Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Corel PaintShop Pro 2021 : l’IA en première ligne

09/10/2020 | LAURENT KATZ

Si la nouvelle édition progresse peu en matière de traitement du Raw, les ouvertures sur la création pure sont nombreuses, sur fond d’intelligence artificielle, employée aussi pour des processus correcteurs.

PaintShop Pro revient en version 2021, parée de nombreuses commandes dopées par l’intelligence artificielle. Par exemple pour améliorer les photos avec la suppression des artefacts Jpeg - des blocs de pixels caractéristiques - assortie de la revendication de retrouver les couleurs d’origine et la restauration des détails fins. PSP 2021 propose aussi un réducteur de bruit, agissant sur la luminance et la chrominance. Quelques images montrent qu’il n’est pas du tout convaincant et bien loin de l’état de l’art en la matière.

JPEG - 280.5 ko
Le réducteur de bruit piloté par l’intelligence artificielle est peu performant (cliquer pour agrandir).
(photo LK)

L’IA investit aussi le redimensionnement, qu’il concerne la réduction de taille ou son augmentation, deux aspects utiles pour envoyer des photos sur un téléphone ou les exploiter sur un site web, comme pour imprimer en grand format des images manquant de définition ou qui proviennent d’un fort recadrage. La procédure est limitée à environ 400 % et consomme beaucoup de puissance, pouvant au besoin solliciter la carte graphique. Le résultat est probant.

JPEG - 329.3 ko
La fonction de redimensionnement (cliquer pour agrandir).
(photo LK)

Enfin, et ce n’est pas nouveau dans le paysage des logiciels d’imagerie picturale, l’application d’un style de dessin ou de peinture tient compte du contenu pour ajuster les coups de crayons ou de pinceau. Ainsi, ils ne sont pas appliqués uniformément, mais sont adaptés aux contours et à la forme des objets de la photo.

JPEG - 348.9 ko
L’application d’un style via l’IA tient compte des composants de l’image (cliquer pour agrandir).
(photo LK)

L’ergonomie évolue aussi, en douceur, avec une amélioration de l’espace de travail dédié à la photo (hélas, pas à celui du développement Raw), avec plus d’accès aux outils et aux techniques relevant de l’IA, la compatibilité avec les appareils tactiles et UHD étant assurée. Cependant, cette interface dédiée à la photographie est trompeuse, car elle cache l’essentiel des outils que seul l’espace complet dévoile (voir l’impressionnante copie d’écran ci-dessous) et donne accès aux modules externes et à un organiseur d’image, avec collection, mots-clés à un seul niveau et balises étoilées.

JPEG - 234.5 ko
L’interface photo est loin de montrer toutes les fonctions correctives, elle vise plutôt le débutant (cliquer pour agrandir).
(photo LK)
JPEG - 327.6 ko
Seule l’interface complète révèle la richesse du logiciel avec ses fonctions sophistiquées, ses guides pas-à-pas et même des commandes d’organisation des photos assorties d’une visionneuse (cliquer pour agrandir).
(photo LK)

PSP est réputé pour ses aides à la création, enrichies par de nouveaux styles, motifs et tubes à images, téléchargeables depuis l’écran d’accueil. Il existe aussi un nouveau plug-in AI HDR Studio, qui ne relève pas de la fusion de plusieurs images, mais de l’application d’un style. Certains sont d’obédience pseudo-HDR, d’autres relèvent plus d’un rendu typé d’un point de vue couleurs ou restituant du noir et blanc. Dans les deux cas, l’intensité est ajustable.

JPEG - 343 ko
L’AI HDR Studio relève plus de l’application d’un style à une photo que de l’HDR par fusion d’une séquence de bracketing, que propose aussi le logiciel (cliquer pour agrandir).
(photo LK)

La version Ultimate est accompagnée d’AI HDR Studio, de Painter Essentials 7 pour le dessin et la peinture, de PhotoMirage Express pour animer le contenu d’images fixes et d’AfterShot 3, qui combine organisation, développement Raw (en retard sur certains appareils récents) et retouche. Plus des styles, pinceaux, textures et une centaine arrière-plans.

Le logiciel, francisé, ne tourne que sous Windows, depuis la version 7 à condition qu’elle soit de nature 64 bits. La version simple vaut 69,99 €, la mouture Ultimate revient à 89,99 €, tandis que les mises à jour sont facturées respectivement 69,99 € et 49,99 €. Une version d’essai de 30 jours est disponible.

- Le site de Corel
- Le site de PaintShop Pro Ultimate

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



FUJIFILM

Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP

CEWE