte n’est pas sérieuse vis-à-vis de sa clientèle...

  • @49

    Ce ne sont pas vos messages qui sont les plus problématiques.

    C’est votre manière de les présenter et votre attitude envers les autres intervenants qui sont en cause.

  • auteur du 47, réponse à EricP et à LaurentE
    Ce post sera le dernier, oui car devant autant de mauvaise foi, on ne peut que rester pantois. >EN effet, de généralisation abusive en généralisation abusive, vous ne faites honneur ni à votre métier ni à l’objectivité.
    1° Comparer un bridge (NON compact) à un système à optiques interchangeables est déjà une hérésie en soi ;
    2° le G1X n’est PAS compact : certains journalistes (mais peut être dans votre généralisation ne les lisez vous pas par commodité) ont bien écrit que le G1X est assis entre deux chaises : trop gros pour concurrence le SOny RX100, plus cher que l’EOS 100 et moins performant dans l’absolu.
    3° certains journalistes ont aussi vu que le G1X était le concurrent des "petits" appareils et non pas des "systèmes" micro 4/3 et autres. Sachez tout de même que la taille du capteur du G1X est à un poil près celle des micro 4/3
    4° contrairement à ce que vous dites, bcp croient encore en l’avenir du mirrorless, qu’il soit représenté par le Fuji XT1 ou par Olympus, ou Nikon avec sa série One. L’insuccès de ce dernier ne doit pas masquer le fait que régulièrement, de nombreuses personnes abandonnent leur DSLR bien lourd et encombrant pour se tourner vers Fuji ou le nouveau SOny 7. >En écrivant cela, je ne pose pas de jugement de valeur sur ces produits, je relève simplement une tendance, une évolution des consommateurs.
    5° Même des professionnels switchent de Nikon ou Canon vers Fuji. Il est indéniable qu’il y a un mouvement.
    6° Personne ne peut prévoir ce que sera le marché dans quelques années
    7° Il est indécent de continuer de l part d’Eric P à attaquer Olympus de manière aussi ouverte et de la part de la rédaction de cautionner (qui ne dit mot, consent) ce genre de déclarations et je signale que je n’ai rien ni pour ni contre cette firme
    8° Le problème, c’est que nous lisons à longueur de mois - si pas d’années - les MEMES propos et que là, franchement, la cote d’alerte est atteinte ;
    9° en conclusion de quoi, et merci de me laisser exprimer cela, je déclare forfait sur ce forum qui n’en est plus un ;
    10° je termine sur une taquinerie : je n’ai pas compris le "hors" dans la réponse 48 je pense. L’auteur voulait-il écrire sans doute "Or". Comme quoi, il n’y a pas que l’objectivité qui fout le camp, le français aussi.

  • Réponse à 49
    Le Panasonic FZ200 fait le même poids que le Canon, or le FZ200 est bien un bridge. Mettez un viseur sur le Canon et vous aurez un monstrueux "bridgeo-hybride" : et là la "compacité", elle est où ???

  • @52

    Vous avez raison.

    L’ennui, c’est qu’eric-p ignore l’objectivité, la courtoisie, la tolérance...

    Le jour où les petits formats feront aussi bien que le FF n’est plus très loin et seuls quelques irréductibles continueront à se torturer le dos en portant des appareils trop lourds.

  • @iam

    Par pitié, épargnez-moi vos propos lénifiants sur la tolérance et Cie ;
    on croirait entendre un militant du PS nous prêcher la bonne parole !

    Mes interventions n’ont pas vocation à anesthésier les lecteurs.
    Ça c’est le rôle des commerciaux.
    Ce forum permet à certains d’émettre d’autres sons de cloche.
    J’en profite parce qu’au delà des beaux discours commerciaux
    affirmant que "Tout le monde il est bon tout le monde il est gentil "...il y a la réalité commerciale.

    L’univers du mirrorless a déclaré la guerre au reflex, c’est une réalité objective.
    L’autre réalité objective est que les acteurs du DSLR, loins de se soumettre
    au discours démagogique et mensonger des acteurs du mirrorless,
    mènent une offensive anti-mirrorless :
    - En encadrant le MFT (considéré comme le plus dangereux) par des formats plus petits (Format Q & 1" ) et plus grands (APSC voire 24x36)
    C’est ce qu’on pourrait appeler la stratégie du cachalot.
    - En encadrant le même MFT par des compacts polyvalents (1" & 3/2 "), en considérant que la plupart des clients du MFT n’utilisent que des focales
    courantes (en gros de 24mm à 135mm éq. 135).

    Cette stratégie porte ses fruits puisque les PDM du mirrorless se tassent,
    en particulier en Europe et aux States et ce mouvement a de fortes chances de s’accentuer à l’avenir.

    Donc vos commentaires sur "l’objectivité" seraient bien plus crédibles
    si vous évitiez de dire que la grenouille MFT peut se faire aussi grosse
    que le boeuf 24x36.

    J’en profite pour vous rafraîchir la mémoire :

    - Pentax envisage de (re)basculer en 24x36 (officiellement depuis la kina 2012)
    - Panasonic envisage de basculer vers le 24x36 depuis la même Kina 2012.
    - Sigma n’a pas de plan vers le mirrorless et ne cache pas ses ambitions en matière de Fovéon 24x36 (déclaration post SD1 de 2010)
    - Sony bascule sa monture E vers le 2x36 (ils auront d’autres nouveautés d’ici la prochaine Kina)
    - OLYMPUS reconnaît les difficultés du MFT et n’exclue pas de revenir
    en ...reflex ! Un responsable d’Olympus a par ailleurs été incapable de rejeter
    l’hypothèse d’un retour au 24x36 auprès d’un journaliste russe de
    Onfoto ! Quelque part, c’est un aveu d’impuissance...
    - Fuji envisage également un passage en 24x36(ils l’ont reconnu à la Kina 2012)...une fois que son capteur hybride sera au point. La monture XF est d’ailleurs compatible avec le FF.

    LA PLUPART DES PROFESSIONNELS DE LA PHOTOGRAPHIE S’ACCORDENT À DIRE QUE LE 24X36 REPRÉSENTE L’AVENIR DE LA
    PHOTOGRAPHIE.

    C’est ça l’objectivité et non pas vos élucubrations fondées sur des raisonnements tronqués qui ne font en réalité qu’abuser les personnes mal informées.

    Le 24x36 est en train de progresser à toute vitesse et des nouveautés décisives devraient apparaître d’ici la prochaine Kina.
    Dans le cas de Sony , c’est pratiquement un secret de polichinelle vu les nombreux indices qu’ils ont laissés ...

  • @53
    Oui, le FZ200 est bien un bridge.
    Avez-vous au moins comparé les cotes du FZ200 Vs G1X Mk II ?

    116 x 74 x 66
    Autrement dit 66 mm d’épaisseur : On peut ranger le G1X Mk II dans la
    poche d’un manteau.

    125 x 87 x 110, ce sont les cotes de votre FZ200 ; autrement dit, on ne peut
    pas le glisser dans une poche !
    Accessoirement, la qualité d’image entre un zoom 24x et un compact
    comme le G1X Mk II (5x ), c’est le jour et la nuit !

    Accessoirement, le viseur EVF est optionnel et personne ne vous oblige à le garder lorsque vous le rangerez dans votre poche !

  • @message 52
    On voit que ce n’est pas la mauvaise foi qui vous étrangle, hein !
    Pour vous répondre brièvement, les gens qui achètent des mirrorless le font
    parfois en guise d’APN complémentaire par rapport au reflex
    car ils estiment que celui-ci est trop grand/lourd/encombrant/"intrusif".
    Canon ne nie pas le problème car celui-ci était déjà connu du temps de l’argentique.
    Par rapport aux artisans du mirrorless, Canon dit implicitement
    que le compact est un "second boîtier",...donc ne nécessitant pas une gamme optique que vous paierez plus chère que les optiques reflex
    (à qualité optique "équivalente").
    Canon donne donc un autre type de réponse à cette clientèle en leur proposant un compact plus petit/léger/compact/MOINS CHER qu’un modèle MFT équivalent.
    Le G1X Mk II est facturé 800 €
    tout en étant capable de remplacer dans une large mesure
    un EP-5+ 12/2 MZD
    ou un EP-5+ 12-50 EZ
    ...qui sont nettement plus chers que ce compact ! Cherchez l’erreur....
    Canon peut même se comparer à un OmD-EM140/2.8...dont le range dépasse à peine 3.3x (Vs 5x
    pour le compact G1X Mk II) et une luminosité à peine supérieure au zoom
    Canon.
    Donc, oui, que vous le vouliez ou non, ce compact devrait causer quelques soucis au marché du mirrorless....sans parler des autres nouveautés en matière de compacts 1" à venir.

  • @57

    "On voit que ce n’est pas la mauvaise foi qui vous étrangle, hein !"

    Chaque fois que vous êtes le dos au mur, vous inversez les rôles.

    Dans le domaine de la mauvaise fois, vous êtes un EXPERT.

  • Au lieu de parler de ce que vous ne connaissez pas,
    commencez déjà par décliner votre identité.
    Je suis assez fatigué d’être attaqué par des lâches qui sur le fond n’ont rien
    à dire.
    Accessoirement, apprenez donc le français avant d’intervenir sur un forum :
    2 FAUTES en 2 lignes, c’est pas mal pour quelqu’un qui veut me faire la leçon ! ;-)

  • @59

    "Au lieu de parler de ce que vous ne connaissez pas,"
    Qu’en savez-vous ?

    "commencez déjà par décliner votre identité."
    Qui êtes vous, eric-p ?

    " Je suis assez fatigué d’être attaqué par des lâches qui sur le fond n’ont rien à dire."
    Pas plus lâche que celui qui se planque derrière le pseudo eric-p et se contente de retranscrire des articles.

    Relisez vous, votre mauvaise FOI va devenir légendaire.

  • j’ai trouvé ces échanges passionnants, je voulais me forger une opinion sur ce Canon et je suis satisfait ; je fais de la photo depuis ma jeunesse (je suis bientôt en retraite), j’ai eu de nombreux reflex argentiques, des 6x6 mais depuis une dizaine d’années, avec la venue du numérique je ne souhaite plus reprendre ces gros reflex avec une armada d’objo ; trop encombrant pour les voyages ; mon dernier appareil était donc un G12 après avoir eu le G10 ; j’ai hésité avant d’acheter le G1X car étant donné que je me documente beaucoup avec la presse spécialisée et aussi les forums comme celui-là, j’en ai déduit qu’il ne correspondait pas encore à mon compact parfait ; le G1X me conviendrait "parfaitement" s’il avait été tropicalisé, mais je pense qu’avec ses qualités, je vais franchir le pas ; je trouve les attaques contre eric-P franchement infondées et ses détracteurs me semblent plutôt emprunts de jalousie envers la qualité de ses propos et de ses arguments ; ce doit être des afficionados d’Olympus qui se sentent attaqués ; je suis circonspect également sur le devenir du MFT et je m’interroge sur les Mirror-less, pensant néanmoins qu’ils vont perdurer avec les capteurs APSC style FUJI XT1, pour des amateurs qui ne voudront pas s’encombrer des 24x36 ; mais je pense aussi fortement, puisque j’en suis, que des amateurs veulent utiliser des compacts de qualité comme le G1X MK2 ; j’attends sa sortie pour vérifier s’il bénéficie toujours de la qualité de la série G (je reste méfiant car elle peut varier beaucoup d’une série à l’autre), j’espère que le magnésium sera présent et encore une fois, je déplore qu’il ne soit pas tropicalisé ; merci à vous tous et particulièrement à eric-P qui ne manque pas de courage et de ténacité par rapport à tous ses détracteurs, car moi j’aurais jeté l’éponge depuis longtemps ;