Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Fujifilm EF-X500 : un flash prometteur

15/01/2016 | Benjamin Favier

Pauvre en systèmes d’éclairages d’appoint, le catalogue Fujifilm s’enrichit d’un nouveau flash cobra, dans le segment dédié aux hybrides. S’il faut attendre le mois de mai pour l’éprouver, il s’annonce puissant.

La gestion des flashs n’est pas le point fort des appareils à optiques interchangeables dénués de miroirs signés Fujifilm. D’ailleurs, le X-Pro2 est, comme son prédécesseur, privé d’un flash intégré ; le X-T1 est fourni avec un petit appendice externe, tandis que les X-E2/X-E2s et X-T10 disposent d’un flash extractible, mais qui ne permet pas de déclencher des flashs distants sans fil. Et du côté des flashs externes, le choix est plutôt mince. Jusqu’ici, les utilisateurs en quête de puissance pouvaient lorgner sur le EF-42 ; ceux privilégiant la compacité avaient comme option les EF-20 et le sympathique EF-X20 avec sa molette de réglage à l’ancienne. Aussi, ce nouveau EF-X500 TTL arrive à point nommé et dépoussière un peu l’offre.

Avec un nombre-guide de 50 pour 100 Iso (pour une focale équivalente à 105 mm en 24 x 36), il s’annonce puissant. Il couvrira une plage de focales comprise entre 24 et 105 mm, voire 20 mm (toujours en équivalent 24 x 36) en utilisant le diffuseur grand-angle intégré. Parmi ses fonctionnalités, réglables via un panneau LCD et des touches rétroéclairées, il bénéficie d’une synchronisation haute vitesse compatible jusqu’à 1/8 000s : le X-Pro2 étant le seul hybride X à atteindre cette valeur (en dehors de l’obturation électronique, qui plafonne elle à 1/32 000s). L’EX-X500 pourra en outre piloter trois groupes de flashs sans fils en tant que flash maître, via quatre canaux, ou être asservi. La communication ne s’effectue pas par ondes radio, mais par infrarouge. Visant les possesseurs de X-T1 et les futurs acquéreurs du X-Pro2, ce flash repose sur une construction jointoyée, à l’épreuve des intempéries. Fujifilm souligne, outre une ergonomie plus moderne, des dimensions plus appropriées à ses boîtiers hybrides. Pourtant, elles sont supérieures à l’EF-42 : soit 67,5 x 123,9 x 106 mm (L x H x P), contre 64 x 116 x 102 mm pour le modèle existant. Le poids du nouveau venu n’est pour l’instant pas connu. Il fonctionne avec quatre piles LR6.

La sortie est annoncée pour le mois de mai. Le prix n’a pas encore été communiqué.

- Article mis à jour le 20 janvier à 9h25 (prix communiqué dans un premier temps erroné)

- Le site de Fujifilm

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.