Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

CyberLink PhotoDirector 5 Ultra : de la suite dans les idées

11/09/2013 | LAURENT KATZ

L’éditeur taïwanais, avec une précision de coucou, renouvelle tous les ans son logiciel photo qui, malgré certaines maladresses et quelques emprunts à Lightroom, devient de plus en plus estimable.

JPEG - 786.2 ko
La modification des photos bénéficie d’un mode Avant/Après et de pinceaux de retouche (cliquer pour agrandir).
JPEG - 37.9 ko
Les retouches plus orientées vers la création englobent la correction des portraits, l’HDR, l’extraction d’objet, l’ajout d’un filigrane...

Si PhotoDirector 5 Ultra vise à la fois l’amateur et le professionnel, on imagine mal ce dernier quitter la qualité affirmée d’un Lightroom ou d’un CaptureOne Pro : l’absence de notoriété du logiciel CyberLink ne permet pas de juger de la qualité de son dématriceur face au bruit, aux détails dans les zones extrêmes et autres corrections. Bien que sur le papier, il ne manque pas d’atouts et que l’éditeur est très à l’écoute de ses clients.

La version 5 apporte :

  • Les traitements en 64 bits.
  • L’empilement automatique de photos.
  • La manipulation de courbes de niveau RVB.
  • La fusion HDR prenant en charge une séquence d’expositions de cinq photos au maximum, avec l’alignement automatique et la suppression d’objets.
  • Les corrections optiques avec plus de soixante profils d’optiques (c’est peu !) et la faculté d’en trouver en ligne sur CyberLink DirectorZone.com.
  • La création de diaporamas en UltraHD (vidéo 4K) avec les systèmes d’exploitation 64 bits.
  • La prise en charge des moniteurs haute définition.
  • La disponibilité d’une app, PhotoDirector Mobile, pour éditer les photos prises sur une tablette tournant sous Windows 8. La prise en charge des tablettes sous iOS et Android est prévue pour la prochaine version de PhotoDirector.

Ces fonctions viennent compléter une vaste panoplie fonctionnelle incluant le catalogage avec pose de balises (mots-clés, hélas sans organisation hiérarchique), la notation, la mise à jour des IPTC, que complètent des corrections locales et globales. Plus des commandes de suppression avec reconstruction de l’arrière-plan et d’extraction d’objets pour photomontage. Le parcours de l’interface et des fonctions montre, pour les courbes, les masque locaux par exemple, ou pour l’aspect général des palettes que le catalogueur d’Adobe a parfois servi d’exemple. On connaît pire comme modèle !

PhotoDirector 5 est téléchargeable ici, en version indépendante ou liée à ColorDirector 2, dans la Suite CyberLink PhotoDirector 5. Voire intégré dans la suite CyberLink Director Suite 2 comportant PowerDirector, ColorDirector, et AudioDirector.

JPEG - 481.6 ko
La fonction HDR (cliquer pour agrandir).

L’offre tarifaire de CyberLink

  • Director Suite 2 avec PowerDirector 12, PhotoDirector 5, ColorDirector 2, AudioDirector 4, deux packs d’effets NewBlueFX et trois packs créatifs CyberLink : 299,99 €
  • Director 12 Ultimate Suite avec PowerDirector 12, ColorDirector 2, AudioDirector 4, deux packs d’effets NewBlueFX et trois packs créatifs CyberLink : 249,99 €
  • Director 12 Ultimate avec PowerDirector 12, deux packs d’effets NewBlueFX et trois packs créatifs CyberLink : 119,99 €
  • PowerDirector 12 Ultra avec la prise en charge des modes 64 bits, 3D, vidéo 4K, gravure sur Blu-ray et gestion de l’AVCHD : 89,99 €
  • PhotoDirector 5 Suite avec PhotoDirector et ColorDirector 2 : 139,99 €
  • PhotoDirector 5 Ultra : 99,99 €
  • PowerDirector 12 Deluxe : 69,99 €
  • ColorDirector 2 Ultra : 129,99 €
  • AudioDirector 4 Ultra : 129,99€

- Le site de CyberLink

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.