Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

ColorMunki de X-Rite révolutionne la couleur

17/03/2008 | LAURENT KATZ


Les outils dédiés au photographe pour gérer au mieux les couleurs, du moniteur à l’imprimante, ne sont pas nombreux et en tout cas pas donnés. Jusqu’à maintenant du moins, car X-Rite, avec la collaboration de Pantone qu’elle vient de racheter, lance le ColorMunki, qu’elle qualifie de « couteau suisse de la couleur ». Vendu 513 €, un prix inhabituel pour un spectrophotomètre et son logiciel, la solution se veut universelle, développée à l’intention de deux cibles : les photographes et les concepteurs graphiques.


Il existe donc des versions Photo et Design. Chacune prend en charge, à l’aide d’un spectrophotomètre, les moniteurs et vidéoprojecteurs (point blanc, gamma, température de couleurs, lumière ambiante), les imprimantes RVB et CMJN (profilage plus rapide et convivial à partir d’un nombre réduit de patchs, ajustements pour le N&B et les teintes chair) et la configuration automatique des logiciels de la CS3 d’Adobe et de Quark XPress pour l’impression. La version Photo prend en charge l’optimisation liée aux styles d’image (au sens générique du terme). ColorMunki Photo s’adresse plutôt à l’individu et aux petites structures, où des notions comme l’édition de profils ICC, le profilage d’un parc de reflex ou de scanner ne sont pas nécessaires.

Les fonctions principales de la version photo

- Extraction automatique des couleurs d’une photo.
- Capacités de vérification PrintSafe.
- Capture la couleur spectrale de n’importe quelle surface, pour usage en retouche logicielle.
- Prise en charge de la lumière ambiante.
- Etablissement d’un profil (modes rapide ou évolué) d’un écran.
- Harmonisation de l’affichage et de l’impression.
- Profilage rapide d’une imprimante (numérisation d’une charte cen moins d’une minute).
- Calibration RVB et CMJN.
- Profilage de vidéoprojecteur.
- Transfert de photos avec DigitalPouch – un utilitaire qui vérifie automatiquement les conditions de visionnage à la réception.
- Transmission simplifiée des profils d’imprimante dans les logiciels avec AppSet.


La gamme ColorMunki n’est pas destinée à faire l’objet de mise à jour et la licence est limitée à trois postes de travail. Pour les environnements plus larges et plus exigeants, le EyeOne reste d’actualité. Enfin, le ColorMonki Create (154 €) est limité au calibrage/étalonnage simplifié d’un moniteur et à la création de palettes de couleurs.

Le site dédié à ColorMunki

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.