Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

DJI Mavic Mini : plus petit, plus léger

30/10/2019 | Sandrine Dippa

La famille Mavic s’agrandit et accueille le modèle Mini d’à peine 249 g. Le drone pliable serait capable de voler pendant 30 minutes.

Dans la famille drones de DJI, on connaît le Mavic Air, un modèle pliable de 430 g (grand public), supportant un capteur 1/2,3’’ de 12 Mpxl et un objectif 24 mm ouvrant à f/2,8 (équivalent 35 mm). Il y a aussi le Spark. Le petit quadricoptère, notamment pensé pour les amateurs de selfies, bénéficie d’une autonomie de 16 minutes et ne pèse que 300 g. Dans le genre petit et léger, le fabricant chinois DJI vient d’annoncer le Mavic Mini, un drone de 249 g plus compact que ses aînés. Avec son poids inférieur à 250 g, l’appareil pliable ne nécessite aucune immatriculation auprès de l’autorité américaine de contrôle de l’aviation civile (FAA) pour voler, cette obligation visant les détenteurs de machines de plus de 250 g aux États-Unis. En France, la réglementation nous rappelle que seuls les drones dont le poids est supérieur ou égal à 800 g nécessitent un enregistrement ou le suivi d’une formation en ligne.

Le Mavic Mini dispose de bras pliables, d’une nacelle stabilisée sur trois axes et d’un capteur 1/2,3 pouces. Il enregistre des vidéos en 2,7K (30 im/s) ou en 1080p (60 im/s) et des images de 12 Mpxl (au format Jpeg uniquement). Via l’application DJI Fly, il est possible d’accéder à de nombreuses fonctionnalités (Position (P), Cinesmooth (C) Sport (S)) et à différents modes tels que Rocket (suivi du sujet, caméra vers le bas) ; Circle (cercle autour du sujet) ou Dronie pour des vols à 12, 18, 24, 30 ou 36 m de hauteur. D’après le fabricant, l’appareil devrait facilement pouvoir voler pendant 30 minutes.

JPEG - 9.6 ko
Le sac de transport pour DJI Mini fait partie des accessoires annoncés.
JPEG - 11.1 ko
L’adaptateur pour accessoires.

Le petit drone est d’ores et déjà disponible en précommande. Il est proposé en deux versions : Standard c’est-à-dire avec une télécommande, une batterie et des hélices ou Mavic Mini Fly More. Ce kit contient en plus une cage à hélice à 360°, un chargeur bidirectionnel, trois batteries, trois jeux d’hélices et une mallette de transport. Les kits coûtent 399 € et 499 €. En parallèle, DJI a annoncé une multitude d’accessoires compatibles avec l’appareil, dont une mini batterie de vol intelligente Mavic (45 €) ; un chargeur bidirectionnel ; un protège-hélice Mavic Mini 360 ° (19 €) ; une paire de mini hélices (12 €) ; des mini bâtons de contrôle (10 €) ; un kit de personnalisation composé de stickers (15 €), un chargeur (39 €) ; un adaptateur pour accessoire (15 €) ; un porte-hélice (13 €) et une sacoche de transport dont le prix n’est pas connu.

- Le site de DJI

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • On voit régulièrement dans les magazines ou sites photo des articles sur les drones. Je me pose la question, est-on bien dans la bonne catégorie de matériel ? Ok un drone peut prendre des photos, mais un téléphone aussi, une web-cam aussi...
    Pour ma part, en tant que photographe, je dissocie complètement mon activité des drones. J’aime beaucoup les drones aussi, mais juste pour le côté ludique...
    Philou - https://photo-pedago.fr

  • @1 Votre utilisation de cantonne au loisir mais ce n’est pas le cas de plus en plus de photographes/vidéastes qui se servent régulièrement de drones dans leur flux de production.
    Et oui figurez-vous que certains sites et magasines photo testent aussi la partie photo des smartphones car là encore c’est pertinent et utile à certains amateurs et même pros (journalites), tout comme les actions-cam. Et quant aux webcams on peut certes prendre une photo mais ce n’est pas un outil autonome propre à être utilisé sur le terrain d’où l’absence de test.

  • Il est même possible de faire croire à une photo avec une vidéo au stationnaire parfait.
    « Bon, tu lances la vidéo, là ?
    - Mais, elle est déjà lancée !