Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Corel PhotoMirage : l’image fixe s’anime

20/07/2018 | LAURENT KATZ

Mirage n’est ni connoté photo ni vidéo. C’est un utilitaire qui sert à animer certaines parties de l’image, selon des modalités très spécifiques. Avec comme objectif la création de petites animations pour surprendre sur un site communautaire, apporter du mouvement dans une page Web ou créer des arrière-plans pour les titres d’un montage vidéo.

Comme nombre de produits Corel, à l’image de PaintShop Pro 2018, PhotoMirage ne concerne que l’environnement Windows. Il s’agit d’un logiciel d’animation spécifique, qui travaille à partir d’une image fixe et non d’une vidéo ou d’un timelapse, pour faire vivre des zones spécifiques de la photo. Par exemple des nuages se déplaçant dans le ciel, le ruissellement de l’eau, le courant d’une rivière ou, pour faire dans le moins convenu, des yeux qui s’agrandissent ou un immeuble qui se distend. Pour cela, il faut poser des flèches, plus ou moins longues selon l’ampleur souhaitée du mouvement, au niveau des zones à déplacer. Sans oublier d’ajouter des punaises ou des masques sur les parties de l’image qui ne doivent pas bouger.

JPEG - 241.5 ko
On visualise ici les flèches de mouvement et les punaises protectrices (cliquer pour agrandir).
(photo LK)

Des outils de sélection facilitent des interventions globales sur les punaises, les flèches et un curseur précise la rapidité des mouvements, sans accélération ni décélération. Cela globalement, quand on aurait aimé pouvoir différencier des vitesses dans l’image : par exemple pour les nuages et l’eau d’une cascade qui ne se déplacent pas de la même manière. On peut d’ailleurs souhaiter que dans une future version apparaisse une sorte de gestion de calques, pour individualiser les animations.

JPEG - 185.5 ko
Les punaises et le masque sont les deux outils servant à préciser quelle partie de l’image est soustraite de l’animation (cliquer pour agrandir).
(photo LK)

Des options servent à inhiber l’affichage des flèches, des punaises, des masques et de la zone de recadrage. Corel a porté un soin particulier à cette dernière option, avec des ratios hauteur/largeur adaptés aux sites communautaires les plus en vue et aux définitions des écrans de nos téléphones, tablettes et moniteurs. Évidemment, à l’heure de l’exportation, une boîte de dialogue aligne les pictogrammes de Facebook, Instagram, Fkickr, Twitter, Vimei, SmugMug,YouTube, Google Photos, Snapchat, Pinterest pour choisir les paramètres de la vidéo, sans pour autant une fois le fichier créé — en MP4, Gif ou WMV — enclencher la procédure de mise en ligne.

JPEG - 108.8 ko
Le dialogue d’exportation (cliquer pour agrandir).

PhotoMirage est disponible, téléchargeable ici en version d’essai, valide une quinzaine de jours et ajoutant un filigrane aux animations. Sinon, c’est 59,99 €. Le logiciel est francisé, les guides d’utilisation en ligne ou en PDF aussi, mais les nombreux didacticiels vidéos sont en anglais, comme le site dédié au logiciel.

- Le site de PhotoMirage
- Le site de Corel

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.