Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Exposition : Florence Henri au Jeu de Paume

06/04/2015 | Sandrine Dippa

Jusqu’au 17 mai 2015 la photographe Florence Henri expose Miroir des avant-gardes au Jeu de Paume de Paris.

Miroir des avant-gardes est la rétrospective consacrée à la photographe d’origine franco-allemande née à New York, Florence Henri. Pour l’occasion, le Jeu de Paume, qui s’est donné pour mission de « redonner une place forte aux femmes photographes des années 1920 aux années 1950 », présente pour la première fois en France cent trente tirages d’époque (développés entre 1927 et 1940) et des publications inédites de l’artiste.

JPEG - 301.4 ko
Composition Nature morte, 1929, collage, épreuve gélatino-argentique découpée et collée sur papier 12 x 14 cm. Collection particulière, courtesy Archives Florence Henri, Gênes Florence Henri © Galleria Martini & Ronchetti

Le vaste panorama aborde différents aspects de l’œuvre d’Henri et comprend aussi bien ses autoportraits, ses compositions abstraites, ses portraits d’artistes, ses photocollages et ses nus que ses photographies documentaires prises lors de ses voyages à Paris (ou elle s’installera en 1924), en Bretagne ou à Rome. Les clichés de la Place Saint-Pierre (réduits en fragments) serviront d’ailleurs à réaliser divers montages et collages.

JPEG - 432.3 ko
Femme aux cartes, 1930, épreuve gélatino-argentique d’époque 39 x 28,5 cm. Collection particulière, courtesy Archives Florence Henri, Gênes Florence Henri © Galleria Martini & Ronchetti

Influencée par le cubisme, le constructivisme et le surréalisme, la photographe proche du Bahaus a tout au long de sa carrière effectué un travail de recherche constant sur le reflet, la perspective, la profondeur de champ et le photomontage.

JPEG - 504.4 ko
Composition Nature morte, vers 1933, photomontage, épreuve gélatino-argentique d’époque, 29,4 x 24 cm. Collection particulière, courtesy Archives Florence Henri, Gênes Florence Henri © Galleria Martini & Ronchetti

Ses compositions complexes et recherchées mettent en scène des miroirs, des objets industriels et naturels formant des lignes. Ces stries deviendront d’ailleurs des éléments récurrents dans son œuvre qualifiée d’avant-gardiste.
Les clichés abstraits imaginés par la photographe sont souvent obtenus en combinant plusieurs négatifs ou en exposant le film plusieurs fois lors de la prise de vue.

JPEG - 331.4 ko
Fernand Léger, 1934, épreuve gélatino-argentique d’époque
30,4 x 24 cm. Collection particulière, courtesy Archives Florence Henri, Gênes Florence Henri © Galleria Martini & Ronchetti

Reconnue pour ses talents de portraitiste à Paris (où elle ouvre un studio en 1929) la photographe accède à une renommée plus internationale lors de trois expositions mythiques : la Photographie der Gegenwart à Essen, Film und Foto à Stuttgart et Das Lichtbild à Munich en 1931.

- Informations pratiques :
Jeu de Paume
1, Place de la Concorde
75008 Paris

- Le site du Jeu de Paume

Crédit image d’accueil :
Portrait Composition, Cora, 1931
, épreuve gélatino-argentique d’époque, 
13,6 x 11,4 cm.
Collection particulière, courtesy Archives Florence Henri, Gênes Florence Henri © Galleria Martini & Ronchetti

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.