Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Un bilan remarquable

20/12/2007 | Jean-Marie Sépulchre

En conclusion, Nikon a frappé un grand coup avec ce boîtier, dont une rapide prise en main ne permet pas de rendre compte de toutes les possibilités – notamment en sport avec un autofocus à reconnaissance des couleurs du sujet, assurant le suivi jusqu’à 9 im/s – mais qui ouvre des perspectives insoupçonnées en reportage lumière ambiante. Les deux zooms de base se devaient d’être à la hauteur et de permettre d’obtenir des images de haute qualité dès la pleine ouverture.

Cet objectif est atteint, même si face aux performances superlatives du 14-24 mm, celles du 24-70 mm apparaissent plus banales, comparables à celles de son principal concurrent Canon que j’avais essayé sur l’EOS5D. Cependant le post-traitement des Nef éliminera les traces d’aberration chromatiques dans les angles, qui est en fait son seul défaut.

On résumera donc cet essai de façon assez lapidaire, en disant que le reproche principal à exprimer concerne… le prix.

- Points forts

-  Qualité d’image très élevée dès la pleine ouverture et à haute sensibilité
-  Complémentarité totale des deux zooms sans recouvrement de focales
-  Mise au point précise, rapide et silencieuse
-  Construction vraiment pro, renforcée et protégée contre la poussière et l’humidité

- Points faibles

-  Prix et encombrement de l’ensemble
-  Absence de système antipoussière ni de stabilisateur
-  Résidus d’aberration chromatique en Jpeg sur le 24-70 mm

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Bravo, encore une fois JMS nous régale d’un test de qualité. Quel boulot !
    J’ai la chance d’avoir ce trio, et la qualité remarquable me fait oublier le poids. J’obtiens des A3+ à tomber par terre, sans passer un temps fou sur NX comme je le faisais souvent avec le D2.
    Bravo aussi à Nikon, j’attendais ça depuis un moment. La facture est lourde, mais quel bonheur.
    Amicalement

  • Merci JMS pour ce formidable travail.
    Juste un souhait ( Quand on nous habitue mal ;-) )

    J’aurais aimé voir pour comparaison le test du 17-35 mm f:2,8 sur le D3 car la plage offerte par cet objectif permet, à mon avis, de moins "jongler" avec le 24-70, la plupart des photos étant réalisées en G.A. entre 20 et 35 mm.

    Encore bravo pour ces tests à la fois théoriques (tests labo) et pratiques (test terrain)

  • Merci à JMS qui une fois encore a su nous faire partager son expérience de prise en main d’un matériel de haut niveau et nous faire bénéficier de son talent de vulgarisateur !

    Cela donne envie de l’avoir ce D3 qui est à peine plus lourd que mon D2x un peu plus gros disons plus haut et viseur plus empaté mais quelle visée...

    J’ai longtemps dis et je le dis encore que plus de pixels ne servent pas forcément à aller plus loin cela peut être un handicap (fichiers très lourds à traiter et à stocker) peut être Nikon nous fera débuter une autre ère que celle de la course aux pixels, pour aller dans une direction certes plus difficile mais bien plus payante celle du respect de l’espace colorimétrique avec de gros pixels performants et d’une amplitude plus importante, d’un meilleur traitement de la lumière (voir la qualité des prises de vue à 6400iso) !

    En tous cas un grand merci à JMS et bien sûr aux ingénieurs de chez Nikon qui ont su nous donner de si beaux instruments de prise de vue !

    Michel-Lyon

  • Merci pour ce merveilleux curieux essai de deux lentilles. Un seul d’entre eux, je l’ai déjà acheté ;)

    Malheureusement, je ne parle pas français - un traducteur ;(

  • Magnifique test super complet et riche d’enseignements.
    félicitations.

  • J’utilise le 14-24 sur mon D700, principalement pour les paysages et les photos d’intérieur en lumière ambiante.
    J’ai depuis peu inséré le traitement Dxo dans mon flux de production, l’ensemble est époustouflant !
    Merci pour ce test très bien mené, je vous invite à insérer dans vos tests des photos en intérieur ou en basse lumière, c’est là que les images sont le plus surprenantes car encore inhabituelles.