Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

FUJIFILM

Exposure X6 d’Exposure Software : les roues de la couleur

12/11/2020 | LAURENT KATZ

Alors que la ruée vers l’or qu’est l’intelligence artificielle anime l’univers des logiciels photo, ils sont quelques-uns à marcher sur le chemin classique de l’intelligence humaine. Exposure Software est l’un d’entre eux, dévoilant la sixième édition de la famille Exposure X.

Ne vous attendez pas à des fonctions révolutionnaires dans le remplaçant d’Exposure X5. Exposure X6 progresse, mais dans une optique purement photographique avec des outils qui le sont tout autant. Sans dérive vers la manipulation d’image pour inventer ce qui n’existait pas à la prise de vue, sans pour autant refuser les améliorations et la créativité des retouches. Seule concession, une amélioration automatique des photos qui repose maintenant sur plusieurs critères, à choisir parmi l’exposition, la balance des blancs, le contraste dynamique qui préserve la teinte et la saturation, l’antibrume et la teinte, ainsi que la tonalité qui gère les hautes et basses lumières, les niveaux du noir et du blanc. Cela en totalité ou seulement quelques-uns, avec pour chacun, une réglette d’intensité. Un automatisme qui fonctionne en modes Couleur ou Noir et blanc.

JPEG - 51.5 ko
Les réglages liés aux automatismes.

Une autre commande importante est le nouvel éditeur de couleur qui propose de remplacer une ou plusieurs gammes de nuances, par d’autres, sur fond de traitement TSL sophistiqué, avec un choix précis de la plage de couleurs d’origine et de destination, associé aux outils de masquage pour que certaines zones comportant les couleurs originelles échappent au remplacement.

JPEG - 193.9 ko
L’ajustement des couleurs en mode TSL, par recherche et remplacement, a servi à changer les couleurs d’origine des verres de lunettes, visualisées dans la zone gauche en mode Avant/Après (cliquer pour agrandir).
(photo LK)
JPEG - 297.9 ko
L’éditeur de couleur avancé permet de spécifier plusieurs remplacements de plages de couleurs (pictogramme +) et donne accès (pictogramme en forme de pinceau) au masquage pour laisser inchangées des nuances entrant dans les teintes à remplacer (cliquer pour agrandir).
(photo LK)

Une autre évolution concernant le traitement de l’image est le réducteur de bruit qui bénéficie de la prise en compte d’un profil d’appareil photo, le mode manuel restant accessible.

Le réducteur de bruit en mode Manuel, suivie de son fonctionnement profilé selon l'appareil employé.
Enfin, l’antibrume fait son apparition, efficace dans les hautes lumières, mais apportant un assombrissement trop marqué dans les tonalités basses qu’il faut contrecarrer en usant du pinceau de masquage… ce qui fait penser qu’un brin d’intelligence artificielle ou d’automatisme futé ne nuirait pas pour suivre les contours difficiles à masquer au pinceau.

JPEG - 141.2 ko
L’antinbrume fait ressortir les couleurs et augmente le contraste, impliquant parfois le recours au pinceau de masquage, appliqué ici, pour supprimer son effet sur les zones sombres qui deviennent trop foncées (cliquer pour agrandir).
(photo LK)

Plusieurs évolutions concernent ce qui ne se voit pas directement dans l’interface, qui entre parenthèses est francisée, alors que l’aide en ligne, le manuel et les tutoriels ne le sont pas. Les traitements bénéficient de la prise en charge de la carte graphique pour gagner en célérité. La gestion des hautes et basses lumières est plus précise, revendique Exposure Software, et de nouvelles options facilitent la visualisation d’un masque, le fond noir par exemple. Enfin, l’accès à DNG Converter d’Adobe (gratuit !) sert à convertir automatiquement dans le format Raw généraliste d’Adobe les images importées ou toute autre photo déjà gérée par le logiciel.

Exposure X6 tourne sous macOS depuis la version OS X 10.11 El Capitan ou sous Windows 10. Précisons que cette prise en main a été effectuée sans problème sous Windows 8.1 quand d’autres logiciels, ceux d’Adobe par exemple, sont plus cadenassés et ne peuvent s’installer si Windows 10 n’est pas le système d’exploitation employé.

Vendu 119 $ (89 $ en tant que mise à jour d’une version antérieure), à la fois comme un logiciel autonome ou un plug-in de Photoshop CS6 et CC 2015 (ou plus récent), ainsi que de Lightroom à partir des versions 6 ou CC 2015. À signaler que la mise à jour est gratuite pour tout acheteur de la version X5 à partir du 15/07/2020 et qu’une version d’évaluation de 30 jours est téléchargeable ici.

- Le site d’Exposure Software en anglais.

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



PHOX

BBB
Archives Le monde de la photo

NOUVEAUTE : Vous recherchez un article, un test ?

Accédez aux archives MDLP

Fujifilm