Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Canon RF 100-500 mm : zoom géant

13/02/2020 | LAURENT KATZ

Autre annonce de Canon, un zoom télé d’amplitude 5x appartenant à la célèbre Série L, emblématique de la marque et appréciée sur tous les terrains d’action.

Il y avait l’EF 100-400mm f/4.5-5.6L IS II USM qui se monte sur les hybrides Canon plein format grâce à l’une des trois bagues adaptatrices existantes. Il faudra compter, dans quelques mois, sur le RF 100-500 mm 4,5-7,1L dont on sait peu de chose. Comme pour l’EOS R5, ce n’est que l’officialisation d’un développement en cours. On remarque juste que, à l’image du transstandard économique RF 24-105 mm f/4,5-7,1 IS USM, si les encombrements sont à la baisse, l’ouverture maximale à la plus haute focale est une valeur rarement, sinon jamais pratiquée. On a vu des zooms ouvrant au maximum à f/6,3 (voire f/6,7 en Micro 4/7 ou APS-C) en bout de course. Il faudra s’habituer à f/7,1.

L’examen de la photo montre une bague guillochée programmable, à la base du zoom, suivi d’une bague de distance, proche de la baïonnette donc, comme le collier de trépied amovible.

Concomitante à cette annonce, la feuille de route des optiques comprend aussi deux multiplicateurs de focale, les RF 1,4x et RF 2x, plus cinq optiques à propos desquelles Canon ne fournit aucune indications. On est curieux de connaître le niveau de compatibilité de ces multiplicateurs avec ce futur zoom peu lumineux et les éventuelles incidences sur l’autofocus.

- Le site de Canon

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Ah ben je serais bien curieux de savoir comment vous allez monter ces multi sur le RF 70-200 f/2.8 :)))

  • Humm ... ouverture de f/7.1 : bof, bof.
    Je préfère le 200-500 de Nikon :-).

  • @Maurice (m1)
    Effectivement, LMDP et Laurent Katz se sont emmêlés les pinceaux !
    Bien que Canon ne donne aujourd’hui aucune information sur la compatibilité des futurs converters 1,4 X RF
    et 2X RF, il est évident que ces derniers, vu le design présenté, sont totalement incompatibles avec
    l’actuel 70-200/2,8 LIS RF !
    Ce n’est pas la première fois que ça arrive : En 1989, Canon nous avait déjà fait le coup avec son
    80-200/2,8 L EF ! L’histoire ne serait-elle qu’un éternel recommencement ?
    On ose espérer que le design du futur 100-500/4,5-7,1 LIS RF permettra la compatibilité avec ces converters...bien que pas très utiles en réalité (Un 500/7,1 + doubleur = 1000/14,2 difficile à utiliser et avec une diffraction très marquée....).

  • @Laurent Katz
    Il y a plusieurs erreurs dans votre article :
    POINT Nº1 :
    - Les objectifs AF les moins lumineux jamais commercialisés font f/6,7 (Olympus-Fuji) et non f/6,3.
    - Sony avait même poursuivi la production d’un 500/8 AF catadioptrique....et l’AF, dit-on, fonctionnait quand même sur les reflex (en réalité, l’ouverture réelle du système était sans doute f/6,3 et le constructeur le donnait pour un f/8 du fait de l’obstruction centrale due à la combinaison optique catadioptrique.) !
    - Sigma avait commercialisé un 500/7,2 AF (1100g !)il y a quelques années pour reflex (vers 1993).
    - Les systèmes AF d’aujourd’hui, en particulier le DPAF de Canon peut théoriquement encaisser des optiques ouvertes à f/16 ! L’idée , erronée , selon laquelle les AF ne fonctionneraient plus au delà de f/5,6 ou f/8 remonte à l’ère des reflex. Les nouvelles technologies ont donné un coup de balais aux technologies du passé.

    Aujourd’hui un 200-600/5,6-6,3 G OSS FE est parfaitement compatible avec les converters 1,4 X et 2X
    AVEC AF (donc les AF mirrorless fonctionnent bien à f/12,6 !) et on a d’ailleurs pu voir des samples de scènes d’actions à 1200/12,6 qui ne pouvaient pas être réalisées en MF.

