Publié le : 21/03/2013
Par : Franck Mée

EOS 700D : Canon (ne) change (pas) son best-seller

Canon présente le successeur de l’EOS 650D, logiquement baptisé EOS 700D. Les modifications sont pour le moins anecdotiques : il conserve de son prédécesseur capteur, processeur, viseur, écran, système autofocus, etc. La principale nouveauté sera en fait l’objectif de kit : le 18-55 mm est sensiblement revu.

Présentation

EOS 550D, EOS 600D, EOS 650D... Depuis le lancement de son capteur APS-C de 18 Mpxl, les évolutions des appareils amateurs de Canon sont pour le moins restreintes : elles se limitent généralement à un ou deux points — écran orientable ou tactile, autofocus hybride, styles d’images...

Avec l’EOS 700D, Canon a été plus loin : le changement de la molette des modes de prive de vue est la retouche la plus notable ! Celle-ci a en effet été simplifiée : les modes scènes les plus rarement utilisés ont été placés dans une seule position SCN, permettant une meilleure lisibilité des classiques PSAM et des modes auto de base.

Le fonctionnement de l’appareil en visée sur écran a également été légèrement amélioré : les filtres créatifs sont directement visibles (au lieu d’être appliqués à la dernière photo prise) et il n’y a plus de mouvement du miroir lors du changement de mode.

Autre chose ? Oui, le revêtement a subi quelques retouches avec un plastique au granité différent sur la face supérieure.

Si nous parlons de ces détails plutôt que de critères photographiques, c’est pour une raison simple : l’EOS 700D est une copie conforme de l’EOS 650D. Rien n’a été modifié concernant les performances, le capteur, le traitement d’image, la vidéo ou toute autre fonction réellement utile. Le capteur 18 Mpxl et le processeur Digic 5 sont toujours là, la vidéo reste en 1080p jusqu’à 30 im/s, l’autofocus conserve le module à neuf collimateurs, bref, l’EOS 700D est un « EOS 650D bis » plutôt qu’un nouvel appareil.

Objectif revu

La nouveauté n’est pas dans l’EOS 700D, mais elle l’accompagne : Canon a sérieusement remis à plat la recette de son objectif de kit.

Le nouvel EF-S 18-55 mm f/3,5-5,6 IS STM reçoit, comme son nom l’indique, la nouvelle motorisation pas-à-pas, qui améliore l’autofocus en vidéo. Il bénéficie également d’une formule optique revue et d’une nouvelle construction : la lentille frontale ne tourne plus pendant la mise au point, ce qui simplifie l’utilisation de filtre polarisants ou dégradés, et une bague de mise au point digne de ce nom apparaît.

Un reproche toutefois : celle-ci n’est pas une vraie bague mécanique mais, comme sur les autres objectifs STM (40 mm et 18-135 mm), une commande électronique qui pilote le moteur autofocus. Les habitués de la mise au point manuelle préféreront sans doute un contact direct, mécanique, avec leur objectif...

Le kit Canon EOS 700D + EF-S 18-55 mm f/3,5-5,6 IS STM sera vendu fin avril pour 899 €, un tarif très sensiblement supérieur à celui actuellement pratiqué pour un EOS 650D : cela vaudra le coup de s’intéresser aux fins de séries de celui-ci...

Une offre de remboursement de 50 € sera proposée dès le premier mois de la mise en vente pour l’achat d’un 700D. Quant au nouveau 18-55 mm IS STM, il sera vendu séparément au prix de 199 €.

Fiche technique EOS 700D

Canon EOS 700D

  • Capteur : Cmos APS-C, 18 Mpxl
  • Wi-Fi, GPS : -
  • Définition maximale : [3:2] 5 184 x 3 456
  • Vidéo : 1080p (24, 25 ou 30 fps, H.264)
  • Format de fichier : Jpeg, Raw, Mov
  • Objectifs : monture Canon EF ou EF-S
  • Stabilisation : -
  • Écran : LCD 3 pouces/1040 kpts tactile, format 3:2, orientable
  • Viseur : couverture 95 %, grossissement 0,85x, dégagement 19 mm
  • Mesure de lumière : TTL 63 zones
  • Modes d’exposition : Auto, sans flash, Auto créatif, PASM, modes Scènes
  • Sensibilités : 100–6 400 Iso et H-12 800 Iso
  • Balance des blancs : auto, prédéfinies (6), mesurée ; compensation bleu/ambre et magenta/vert
  • Vitesses : 30 s - 1/4 000e
  • Rafale : 5 im/s
  • Flash : pop-up, NG=13 pour 100 Iso
  • Divers : mode HDR, 7 filtres créatifs
  • Stockage : SD, SDHC, SDXC
  • Connectique : mini HDMI, Hi-speed USB, entrée micro, griffe flash
  • Accu : Li-Ion
  • Dimensions/poids : 133,1 x 99,8 x 78,8 mm / 580 g (sans objectif)
  • Prix : 899 € avec EF-S 18-55 mm f/3,5-5,6 STM

