Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

3 Legged Things Ellie : une astucieuse monture en L

23/05/2019 | Patrick Lévêque

Une monture en « L » astucieuse qui permet de passer facilement de l’horizontale à la verticale sans perturber le centre de gravité de l’appareil et son objectif.

Ellie est une très intéressante monture en « L » modulaire proposée par le fabricant de trépieds britannique 3 Legged Things. Elle a pour principal atout de pouvoir passer instantanément de l’horizontale à la verticale sans perturber l’équilibre et le centre de gravité de l’appareil photo et son l’objectif. Universelle et adaptable à n’importe quel boîtier photo, la monture Ellie offre neuf configurations possibles.

Les deux platines qui la composent sont au standard Arca Swiss avec une platine horizontale courte (pourvue d’accès pour les compartiments des batteries des appareils) et une platine verticale courte réversible ajourée qui permet aux utilisateurs de connecter facilement des câbles de branchement audio ou vidéo. Cette platine peut être montée dans quatre positions différentes selon les configurations de câblage choisies.

La longueur de la base du support peut être ajustée grâce à deux barres de glissement rigides en acier inoxydable qui sont ensuite fixées dans leur position par l’utilisateur à l’aide de la double clé Allen fournie. Cette monture intéressera surtout les vidéastes.

• Tarifs
• 3 Legged Things Ellie : 70 €
Plus de renseignements sur le site de 3 Legged Things

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Intéressant, sauf qu’en cas d’utilisation Portrait les patins caoutchouc n’empêcheront pas le boîtier de piquer du nez si optique lourde ! (cf. mon expérience avec un 2,8/70-200).

  • Tout à fait d’accord avec l’intervenant précédent, d’autant plus que je vois très bien le problème, ayant utilisé dans le passé un L-bracket de qualité (ReallyRight Stuff), en plus conçu pour un boîtier avec grip (5D MkIII). La RRS a des bords qui enveloppent la semelle et empêchent ainsi le boîtier de s’incliner à cause de son poids.
    Comme quoi, les réalisations récentes et low-cost ne sont pas forcément ce qu’il y a de mieux. La qualité, l’engineering se payent et, forcément, RRS est bien plus coûteux, mais on sait pourquoi.