Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Expo David Bowie Unseen : interview du photographe Markus Klinko

20/07/2016 | Sandrine Dippa

Jusqu’au 30 juillet, la Galerie Artcube accueille David Bowie Unseen. L’exposition invite à découvrir une vingtaine de clichés pris par Markus Klinko en 2001. Le photographe de mode revient sur cette collaboration.

- Le Monde de la Photo : Pourquoi ouvrir vos archives ?
Markus Klinko : J’ai voulu rendre hommage à David Bowie, décédé en janvier dernier, en montrant des images extrêmement belles qui n’avaient jamais été vues. Pour moi, Bowie est un artiste majeur du XXe siècle et un phénomène de culture pop incroyable. Les photographies exposées à la galerie Artcube marquent aussi le début d’une collaboration qui a duré 15 ans.

JPEG - 328.1 ko
Photo : Markus Klinko

- MDLP : Quelle est la genèse de cette collaboration ?
M.K. : J’ai rencontré David Bowie en 2001 lors de la réalisation de la couverture du livre de sa femme Iman. Pendant la sélection des images, David a beaucoup aimé mon travail. Il m’a donc demandé de réaliser la couverture de son album Heathen.

- MDLP : Comment la séance s’est-elle déroulée ?
M.K. : Tout a été rapide et créatif. David Bowie avait une idée très précise de ce qu’il voulait. Les yeux blancs du personnage, par exemple, c’est son idée. Malgré tout il était aussi très ouvert, on a donc pu improviser sans non plus trop s’attarder. Les photos ont été prises en une journée.

JPEG - 381.1 ko
Photo : Markus Klinko

- MDLP : David Bowie est connu pour ses multiples facettes. Laquelle avez-vous explorée ?
M.K. : J’ai photographié un David Bowie sérieux et beaucoup moins coloré que Ziggy Stardust, par exemple. La photo d’Heathen - traduisez païen - illustre l’idée d’un homme qui cherche la vérité et qui a perdu la foi. Pour le style vestimentaire, on a opté pour des coupes des années 30 et 40. On a affaire a un Bowie à la fois futuriste, rétro, beau, élégant et mature.

- MDLP : Quel matériel avez-vous utilisé pendant la prise de vue ?
M.K. : J’ai utilisé un appareil moyen format et des pellicules Fujifilm car à l’époque le digital ne produisait pas de bonnes images. Les clichés exposés ont été tirés sur du papier métallique et brillant Fujifilm.

JPEG - 339.2 ko
Photo : Markus Klinko

- MDLP : Quels sont vos projets ?
M.K. : J’expose actuellement au Japon et je continue un projet à quatre mains avec l’artiste Koala. Unseen David Bowie est ma première expérience en galerie. Ce succès me donne envie de shooter plus pour ce type de structure.

- Le site de la galerie Artcube

Propos recueillis par Sandrine Dippa

Informations pratiques

David Bowie Unseen de Markus Klinko
Jusqu’au 30 juillet
Galerie Artcube
9 rue de Furstemberg, 75006 Paris

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.