Fiche technique EF-S 18-55 mm IS STM

  • Monture : Canon EF-S (capteurs APS-C)
  • Focale équivalente 24x36 : 29-88 mm
  • Stabilisateur : oui
  • Ouverture maximale : f/3,5-5,6
  • Ouverture minimale : f/22-36
  • Mise au point mini : 25 cm
  • Rapport de reproduction max : 0,36x
  • Porte-filtre : 58
  • Diamètre / longueur : 69 x 75,2 mm
  • Poids : 205 g

Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les commentaires liés à cet article

Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • même capteur, même AF et 2,3 babioles inutiles en plus... en gros c’est un 650D plus cher... ça c’est bien la politique canon... nul !!!

    • bonjour je me permet de repondre encore un frustrer de nikoniste .... je ne critique en rien nikon mais apres les gens crie au scandale quand on change leur petit train train quotidien cela et typiquement français donc poster des commentaires qui ne font pas avancer les choses pollue les articles et sont inutiles au fonctionnement au pire ecrivez a canon votre mecontentement bon week end a vous

    • frustré de nikoniste... typiquement français... mais pour qui vous prennez vous mr ? qui vous dit que je suis nikoniste ? je donne mon avis sur la politique canon pas sur la qualité du matériel !!! peut être n’acceptez vous pas ma critique parce qu’elle est bien réelle et que vous attendiez un peu plus de ce 700d... dans ce cas c’est vous le frustré
      je suis mécontent et je le dis ! c’est ça donner son avis et c’est ça qui fait avancer les choses ! pas faires l’autruche...
      (ps : Je ne suis pas français... mais peut être que vous si :-)

    • Je vais ajouter mon grain de sel :
      Effectivement, la décision de Canon de remplacer le 650D par un....650 D bis peut à priori surprendre mais je vous ferai remarquer 2 choses :

      1-Canon n’a pas présenté un mais DEUX boîtiers. Le 100 D s’inscrit dans la droite ligne du 650D avec un sévère cure d’amaigrissement (-29% !!!), ce qui est tout à
      fait remarquable pour par rapport à un boîtier (le 650D) déjà considéré comme léger et faisant appel à un pentamiroir+ beaucoup de plastique.
      Cette cure d’amaigrissement se fait aux dépens de la largeur du boîtier (Tout le monde ne va pas forcément apprécier), de l’écran à nouveau FIXE et de la batterie encore plus petite et plus légère (donc réduction de l’autonomie.)
      TOUT le monde n’est pas adepte des boîtiers trop légers (pour des raisons diverses.) et Canon n’a pas voulu prendre le risque de déplaire à sa clientèle habituelle : Ils maintiennent le 650D au catalogue, quitte à rajouter quelques babioles et le rebaptiser 700D !C’est facile, c’est pas cher (pas de coût en R&D !)
      ...et ça peut rapporter gros.

      2- Le capteur est effectivement celui du 7D (à quelques détails près) et qui accuse un âge vénérable de 3,5 ans : Une éternité en numérique !
      Or il faut 4 ans de travail pour préparer un nouvel ensemble capteur+électronique si les programmes R&D ne se sont pas chevauchés.
      Ceci peut expliquer celà.
      L’autre thèse que je soutiens est que Canon est en passe d’abandonner l’APSC au profit du seul 24x36, les problèmes techniques de production ayant été récemment résolus (réduction importante du taux de rebut).
      Dans ce cas, il faut interpréter le 700 D comme "le chant du cygne" de l’APSC.
      Je vous fais remarquer que Canon a mis la pédale douce sur la sortie des EFS : Pas une seule "vraie" nouveauté optique depuis septembre 2009 hormis des adapatation de certains
      classiques au STM.

    • canon vend 100x plus de modèles aps-c que FF qui coûtent bien moins cher en production (obtu, viseur, capteur etc...) canon ne va pas laisser tomber l’aps-c... le 600D n’était qu’un 550D mkII comme ce 700D n’est qu’un 650D mkII on aura droit à une belle évolution au 750D... bridage commercial...et c’est idem pour les optiques ils vont toutes nous les resortir en STM système qui n’apporte pas grand chose en photo et qui ne fait pas mieux (même moins bien) que le micro 4/3 en vidéo... l’af aurait pu être amélioré (nikon l’a fait sur le D5100) tout comme la dynamique du capteur.... ce n’est pas un choix c’est de la mauvaise volonté

    • Vos chiffres sont complètement faux et vous êtes mal renseigné ou plutôt....bien intoxiqué !

      Vers 2009, les ventes de reflex FFau Japon atteignaient environ 2-3% du volume des reflex vendus (l’essentiel des ventes étant assuré par le 5D II et le D700 )
      (source BCN ranking)

      En décembre 2012, on a constaté que le % des reflex FF vendus au Japon avait doublé en passant à 6% en volume des ventes, grâce au lancement des
      2 reflex FF "démocratiques" 6D et D600 chez Nikon et du tarif de déstockage du 5DII.
      (source BCN ranking)

      La différence de coût de fabrication entre un reflex FF et un reflex APSC, c’est à l’évidence ....le capteur (Canon l’a reconnu le plus officiellement du monde dans un "white paper") !

      Le surcoût du reste (obturateur un poil plus grand, prisme 4x plus volumineux, miroir de renvoi et dépoli) est totalement négligeable par rapport au reste.

      Pour le reste (électronique de commande, écran de contrôle, chassis, coque, batterie, AF,etc....MANUTENTION), c’est Kif-kif.

      Avec le lancement du 6D, Canon est parvenu à démontrer qu’un reflex FF ne pèse pas plus lourd qu’un reflex APSC comparable, malgré un prisme 4x plus lourd. Ainsi, Canon a cloué le bec à une opinion publique répandue (et visiblement mal informée) qui prétendait que le FF était incapable d’être aussi léger et compact que l’APSC.
      La réalité, c’est que Canon n’a pas fait de FF léger parce qu’il était incapable de maîtriser les coûts de production de ses capteurs 24x36
      (Canon a reconnu officiellement que le coût de ses capteurs FF étaient > 20x ceux de l’APSC )

      Les récents progrès en matière de production des capteurs FF associé à une politique d’investissements permanente (wafers plus grands et plus purs, taux de propreté dans les fonderies amélioré, amélioration probable des steppers) donnent à penser que les tarifs des FF vont s’effondrer, ce qui aura pour conséquence de renforcer les positions des leaders du marché reflex sur le marché...aux dépens des petits qui ne seront pas capables de suivre cette course technologique.

      Donc, contrairement à ce que vous dites, Canon/Nikon abandonnera le reflex APSC parce que les surcoûts de ces derniers seront jugés négligeables par la clientèle, que celle-ci sera (fortement !) incitée à basculer vers le FF par les techniques classiques du marketing
      et que les fabricants arrêteront l’APSC parce qu’on n’a jamais vu un fabricant entrertenir une double ligne de produit répondant à une même clientèle.

      Voir à ce titre l’histoire de la transition télémétrique/reflex (1959/1967)

      La transition MF/AF (1987/1992)

      ...et enfin la transition argentique/numérique (2000/2004)

      Le STM n’est AMHA qu’un rideau de fumée destiné à maintenir les ventes de reflex APSC pour les clients "bisounours"...en attendant que les usines soient capables de prendre le relais de la production APSC qui assure encore aujourd’hui 90-95% des ventes.

    • Toujours votre fixation sur la disparition imminente de l’APS-C et des boitiers FullFrame plein les rayons.
      Pas la peine de me répondre j’ai toutes vos cassettes à la maison.

      PS : Oh tient un nouveau boitier chez Canon, le 100D encore un APS-C...

    • Cher batataw, je vais me permettre de rajouter une cassette à votre collection " FF for ever " que vous n’avez manifestement pas encore vue :

      *Les tarifs du FF ont baissé au point que le tarif OFFICIEL du 6D (24x36) est INFÉRIEUR à celui du Canon 10 D (APSC) de mars 2003 (2100 € Vs 2200 €)
      Certains pensaient que les tarifs du FF ne rejoindraient JAMAIS celui de l’APSC sous prétexte que les capteurs 24x36 coûteront toujours plus cher que les capteurs APSC. C’est chose faite désormais. Et ce n’est pas fini. Manifestement, les partisans de l’APSC n’ont pas tout compris au schmilblick.

      * Les partisans de l’APSC nous juraient par Jupiter que jamais ô grand jamais un reflex 24x36 ne pourraient jamais devenir aussi petit et léger qu’un reflex APSC.
      RÉSULTAT DES COURSES : Canon présente le 6D 24x36, aussi léger et compact qu’un 60D à capteur APSC, certes au prix du sacrifice du flash intégré et de l’écran mobile. Les Fullfamosceptiques ne s’en sont toujours pas remis !

      *L’APSC a-t-il toujours sa place sur le marché ? On serait tenté de le coire en voyant les dernières nouveautés.
      Mais je vous ferai remarquer deux choses :

      1- Le 700 D n’a pratiquement pas évolué par rapport au 650D et le capteur, hormis l’AF-phase, remonte à celui de "l’antique" 7D de 3.5 ans d’âge.
      On commence à s’interroger si Canon a réellement envie de renouveler ce type de capteur, sachant que le développement d’un nouvel ensemble
      capteur + électronique demande 4 ans de travail. En septembre prochain, on saura....

      2-La demande ACTUELLE de reflex est faite de 90-94% de boîtiers APSC.
      Problème : Canon renouvelle au compte goutte ses EFS au profit de versions STM à pas cher.
      Ainsi, Canon propose UN SEUL zoom d’entrée de gamme pour assurer la promotion de DEUX "nouveaux" boîtiers.
      Ma foi, si Canon voulait faire la promotion durable de l’APSC, elle devrait être beaucoup plus active sur le terrain des EFS.
      Or que constate-t-on depuis la sortie du premier objectif EFS il y a presque 10 ans ?
      Le nombre d’objectifs sortis en EF (24x36) dépasse largement celui de ceux que Canon a produit en EFS, y compris par rapport à ses concurrents
      (C’est même la plus petite gamme optique dédiée APSC alors que Canon est le Nº1 mondial du DSLR !)

      3-On pourrait aussi croire que Canon va reporter ses efforts sur sa nouvelle gamme mirrorless APSC qui est paraît-il promise à un grand avenir.
      C’est une idée séduisante....mais qui n’est pas vérifiée dans la réalité :
      Aujourd’hui, la "redoutable" gamme optique EF-M, c’est 2 optiques qui se battent en duel dans un catalogue pour affronter la non moins "redoutable"
      concurrence(Panasonic,Olympus,Samsung, nikon, Pentax) qui jure ses grands dieux depuis 5 ans que le mirrorless dévorera 50% des PDM du reflex d’ici 2015
      (date de lancement du premier mirrorless Panasonic G1)
      Nous sommes en l’an de grâce 2013 et les PDM du mirrorless ne dépassent pas 17.5% du marché reflex.
      Je rappelle que l’objectif initial était d’atteindre 20%. Voilà pour le succès fulgurant des petits formats....

      Monsieur batataw : Moi j’aimerais bien croire au succès durable du format APSC mais il faudra que vous m’expliquiez les nombreuses contradictions dans la politique des majors qui prouvent selon moi qu’ils ne croient ni au format APSC (Les fabricants de reflex mettent la pédale douce sur les optiques dédiées APSC et boostent plutôt les optiques dédiées 24x36)

      Comme par hasard, Pentax/ Panasonic et Fuji ont fait part de leur intention (Voir les déclarations publiques lors de ladernière Kina !) de passer au 24x36 et ce n’est certainement pas pour se battre pour 5 ou 10 % de
      PDM contre des géants contre lesquels ils n’ont pratiquement aucune chance (Because gamme optique maoutirikiki !) .
      Amha, c’est plutôt pour éviter le risque de disparaître.
      Donc les prix du FF vont baisser. CQFD !

      Du reste, et ça vous le savez, Canon n’a pas fait mystère de ses intentions en reconnaissant dès 2003 que la gamme EFS était PROVISOIRE et que leur but
      réel était de généraliser le format 24x36.

  • oui Canon, file un mauvais coton en ce moment, (et je suis canoniste) après l’af moyenâgeux du 6d, pour un boîtier à 2099 € dans un plein format à 1500 € ça aurait bien passé, le 700d aurait tout au plus du se nommer 650dn ou mkII, ce n’est pas un nouveau boîtier, juste des retouches, ce qui est bien en ce moment chez canon , c’est qu’ils semblent se désintéresser de la couse au pixels, très bon point pour la montée en iso, par contre je doute que canon puisse s’aligner, face d7100, si il se contente de quelques modifs sur son 60d, qui faisait déjà tache face au d7000

    • Allons allons !L’AF du 6D n’est pas aussi moyenâgeux que vous le dites !
      J’ai un 5D qui n’est tout de même pas si vieux (7 ans !) et qui possède un AF 9 pts dont seul le collimateur central a une sensibilité de IL-0.5 (100 isos).

      Hier, l’AF de l’EOS 30 argentique (sorti en 2000) était encore plus mauvais : 7 pts en croix et IL+1 :INEXPLOITABLE la nuit !

      L’AF du 6D ne vaut certes pas celui du 5D III ou mieux encore le 1D-X (61 pts, sensibilité moyenne IL-2 ) mais le collimateur central est le plus sensible jamais revendiqué sur le marché (avec un reflex Pentax semble-t-il ) : IL-3 .
      Il offre également 11 pts au lieu de 9 pts.
      Le 6D préfigure en réalité le futur reflex "expert" qui remplacera définitivement le XX D numérique à capteur APSC.
      L’obturateur du 6D a d’ailleurs les caractéristiques d’un EOS 30 argentique légèrement amélioré (obtu 1/4000" max mais synchro au 1/180" au lieu de 1/125")

      Pour ce qui est du tarif, vous savez parfaitement que celui-ci est théorique et que Canon se réserve le droit de le vendre ....au prix qu’il veut !

      J’en veux pour preuve le tarif du 5D (officiellement annoncé à 3700 € en septembre 2005) et qui s’est retrouvé rapidement à 2400 € (-35%)moins d’un an après sa sortie pour terminer sa carrière fin 2008 à 1500 € (déstockage oblige, soit -60%).

      Pour en revenir au 6D, on commence déjà à le trouver à moins de 1500 € dans une certaine officine , moins de 4 mois après son lancement (-29%), et ce n’est pas fini.

      Je peux vous dire que j’ai acheté un 50D en début de carrière pour 1045 € en décembre 2008.

      On mesure ainsi les efforts réalisés par les fabricants pour démocratiser le FF. ET CE N’EST PAS FINI !

    • L’af du 6d que je possède n’est pas du tout moyenageux. Il est même véloce en basse lumière et bien plus rapide que celui de mon 50d..

    • Bonjour l’avenir est très certainement les capteurs FF mais il faudra encore attendre une baisse des prix pour les rendre accessibles à beaucoup d’entre nous.
      Néanmoins, je possède un EOS 7D et je ferai remarquer que le format APS-C possède certains avantages : coefficient multiplicateur 1.6 qui permet d’obtenir des téléobjectifs lumineux à un cout raisonnable (macro 100mm f2.8 est un 160mm, 70-200mm f4.0 est un 112-320mm ...) et c’est bien pratique en photo animalière.
      De plus on bénéficie d’une meilleure profondeur de champs (intéressante dans certain cas). Par conséquent même si l’idéal serait les 2 boitiers APS-C et FF pour les plus fortunés, chaque gamme a son intérêt photographique.
      Personnellement je m’interroge sur le remplaçant de mon 7D : 7D mkII ou 6D ? ou 6D + 100D ? La réponse est en partie dans l’utilisation photographique mais je suis un peu touche à tout et le FF a très clairement de gros avantages que tout le monde connait.
      Pourquoi pas des capteurs APS-C sur des appareils plus compacts mais performants (c’est la voie du 100D ou de l’EOS M ou encore SONY RX100) et puis des capteurs FF pour des reflex pas trop chers (cest la voie du 6D) encore plus performants sur les basses lumières etc ...
      Je crois donc à la coexistence des 2 gammes de capteurs et j’espère en profiter !!! WAIT and SEE

  • Ca serait bien que désormais Canon envisage d’équiper tout nouveau boîtier avec le nouveau DIGIC 6 qui permet de gagner en qualité d’image dans les montées en ISO et de passer en vidéo au full HD 1080 à 60 img/s. Dommage de s’en passer. Le 700D n’est pas une affaire de ce côté.

  • Bonsoir à tous,

    Je réagis bien tard après tous ces échanges de point de vue...
    Le mien est que je suis passé du 550D au 700D début juillet en j’en suis parfaitement content.
    Non pas que le 550D ne me convenait pas mais le 700 m’apporte des fonctions complémentaires intéressantes.
    Je ne les détaille pas , vous les connaissez...
    Le "déclic" pour passer au 650 ne s’était pas fait jusque là.
    Probable que les prix magasins pratiqués associés à l’offre Canon ont fait la différence.

    Photographiquement votre !

  • J’ai eu l’650D que j’ai trouvé top !
    Je me le suis malheureusement fait volé en début d’année alors quite à reprendre le même, autant passer au 700D sortit entre temps, surtout pour le nouvel objectif !
    En fait, j’ai plutôt hésité avec le 100D très sexy mais l’écran orientable & le micro stéréo ont fait penché la balance pour le 700D.
    Pour moi, idéalement, ils auraient dû faire un 700D sous forme de 100D (mini) mais en conservant l’écran orientable & la stéréo...
     ;op

[
0
]