Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Exposer à droite : une stratégie gagnante ?

10/11/2008 | Volker Gilbert

Même si les performances des appareils et des logiciels ne cessent pas de croître, l’exposition à droite constitue le plus souvent la méthode la plus efficace pour exploiter votre appareil numérique au mieux de ses possibilités. Cependant, il faut bien connaître son appareil et sa manière d’exposer, savoir interpréter l’histogramme et manipuler son logiciel de développement Raw. Car, face à la récupération des hautes lumières, les logiciels ne sont pas égaux….

- L’article de Michael Reichmann (en anglais)
- The consequences of Noise, remarquable papier d’Emil Martinec (en anglais)
- Raw Capture, Linear Gamma, and Exposure, un livre blanc d’Adobe, écrit (en anglais) par le regretté Bruce Fraser

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Merci pour cet article très intéressant !

    Une petite précision :

    14 bits peuvent améliorer les nuances comme le précise Emil Martinec, en revanche il me semble tout de même que le nombre de bits utilisé a l’échantillonnage n’a aucun effet (directe) sur l’étendue dynamique comme on semble le lire dans la comparaison entre un mamiya et un canon.

    On pourrait comparer cela au nombre de marches qui constituent un escalier. Leur nombre ne détermine pas la hauteur de l’étage, mais plutôt (dans notre comparaison) la hauteur de la marche.

    Le même capteur, avec une étendue dynamique donnée, peut donc être échantillonné (découpé) avec beaucoup de petits échantillons (16384 avec 14 bits), de la même façon qu’être échantillonné sur un nombre plus réduit de gros échantillons (4096 avec 12 bits).

    • Effectivement 14 bits pourraient améliorer les nuances, si vous voulez vous positionner à une hauteur bien précise il est intéressant d’avoir des marches plus petites.

      Mais si en montant vous vous positionnez à 1m près, à quoi cela sert-il d’avoir des marches de 3cm ? C’est la même chose en photo, si le bruit équivaut à une erreur de mesure de 1m, cela ne sert à rien d’avoir un résultat au mm près. C’est comme par exemple donner au mm près la distance Paris-Marseille alors que l’on est incapable avec un appareil bon marché de mesurer cette distance avec moins de quelques km d’erreur.