Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Eos 1000 D + Canon 18-55 mm IS f/3,5-5,6

22/12/2008 | Jean-Marie Sépulchre
Caractéristiques :
-  formule optique : 11 lentilles en 9 groupes
-  distance minimale de mise au point : 25 cm
-  filtre : 58 mm
-  motorisation : micro moteur ultra sonique
-  stabilisateur : oui
-  dimensions : 68,5 × 84,5 mm
-  poids : 200 g
-  accessoires : bouchons
-  pas d’indication de provenance


1.Le piqué


Toutes les mesures ont été effectuées selon la procédure décrite depuis le début des essais publiés par Le monde de la photo.com en photographiant une mire avec le système DxO Alalyzer. Les notes de piqué de ce couple boîtier objectif sont données pour le format A3, en détaillant quatre zones :
-  le centre de l’image
-  les lignes des tiers qui bordent la zone centrale
-  les bords de l’image
-  les angles de l’image

Les histogrammes détaillent ces mesures par focale et par diaphragme et la carte de piqué les résument de façon synthétique.

- 18 mm


- 24 mm


- 35 mm


- 55 mm


L’exemplaire testé est un peu moins performant en position grand angle qu’en focale moyenne et longue, les angles n’étant que bons à pleine ouverture à 18 et 24 mm…mais on fait rarement du paysage détaillé dans ces conditions ! Aux ouvertures moyennes, la qualité est toujours excellente au centre à toutes les focales et très bonne dans les autres zones de l’image, avec une mention spéciale pour la position 35 mm très performante. Attention à ne pas trop user des petites ouvertures, la diffraction diminue les performances à partir de f/16.


2. Les défauts optiques


Le vignetage est assez limité et localisé dans les angles, ce qui est surtout visible à 18 mm. Il atteint 0,8 IL à cette focale, 0,4 IL à 24 mm, mais seulement 0,2 IL à 24 mm et 0,3 IL à 55 mm, ce qui sont d’excellents résultats. En fermant à f/8 le vignetage est invisible à toutes les focales.

La distorsion est de 1 % à 18 mm, de forme régulière et facile à corriger. A 24 mm elle diminue à 0,5 % pour être invisible à 35 mm (proche de 0 %) et à 55 mm (- 0,1 %).



L’aberration chromatique (mesurée en pixels) est trop élevée dans les angles aux courtes focales (une valeur supérieure à 1,5 peut implique que la frange sera visible, et au delà de 2,5 le résultat est mauvais) :

Ouverture / Focale 18 mm 24 mm 35 mm 55 mm
f/3.5 2,9 1,3 - -
f/4/4+ 2,8 1,4 0,9 -
f/5.6 2,3 1,3 0,8 1,5
f/8 1,8 1,9 1,2 1,3
f/11 1,7 2 1,4 1
f/16 1,8 2,1 1,5 1


3. Notre verdict :



Il existe une certaine corrélation entre les notes d’aberration chromatique en grand angle et les petits défauts de piqué dans les angles aux grandes ouvertures, mais dans l’ensemble cet objectif est une belle réussite sur le capteur 10 Mpix de l’EOS 1000 D, procurant des images bien nettes et peu déformées par la distorsion.

On aime :
- très bon piqué
- distorsion limitée
- vignetage faibles

On aime moins :
- mise au point manuelle malaisée
- pas de parasoleil
- trop d’aberration chromatique dans les angles

NOTE : 8/10

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages