Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Cent ans d’admiration et d’amitié entre écrivains et photographes

15/09/2011 | Pascale Brites

Plus que l’anniversaire d’une société florissante, qui se place aujourd’hui au troisième rang des éditeurs français, la maison Gallimard fête cette année le centenaire d’une formidable aventure humaine. Afin de rendre hommage aux grands écrivains du XXe siècle et surtout de souligner l’étroite relation qui a toujours existé entre littérature et photographie, Gallimard s’est rapproché de l’agence Roger-Viollet pour réaliser cet ouvrage. Il réunit cent portraits d’écrivains, accompagnés de l’extrait d’une de leurs œuvres.

Dès son invention, la photographie a fait réagir les écrivains. Alain Jaubert, qui signe la préface de cet ouvrage, ne manque d’ailleurs pas de rappeler les propos assassins tenus par Beaudelaire en 1859. Il n’oublie pas non plus de souligner l’ironie de la situation puisque Beaudelaire lui-même posa plusieurs fois durant sa vie, afin de fixer son image sur support argentique. De tout temps, photographes et écrivains se sont côtoyés, intrigués ou admirés. Des relations d’amitiés se sont tissées et de nombreuses photos d’écrivains ont été réalisées.

Raymond Queneau© Studio Lipnitzki _ Roger-Viollet

Dans l’ouvrage présenté aujourd’hui par la société Gallimard, cent portraits ont été sélectionnés. Ce sont souvent des images posées, prises à la lumière du studio ou dans l’intimité d’un appartement, et parfois des événements dans la vie de l’auteur. Mais toujours, ces images invitent au questionnement. Elles ne sont jamais le fruit du hasard. Le décor est réfléchi et la pose pensée par l’écrivain. Et en même temps, elles dévoilent un regard, un sourire, une attitude qui en disent long sur le caractère et la nature des personnages.

Alors bien que l’ouvrage soit incomplet - cent portraits, c’est bien peu comparé à la longue liste d’auteurs qui figurent au catalogue de l’éditeur – sa qualité n’en est pas moins grande. Chaque image est accompagnée d’un texte, d’un extrait de publication, d’un poème ou d’un témoignage, toujours d’une grande qualité. Un regret seulement concerne le classement alphabétique, qui n’est pas à mes yeux le plus pertinent, mais qui ne gâche pas pour autant le plaisir que l’on a à plonger dans cette tranche d’histoire du XXe siècle.

La sortie de cet ouvrage s’accompagne d’une exposition, qui se tiendra du 4 octobre au 27 novembre à la Galerie des bibliothèques / Ville de Paris – 22, rue Mahler – Paris 4e.

- Portraits pour un siècle. Cent écrivains.
- Textes choisis par Brigitte Besse – Préface d’Alain Jaubert
- Gallimard / Roger-Viollet
- 224 pages, 220 x 287 mm
- 35€

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ulule Lemondedelaphoto
CEWE