Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

DxO OpticsPro par la pratique

23/11/2016 | Laurent Katz

Dans un univers éditorial bien trop dominé par Adobe quand il s’agit de parler logiciel, le livre de Gilles Théophile est le bienvenu, pour connaître les arcanes du plus célèbre des correcteurs de bruit et de défauts optiques ; qui présente bien d’autres qualités.


Après un livre consacré à la pratique de Lightroom écrit par Gilles Théophile et un autre dédié à la manipulation de Capture One Pro de Phase One rédigé par Philippe Ricordel, voilà qu’Eyrolles publie, selon les mêmes principes didactiques, un volume à propos de DxO Optics Pro, découpé en sections thématiques, chacune divisée en plusieurs chapitres.Trente-quatre en tout, qui sont des exercices… en réalité des tutoriels, car les méninges du lecteur ne sont sollicitées que pour assimiler ce qui est exposé et non pour chercher des solutions.

Connaissant Gilles et son expérience, je ne m’étonne pas que les premières pages soient consacrées à faire ressortir ce qui est important dans les Préférences du logiciel, pour l’exploiter au mieux. Avec un distinguo entre macOS et Windows, qui se retrouve tout au long du livre, pour satisfaire tous les lecteurs. Inutile de s’étonner aussi que le dernier exercice soit consacré au dialogue entre DxO Optics Pro et Lightroom, et que les outils d’organisation (visionnage, notation, projets) soient détaillés en long et en large.

Rassurez-vous, Gilles parle aussi de ce qui fait le sel du logiciel : ses aptitudes correctrices reposant sur le profilage des boîtiers et des optiques, complétées par des commandes pour traiter les photos émanant de couples boîtier/objectif « exotiques » ou inhabituels (via une bague d’adaptation transmarque). Qu’il s’agisse des autoréglages ou des ajustements personnalisés, tout est mis en perspective. On y trouve de nombreux conseils sur le correcteur tonal qu’est le Smart Lighting dont l’usage est parfois délicat, à compléter ou remplacer par la Tonalité sélective, également mise sur le tapis. C’est avec la même pertinence, c’est-à-dire la description des manipulations assorties de commentaires et de conseils réellement utiles au photographe, que défilent les pages. Le partage n’est pas un parent pauvre du livre, avec des exercices sur la publication Web, le transfert des images dans un autre logiciel et l’impression, Mac et PC étant distinctement traités. Les intégrations de ViewPoint ou de DxO FilmPack sont couvertes, ainsi que la prise en charge de la caméra DxO One. Encore une fois, la mission est accomplie, dédiée à ceux qui aiment être guidés, pour la prise en main d’un nouveau logiciel, par un véritable praticien.

- Sommaire

  • Préparer l’environnement de travail
  • Organiser ses images
  • Traiter ses images
  • Appliquer les corrections de base
  • Corrections avancées
  • Diffuser ses images
  • Élargir le flux de travail d’OpticsPro

-  DxO OpticsPro par la pratique de Gilles Théophile

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.