Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Concours National Geographic Nature Photographer of the year : lauréats 2017

15/12/2017 | Sandrine Dippa

Les gagnants du concours National Geographic Nature Photographer of the year viennent d’être dévoilés. Cette année Jayaprakash Joghee Bojan remporte le Grand Prix avec une photo d’ourang-outan prise dans le Parc national de Tanjung Puting en Indonésie. Voici un aperçu du palmarès.

Onze mille. C’est le nombre d’inscriptions enregistrées par le concours National Geographic Nature Photographer of the year. Cette année la compétition a une nouvelle fois récompensé des photographes les catégories Underwater (sous-marin), Wildlife (faune), Landscape (paysage) et Aerials (aérien). Jayaprakash Joghee Bojan rafle le premier prix avec « Face à face dans une rivière à Bornéo », une image capturée dans le Parc national de Tanjung Puting en Indonésie sur laquelle on voit un orang-outan traverser une rivière. Il remporte 10 000 $ et verra son cliché publié dans le prochain numéro du magazine National Geographic et sur le compte Instagram @NatGeo. Toutes les images gagnantes sont visible sur le site National Geographic.

JPEG - 170.1 ko
Photographie de Greg C, troisième Prix, catégorie Aerials.
JPEG - 98 ko
Photographie de Mike Olbinski, troisième place catégorie Landscapes.
JPEG - 141 ko
Photographie par Gheorghe Popa, Mention Honorable.
JPEG - 197.9 ko
Photographie par Jim Obester, premier Prix catégorie Underwater.
JPEG - 104.6 ko
Photographie par Michael Patrick O’Neill, troisième Prix catégorie Underwater.
JPEG - 125.5 ko
Photographie par Alejandro Prieto, deuxième Prix catégorie Wildlife.
JPEG - 68.5 ko
Photographie par Bence Mate, troisième Prix catégorie Wildlife.

Crédit image d’accueil : Photographie de Jayaprakash Joghee Bojan, 2017 National Geographic Nature Photographer of the Year.

Un orang-outan mâle regarde derrière un arbre en traversant une rivière à Bornéo, en Indonésie. La culture de l’huile de palme force les espèces normalement arboricoles à recourir à un comportement inhabituel - comme patauger dans les rivières infestées de crocodiles - pour survivre.

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages