Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Ferrania recourt au financement collectif pour se relancer

09/10/2014 | Franck Mée

Ferrania fait partie des fabricants de films historiques qui ont disparu récemment. Mais la marque pourrait renaître, avec un mode de financement original : elle recourt au financement participatif.

Ferrania est une entreprise italienne, dont l’histoire est longue et complexe : née d’un fabricant d’explosifs au début du vingtième siècle, achetée par 3M dans les années 60, son nom a disparu des pellicules qu’elle produisait trois décennies plus tard (au profit de Scotch et Imation), avant de réapparaître il y a une dizaine d’années avec le retour à l’indépendance.

Restée relativement dans l’ombre des géants Kodak, Fujifilm et Agfa, Ferrania vivait surtout du secteur médical et du cinéma ; son activité grand public a fait partie des premières victimes du numériques, son usine de film photographique fermant en 2010.

L’an passé, une nouvelle société s’est créée pour reprendre les activités photo, FILM Ferrania – « FILM » en majuscules : c’est l’abréviation de « Fabbrica Italiana Lamine Milano », soit usine italienne de pellicules de Milan, nom de l’entreprise jusqu’en 1938. L’été dernier, la nouvelle entité annonçait ainsi avoir repris le laboratoire de recherche d’origine et l’avoir restructuré pour devenir un centre de production, capable de commencer à fournir des films pour la fin 2014.

JPEG - 86.1 ko
C’est l’ancien laboratoire de recherches photographiques (en rouge) qui abrite l’usine de FILM Ferrania : la comparaison avec l’ensemble des usines d’origine (en jaune) est représentative de l’évolution du marché du film ces quinze dernières années…

Reste maintenant à passer à la production, ce qui nécessite de récupérer certains équipements industriels toujours éparpillés dans les usines historiques. Afin de les réunir, Ferrania a choisi la voie du financement collaboratif : c’est à travers un projet Kickstarter que le premier lot de film produit est vendu, associant ainsi commercialisation du produit et financement de l’entreprise.

Suite à un sondage en ligne à la fin de l’été, le premier film retenu est un inversible couleur de 100 Iso dérivé du classique Scotch Chrome, disponible en pellicules 135 et 120 ainsi qu’en bobines Super 8 et 16 mm – Ferrania fut au cœur de l’âge d’or du cinéma italien et l’un des repreneurs, Nicola Baldini, est réalisateur de courts-métrages.

Différentes options sont ainsi proposées : une pellicule 135 et une 120 pour 35 dollars, deux 135 ou deux 120 pour 40 $, une bobine Super 8 pour 50 $, jusqu’au pack de trois bobines de 30 mètres en 16 mm pour 220 $. Consultez le site de FILM Ferrania pour la liste complète des packs proposés.

Ce premier lot étant une série de lancement, il sera accompagné d’autocollants et la livraison sera gratuite – et ce quel que soit le pays du destinataire. Plus anecdotiquement, le nom des contributeurs sera inscrit sur un « mur des fondateurs ».

Pour ceux qui recherchent d’autres films Scotch ou Ferrania, il faudra attendre et espérer : FILM Ferrania nous a indiqué que « d’autres types d’émulsions suivront, toujours en couleurs, et d’autres formats sont possibles, mais leur sortie dépendra de l’intérêt du marché ». L’entreprise a même récupéré de quoi embobiner du film 127. Avis aux personnes intéressées…

- Le site de FILM Ferrania

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



TAMRON

CEWE