Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Compacts haut de gamme chez Fujifilm

05/01/2011 | LAURENT KATZ

Sur les traces des récents compacts de voyage à zoom surpuissant, le F550 EXR cumule zoom 15x, GPS et capteur EXR Cmos de 16 Mpxl ; son cadet, le F500 EXR étant dénué de l’unité de géolocalisation.

Prenez un bridge HS20, ôtez-en le cœur (capteur, processeur EXR et traitements logiciels associés pour la photo et la vidéo), placez-le dans un boîtier compact, supprimez la mobilité verticale du LCD, diminuez par deux l’amplitude du zoom, ajoutez un module GPS et secouez le tout. Vous avez le F550EXR. De ce dernier, omettez le GPS et le mode antiflou par combinaison de quatre photos, réduisez les rafales de 8 im/s à 3 im/s et voilà le F500 EXR. Simple comme bonjour.

Vous allez donc retrouver les modes Films et EXR (définition, haute sensibilité et dynamique étendue), les mêmes réglages experts (PASM) et plus grand public (EXR et modes Scènes), la fonction Panorama et la vidéo Full HD. En revanche, du F300 EXR, il ne retient pas l’autofocus si particulier qui bascule automatiquement entre détection de contraste et détection de phase. Une spécificité permise par le capteur SuperCCD EXR du F300 EXR, que ne propose pas le capteur BSI Cmos EXR, provenant sans doute de Sony. C’est aussi la raison pour laquelle le mode EXR qui procure une dynamique tonale élevée relève d’une double exposition, comme le fait le HDR.

Fujifilm rappelle que c’est elle, en 1997 qui, la première, a proposé une unité de géolocalisation externe pour le DS-300 (1,5 Mpxl !). Elle est maintenant intégrée et couplée à une banque de données interne qui recense cinq cent mille lieux qui apparaissent sur le LCD. Une balise est d’ailleurs associée aux photos pour assurer une recherche efficace des images prises à un endroit précis. L’appareil enregistre aussi toutes les dix minutes, par la fonction Route logging, sa position. De sorte que le logiciel MyFinePixStudio puisse, par Google Maps interposé, présenter l’itinéraire sur une carte et les photos prises le long du chemin. Le TZ10 de Panasonic n’a qu’à bien se tenir !

- F500EXR : 299 € en noir, blanc, rouge, début mars.
- F550EXR : 329 € en noir, fin février

Principales caractéristiques

- Capteur : EXR Cmos 1/2 pouces 16 Mpxl
- Définition maximale : [4/3] 4 608 x 3 456 pixels
- Vidéo maxi : 1080p (30 im/s, H.264)
- Format de fichier : Jpeg, Raw, Mov
- Optique : F3,5-5,3/24-360 (éq. 24 x 36)
- Macro : 5 cm
- Mise au point : multizones (9 en auto), détection de visages, vue par vue, continu, suivi AF
- Stabilisation : oui (capteur)
- Écran : LCD 3 pouces/460 kpts
- Modes d’exposition : PASM, modes Scènes, EXR
- Sensibilités : 100–3 200 Iso (6 400 Iso en 8 Mpxl, 12 800 Iso en 4 Mpxl)
- Balance des blancs : auto, prédéfinies (7), mesurée
- Vitesses : 8 s - 1/2 000e s
- Rafale : 8 im/s (4 à 8 im.)
- Flash : 0,15 – 3,2 m (GA), 0,9 – 1,9 m (télé) ISO Auto
- Divers : modes Films, panorama, vidéo ralentie, niveau électronique
- Personnalisation : -
- Stockage : mémoire (39 Mo), SD/SDHC/SDXC
- Connectique : HDMI, Hi-speed USB/AV
- Accu : Li-Ion
- Dimensions/poids : 103,5 × 62,5 × 32,6 mm/215 g (avec accu et SD)
- Le site de Fujifilm

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.