    POINT nº2 :
    - Il n’est pas certain ni même nécessaire que le 100-500/4,5-7,1 LIS RF soit compatible avec les futurs converters X 1,4 RF & X2 RF !
    Pourquoi ? Parce que Canon n’a même pas estimé nécessaire de rendre le 70-200/2,8 LIS RF compatible avec
    ces converters (On le voit très bien sur les clichés présentés : Les parties optiques des converters sont beaucoup trop saillantes pour le 70-200/2,8 LIS RF !
    Par ailleurs un 500/7,1 X1,4 = 700/10 !
    Or, nous savons que Canon prépare des capteurs de > 75 MP qui, par définition seront limités par la diffraction à f/10 voire moins !
    Enfin, nous savons tous aujourd’hui que les converters optiques sont des reliquats du passé datant des vieilles habitudes argentiques.
    Aujourd’hui, la plupart des photographes préfèrent croper une photo plutôt que d’utiliser un converter qui rajoute des défauts chromatiques.
    Aujourd’hui, seules de très rares focales fixes "encaissent" convenablement les converters et leur usage est devenu marginal.
    Autrement dit, le 100-500/4,5-7,1 LIS RF est incompatible avec les converters, les services marketing Canon n’auront aucune difficulté pour justifier cette lacune !
    POINT Nº 3 :
    Contrairement à ce que vous dites dans votre article, on peut extirper de nombreuses informations sur
    ce fameux 100-500/4,5-7,1 LIS RF ! Pour celà, il suffit d’aller les chercher !
    1-Les datas permettent d’évaluer le diamètre de la lentille frontale , soit 500/7,1 =71 mm à un pouième près !
    C’est précisément la même valeur que celle de la frontale du 100-400/4-5,6 LIS ...et ce n’est pas un hasard !
    C’est aussi le même diamètre que la frontale du 70-200/2,8 LIS RF....et ce n’est pas un hasard non plus !
    On peut donc raisonnablement en conclure que le diamètre de ce zoom est identique à celui du
    70-200/2,8 LIS RF !
    En prenant un double décimètre et en évaluant l’orientation de l’objectif face caméra, on peut finalement
    en déduire les cotes de ce 100-500/4,5-7,1 LIS RF :
    90mm X 195mm (à 2-3% près)
    Le diamètre du filtre avant sera également de 77mm.
    La compacité relative de ce zoom nous permet également d’en déduire qu’il est de type VFE :
    Son fût s’allonge pour passer de 100 à 500 mm !
    Comme par hasard, ce sont pratiquement les cotes des 100-400/4,5-5,6 du marché !
    Et ce n’est pas un hasard !
    Évidemment, Canon cible un concurrent en particulier : Le 100-400/4,5-5,6 G OSS Sony FE !
    Sans grand risque de se tromper, on peut parier que le poids de ce nouveau zoom Canon n’excédera pas celui
    du Sony à savoir 1395 g !
    Et je peux même vous dire qu’ils feront tout pour descendre sous cette barre !
    Autre info : La MAP limite est inférieure à 3 m (c’est indiqué sur le fût !).
    En fait, on s’attend à ce qu’elle tourne autour de 1 m ainsi qu’un facteur G max = 0,4 X environ.

    Enfin, on s’attend à ce que Canon utilise la panoplie de verres spéciaux déjà utilisés sur le 100-400 LIS II EF :
    Les verres S-UD et la fluorine devraient intégrer la formule optique de ce 100-500 !
    Les performances optiques seront dignes d’un L.

    Finalement, en cherchant un peu, on possède déjà une idée assez précise des caractéristiques techniques de ce zoom...

  • 70-200 ou 70-210 ??
    Un peu de rigueur svp.

  • Pourquoi autant de discours pour une optique en développement , disponible dans quelques mois ?
    Est on pressé à ce point de tout savoir sur un produit encore non existant ?
    Restons zen .

  • @6
    Avec les ficelles que Canon nous a donné, il est très facile d’avoir pratiquement toutes les infos que nous souhaitons sur ce zoom.
    Je peux même vous dire que le tarif sera identique au 100-400/4-5,6 LIS II EF à un pouième près !

