Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Cinq smartphones pour réaliser de belles images

11/12/2015 | MARC MITRANI

Même si les puristes continuent à considérer que les smartphones ne peuvent en aucun cas remplacer un appareil photographique, les premiers produisent désormais des images d’une qualité plus qu’acceptable. Voici cinq smartphones sortis en 2015 dont les performances photographiques peuvent faire rapidement oublier les compacts traditionnels… entre autres !

Apple iPhone 6s / 6s Plus
Petit miracle chez la Pomme : le capteur de l’iPhone 6s / 6s Plus est passé de 8 à 12 Mpxl. Apple a toujours affirmé (avec raison) que le nombre de photosites n’était pas proportionnel à la qualité des images produites. Le capteur ne changeant pas de taille, on pouvait donc légitimement se demander si la qualité d’image serait au rendez-vous. Elle l’est tant que la luminosité est bonne, l’image ayant tendance à bruiter dès qu’elle baisse un peu trop. Notre préférence va à l’iPhone 6s Plus dont le capteur est doté d’un stabilisateur mécanique, allié précieux en faible luminosité, justement. Pour le reste, on jouera un peu avec les Live Photos (photos accompagnées d’un mini-clip vidéo) qu’Apple a ouvertement pompé sur ce que proposent Les Lumia de Microsoft et les One de HTC. Signalons enfin l’apparition de la captation vidéo en 4K dont l’utilité ne sera flagrante qu’en optant pour un iPhone doté d’assez de mémoire de stockage.
- Site d’Apple

Huawei Ascend P8
Le constructeur chinois a fait sensation en annonçant que le P8 serait équipé d’un capteur RGBW. Le « W » signifie ici que des photosites dédiés aux blancs sont ajoutés à la traditionnelle matrice RGB afin d’étendre le gamut. Nous nous attendions donc à d’excellentes photos… et elles ne sont que très bonnes, ce qui n’est déjà pas si mal ! Les images produites par le capteur 13 Mpxl doté d’une stabilisation optique soutiennent sans rougir la comparaison avec les autres smartphones de notre sélection, sans toutefois véritablement les égaler. On lui pardonnera cela sans hésiter tant l’application photo est fournie en modes et options intéressantes. On apprécie par exemple le mode Light Painting qui met la réalisation de ce type d’image à porte de tout possesseur de smartphone. Étonnamment, seul ce mode permet de jouer sur la vitesse d’obturation et l’ouverture, aucun mode véritablement manuel n’étant proposé. Les images sont donc de très bonne qualité, le bruit numérique restant correctement contenu en basse luminosité. La captation vidéo est très honorable, même si limitée à la Full HD.
- Site de Huawei

LG G4
L’année dernière, le G3 avait agréablement surpris sur bien des aspects. Dire que le G4 était attendu avec curiosité tient donc de l’euphémisme. En reprenant les bonnes recettes de son prédécesseur, le smartphone haut de gamme de LG n’a pas déçu. La mise au point à technologie laser offre d’excellentes performances, le capteur 16 Mpxl est doté d’un objectif lumineux f/1,8 à stabilisation optique, les réglages manuels font leur apparition tout comme le support du Raw. L’ensemble est plus que satisfaisant, y compris en basse luminosité ou le bruit numérique est présent à un niveau tout à fait acceptable. Enfin, la captation vidéo est assurée en Full HD ainsi qu’en ultra HD, la possibilité d’étendre le stockage par l’ajout d’une carte microSD étant alors bienvenue.
- Site de LG

Microsoft Lumia 950 XL
Disponibles depuis peu, les Lumia 950 et 950 XL diffèrent l’un de l’autre par la taille de leur écran et le processeur embarqué. Ils sont tous les deux équipés de Windows 10, la dernière version de l’OS de Microsoft qui est désormais proposé comme un service. Cela signifie qu’il ne faut plus s’attendre à un changement de nom annuel, mais à des mises à jour distillées tout au long de l’année. Celles-ci corrigeront des bugs et apporteront des nouveautés, y compris côté photographique. A ce sujet, Microsoft a fait le choix d’un capteur 20 Mpxl et d’un objectif à stabilisation optique ouvrant à f/1,9. Détail inhabituel, le format natif du capteur est de 16:9ème et non pas de 3:2 ou 4:3. L’application photographique offre de nombreuses options, y compris le débrayage des automatismes et le support des fichiers Raw. Lors de nos premiers tests, l’autofocus n’était pas très rapide, mais les choses ont été améliorées avec la dernière mise à jour. La qualité des images produites est très bonne, même si un léger manque de piqué apparaît sur les bords. Enfin, la captation vidéo peut s’effectuer en Ultra HD.
- Site de Microsoft Mobile

Samsung Galaxy S6
Sur un point de vue purement photographique, le Galaxy S6 (tout comme ses déclinaisons Edge et Edge+) est sans doute le meilleur smartphone de l’année. Le capteur 16 Mpxl est assisté d’un objectif ouvrant à f/1,8 doté d’un stabilisateur optique très efficace. Son autofocus ultrarapide rivalise avec celui du G4 de LG et le rendu colorimétrique nous semble globalement plus respectueux de la réalité. L’interface offre de nombreuses options dont le réglage manuel de la balance des blancs et de la sensibilité ISO. Bon point aussi pour les nombreux modes de prise de vues, même si certains tiennent plus du gadget que d’autre chose. En définitive, seul manque à l’appel le support du format Raw. Peut-être avec le Galaxy S7 ? Réponse en 2016 !
- Site de Samsung Mobile

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages