Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Fujifilm Frontier-S : minilab jet d’encre compact

03/10/2013 | Pascale Brites

Alternative aux imprimantes à sublimation thermique, utiles pour l’impression sur site, Fujifilm a annoncé la sortie d’un minilab jet d’encre compact, polyvalent et productif. Il peut être utilisé seul, connecté à un ordinateur, être associé à trois autres minilab pour une production accrue ou encore être connecté à un terminal de commande en libre-service pour les magasins photo.

Le Frontier-S DX100 est équipé de six cartouches d’encre à base de colorants « Vividia D-Photo » de grande capacité jaune, magenta, cyan, noir, rose et bleu clair. Capable de produire des tirages du format 127 x 89 mm au 210 x 1000 mm, il accepte du papier en rouleaux, disponibles en deux surfaces, brillante ou lustrée, et en cinq largeurs. Sa productivité s’élève à 360 tirages 10 x 15 cm ou 100 tirages 20 x 30 cm par heure en qualité standard (720 x 720 dpi). Ces valeurs peuvent être doublées, triplées ou quadruplées si la machine est placée en série. Le chargement du papier est d’une grande simplicité et s’effectue par l’avant de la machine, tout comme le changement des cartouches.

La compacité est également un point sur lequel Fujifilm a souhaité mettre l’accent. L’encombrement de la machine représente 0,19m², soit 46 cm de large et 43 cm de profondeur. Son poids est quant à lui de 23 kg, rouleau de papier et cartouches inclus.

Le Frontier-S DX100 sera disponible en fin d’année pour une somme d’environ 3 000 € HT. Le coût de revient d’un 10 x 15 a été évalué par Fujifilm à 0,07 € ; il est de 0,28 € pour un 20 x 30 cm.

- Le site de Fujifilm

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • Je suppose que le prix de revient d’un 10 x 15 est de 0.07 € (et non 0.70 €) ... :-)

  • Je trouve fort intéressant ce genre de news "pro" cela dit vu qu’il ne s’adresse qu’à une minorité c’est le genre de produits dont on ne voit jamais les tests...
    Avez vous des infos sur la qualité, la stabilité (étalonnage à prévoir ?), est-ce comparable à du transfert thermique qui il me semble a très bonne réputation de conservation dans le temps, est-ce comparable à des tirages web classique (tirage numérique sur papier argentique il me semble) ? Savez vous s’il est possible de se faire envoyer un échantillon ou autre tirage test par fujifilm ?
    Car à 3000 euros cela semble intéressant ...

    • Bonjour Mathias,
      Nous n’avons pas fait de test sur cette machine et n’avons pas obtenu beaucoup de détails sur son fonctionnement. Cependant, étant donné sa fiche technique, il est probable qu’elle offre une meilleure qualité d’impression que la sublimation thermique (le jet d’encre possède un gamut plus vaste et la présence d’encres claires en plus des jaune, magenta, cyan et noir doit permettre plus de nuances). Quant à sa conservation, difficile de se prononcer sans test. Mais dans sa fiche technique, Fujifilm indique que les encres Vividia ont été développées pour offrir une bonne tenue dans le temps. Le jet d’encre a depuis quelques années fait d’énormes progrès en termes de conservation. Bien entendu, les propos de Fujifilm demandent à être vérifiés, mais en pratique, un tirage jet d’encre bien conservé ne présente plus de problèmes de vieillissement prématuré.
      Le Frontier-S ne sera commercialisé qu’en fin d’année, mais Fujifilm a indiqué qu’il serait possible de voir la machine en fonctionnement et de réaliser des tests lors du Salon de la Photo, Porte de Versailles à Paris, du 7 au 11 novembre. Si vous avez l’occasion de vous y rendre, vous pourrez alors poser toutes vos questions au chef de produit Fujifilm et sans doute réaliser quelques impressions pour juger vous même de la qualité du produit.
      Cordialement,
      Pascale Brites.

  • Bonjour,

    si mes calculs sont juste cette machine imprime 1 10X15 en 10Seconde et un 20X30 en 36 secondes, donc bien plus rapide que des grosses imprimantes tel qu’une 3880 ou 4900 d’espon. se sera du pure bonheur pour les adepte du jet d’encre comme moi.
    mais il reste le point effectivement de la durée de vie et la tenu des couleurs avec de l’encre de colorant.
    on commence à connaitre la longévité des encres pigmentaires utilisé depuis plusieurs années chez epson pour ne pas les citer, sa tenu au agression de l’air ambiant et UV n’est à prouver je pense. en revanche les encres de colorant offre à ce jour une moins bonne tenu, j’en ai testé qui vire en l’espace de 4 à 6 mois qu’en elle sont exposés à l’air libre même si elle ont au contraire une tenu depuis plus deux ans en album ou en cadre. qu’en sera t-il de cette nouvelle encre que nous propose fuji, il serait bon que des tirages qui date d’un certain nombres de mois soit présenté pour se rendre compte.
    en tous cas cette machine est très attrayante de part ces capacités prévu, ces cout de reviens, et sa rapidité