  • F7.1... et certainement super piqué... à 25600 iso... je passe mon tour...

  • @gabriel
    Quand on veut se débaraaser de son chien, on dit qu’il a la rage !
    Les télézooms de cette catégorie sont généralement des 100-400/4,5-5,6.
    Autrement dit, le 100-500/4,5-7,1 est 1/2 diaph moins lumineux (Pour rappel, les 100-400/4,5-5,6 ont en réalité une ouverture de f/5,88, les opticiens étant toujours "généreux" dans leurs annonces en focales et ouvertures !).
    1/2 diaph, c’est pas la mer à boire !
    D’une part, les capteurs continuent de progresser et je vous invite à examiner les samples
    issus de l’EOS 1D Mk III à 16000 isos : Ils sont parfaitement utilisables, contrairement au boîtier de la génération précédente....et Canon le dit clairement dans son "White paper"(Ils revendiquent 1 diaph de gain).
    D’autre part, même si Canon ne le reconnaît pas encore officiellement, l’arrivée de l’IBIS permettra une stabilisation conjointe (optique+ capteur) de 8 diaph !!! (Un chiffre issu de CR qu’on peut considérer comme
    "fiable" étant donné qu’il est assez comparable avec celui qu’Olympus obtient sur son système , à savoir 7 diaphs environ).
    Autrement dit, vous pourrez réaliser des clichés à main levée au 1/2 " à 100 isos (si votre sujet est fixe)
    ou 1/500" et 25600 isos (mais la qualité de l’image sera passablement dégradée !).
    Entre temps, 25 années de progrès optiques (la première optique stabilisée chez Canon a été annoncée en 1995 !) se sont écoulées...

  • En fait, ce qu’il serait intéressant à savoir c’est la progression de l’ouverture maxi avec la focale.
    Les L ont entre autres la caractéristique de fermer plus loin que les non-L, espérons qu’il en sera de même.

  • @Fred2
    Effectivement, DPR avait l’habitude dans ses tests de donner la variation de l’ouverture en fonction de la focale
    sur les compacts/bridges mais la plupart des autres testeurs ne le font pas, malheureusement.
    Lorsque Canon présentera officiellement ce zoom, il mettra en avant les courbes MTF à 500 mm en particulier (ainsi que les samples lors de la phase commercialisation)
    et toutes les craintes seront dissipées.
    En particulier, les gens verront que la MTF du 100-500 LIS RF à 500 mm est assez comparable à
    celle du 100-400/4,5-5,6 LIS II EF à 400mm.
    Pour ceux qui auraient encore des doutes, Canon a publié les MTFs du 24-105/4-7,1 IS STM à 105 mm et elles sont "correctes" pour ce type de produit (non L ,objectif assez basique).

  • Ce serait tout bénef ! A lire plusieurs forum, le 100-400 II encaisse très bien un TC-1,4 !

  • @Fred2
    Sur quel capteur ?
    J’ai dit dans un message précédent qu’un 100-500/4,5-7,1 + converter 1,4 X donnerait un 700/10 ;
    on est très proche de la limite de diffraction d’un capteur de 75-80 MP.
    Autrement dit, avec une telle définition, un converter 2X deviendrait totalement inutile.

    Il y a mieux : Depuis quelques années, certains concurrents de Canon tentent de développer la technique de super-résolution (multishots avec micro-décalages du capteur ).
    Par exemple Olympus a deux modes "SR" à 50 MP (à main levée) et 80 MP (trépied)
    Une telle technique, appliquée au futur capteur du R5 (pressenti 45 MP) aboutirait à des fichiers de 112 MP
    minimum voire 180 MP !
    Même à 112 MP, un converter 1,4 X deviendrait alors obsolète.

    Bon, on n’en est pas tout à fait là maaaais, par expérience, on sait que la plupart des nouvelles technologies adoptées par Olympus ont fini par tomber dans l’assiette de Canon.
    La stabilisation combinée objectif+ capteur en est l’exemple le plus récent...

    Le gros avantage du multishots (pour des sujets pas trop remuants, hein !), c’est qu’il évite l’ajout des AC d’un converter, en particulier ceux d’un 2X...

Hors-séries Le Monde de la photo