Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

DxO Optics Pro 11 : version charnière ?

01/06/2016 | Laurent Katz

Rompant en 2015 avec le rythme annuel de mise à jour majeure, DxO nous a fait patienter jusqu’à ce mois de juin 2016 pour annoncer une version 11 qui, sans apporter de grands bouleversements, ouvre quelques perspectives sur de possibles, mais non confirmées, évolutions futures.

JPEG - 282.9 ko
DxO Optics Pro a reconnu les trois visages, mais la correction n’est pas ciblée sur eux uniquement (cliquer pour agrandir).
(photo LK)


Prime, le réducteur de bruit lancé en 2013 comme fer-de-lance de la version 9 et accéléré en 2014 avec la version 10, évolue encore. Cette fois, c’est aussi un gain de vitesse qui est revendiqué, avec dans le meilleur des cas, aux sensibilités les plus élevées, un temps divisé par quatre, revendique l’éditeur. Cela grâce à un algorithme optimisé pour les zones sans trop de détails. Le rendu des bokeh et les transitions dans les dégradés seraient mieux restitués.

Le Smart Lighting se voit associé à une détection des visages et une mesure spot qui préserve mieux l’ambiance tonale tout en apportant un éclairage affectant moins les zones sombres. Mais que l’on ne s’y trompe pas, l’application est globale, le logiciel ne proposant toujours pas des interventions locales avec un pinceau comme Lightroom ou un point de contrôle de type U-Point comme Snapseed de Google/Nik.

JPEG - 243.6 ko
Le correction de yeux rouges agit avec une efficacité certaine (cliquer pour agrandir).

Au chapitre des corrections, un anti yeux rouges, automatique ou manuel, est introduit. Ainsi qu’un ajustement automatique du microcontraste qui préserve les visages pour ne pas durcir l’aspect de la peau. Dernier point, un mode plein écran fonctionne comme une visionneuse pour pratiquer un editing, mais pas la retouche. Inutile de préciser que les Raw des derniers appareils sont pris en charge.

On l’a mentionné plus haut, l’absence de retouche locale reste décevante… d’autant que la reconnaissance de visage liée à certaines fonctions ne fait pas carton plein, notamment sur les profils. Cependant, l’introduction de cette technique intrigue. Ouvre-t-elle la porte à des commandes de catalogage aujourd’hui absentes ? Sont-elles les prémices d’un plug-in spécialisé comme l’est ViewPoint pour les corrections de perspectives ? Attendons 2017, ou 2018 si DxO maintient les mises à jour bisannuelles, pour voir si cette version 11 est le socle caché d’évolutions majeures..

JPEG - 199.6 ko
Le mode plein écran ne concerne qu’une visionneuse pour accepter ou rejeter des photos et leur attribuer des étoiles (cliquer pour agrandir).

Les tarifs
DxO Optics Pro Elite, activable sur trois postes, vaut 199 €, la version Essential (2 postes seulement) est vendue 129 €. Comme pour chaque lancement, une offre promotionnelle, valable jusqu’au 30 juin, est mise en place, faisant passer ces prix à respectivement 149 € et 99 €. La mise à jour est gratuite si l’achat est intervenu à partir du premier avril. Le site de l’éditeur présente un tableau montrant les différences entre les deux versions.

Une version d’évaluation est téléchargeable, fonctionnelle durant 30 jours.

- Le site de DxO

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages