Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Fujifilm Neopan 400 : c’est la fin…

05/03/2014 | Franck Mée

Si vous appréciez les négatifs noir et blanc de Fujifilm, il est sans doute temps de faire un stock dans un coin du frigo. La marque vient en effet d’annoncer l’arrêt complet du Neopan 400 Presto, ne laissant plus que le Neopan 100 Acros sur le marché — une annonce qui fait suite à des réductions notables du catalogue en 2013.

Courant 2013, nombre de références du catalogue argentique Fujifilm avaient disparu. C’étaient d’abord les pellicules 35 mm de 12 et 24 poses, ainsi que les films de 6 cm (formats 120 et 220) et les plans-films, mais aussi parfois toute une gamme de produits comme la Velvia 100F, éradiquée même en 35 mm.

Aujourd’hui, c’est le Neopan 400 (qui n’existait déjà plus qu’en 35 mm) qui tire sa révérence. Fujifilm conseille à ses utilisateurs de passer au Neopan 100 Acros, toujours proposé en pellicules 35 mm de 36 poses, mais l’intérêt d’un négatif 400 Iso n’est pas le même qu’un 100 Iso : il paraît plus logique d’aller chercher un film équivalent chez la concurrence (Ilford Delta 400, Kodak T-Max 400…), ou de s’offrir un lot des dernières pellicules encore disponibles.

Le Neopan 100 est désormais le seul film monochrome de Fujifilm officiellement inscrit au catalogue, aux formats 135 et 120. Du côté des amateurs de couleur, les possesseurs de moyen-format ont le choix entre Pro160NS et Pro400H ; leurs homologues équipés en 24x36 mm ont un peu plus de latitude avec les Fujicolor 100, Superia X-tra et Premium 400, Superia 800 et Natura 1600.

Enfin, du côté des inversibles, la Velvia 50 et la Velvia 100 (mais pas la 100F) restent pour l’instant disponibles en 135, 120 et 220, de même que la Provia 100 F et la Provia 400X.

Bien sûr, il s’agit là de disponibilité théorique à partir du catalogue de production japonais, et rien ne garantit que tous ces films soient disponibles dans tous les pays : le site français de la marque ne liste plus la Velvia 100 ni la Provia 400X (attention, les films professionnels y sont toujours séparés des pages grand public).

- Le site de Fujifilm France

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages

  • VIVE le FILM, vive le vrai, vive l’approche, vive le temps, vive le romantisme .....
    Le vrai peintre, qui pourrait, certes, peindre sur un ordinateur, ..... le fait encore avec des pinceaux, une toile, de la peinture, ...... le geste !!! L’angoisse du geste
    Les pros du tennis pourraient bien croiser la raquette via console et raquettes numerique ou laser, ....... voyons !!!

    Le film, c’est une meme demarche : le vrai !
    Pas un truc pour excites de la technique, des zombies des ecrans et des logiciels qui impriment via une machine reliee a un cable de leur ordinateur, cette machine froide, qui ne donne que des images sorties de suites de chiffres, de lettres, de signes, ....... on est deja loin de l’image.

    Mais les financiers, marketeurs, capitalistes de l’industrie photographique, detruisent le film, pour le profit juteux de la nouveaute annuelle de la technique digitale, comme pour les portables, ..... piege a pognons pour gogos qui se font arnaquer pour le bonheur des capitalistes du numerique.
    Je suis fiere de mes appareils telemetriques, de leurs optiques Leitz, Zeiss, Minolta, d’un Nikon 28 TI pour tous les jours, et dedans, de la VELVIA 50 ou 100, de TRI-X 400 ou de la T-MAX 400 ou 100, ou de la Provia 400 X. Quel plaisir, que celui de voir l’image sur un SUPPORT PHYSIQUE VRAI, pas sortie d’un logiciel, comme le pinceau et la toile du peintre, la raquette et le gazon de Windbledon pour le joeur de tennis .......
    VIVE LE FILM !!!
    Lili ZHANG

  • J’apprécie une belle photo.
    Peu importe qu’elle soit issue d’une cuve de produits chimiques ou d’une imprimante via des 1 et des 0.
    C’est le résultat qui compte.

    Les industriels du numérique n’ont certainement pas grand chose à envier aux industriels de l’argentique du point de vue profits.
    Ce sont souvent les mêmes qui se sont convertis.

  • Chère Lili,
    Le film serait la vérité VRAIE ?
    Allons donc...
    Financiers, marketeurs, capitalistes de l’industrie photographique n’ont pas attendu le numérique pour proliférer : voir les Kodak, Fuji, Nikon, Zeiss, Ilford etc.. de la belle époque. Cetains n’ont pas survécu ? selon la belle loi libérale, qu’ils crèvent !
    Un support physique vrai ? Quand je fais des tirages PAPIER avec mon imprimante, sans être emm.. comme quand on sonne à la porte et que je suis dans ma chambre noire à gâcher la nième feuille de papier à (très) grands coups de produits hyperchimiques à esayer de sortir tant bien que mal une image froide issue d’atomes de sels d’argent ou de colorants plus ou moins oxydés, et que je les regarde sortir millimètre après millimètre, conformes à ce que JE veux, j’éprouve un certain plaisir !
    A moins que ta religion et ta pratique ne soient celles des pictorialistes du siècle avant-dernier ?

    Cela dit, si tu veux cracher sur "l’image numérique" qui prolifère sur nos ECRANS, je veux bien t’aider ! (jusqu’à ce que cette technologie soit vraiment au point, nous avons quelques dizaines d’années au bas mot !)

  • Ma chère Lili,
    Tu n’es plus seule !
    Jutilise toujours des supports aux sels d’argent et je ne me sens pas davantage coupable que ceux qui ruinent les ressources première de notre planète pour faire marcher leur bébêtes bourrées de technologie...
    Et pour cause, justifies également le format numérique car de mon point de vue les deux ont une existences parallèles tout à fait compatible.
    Mais rassures-toi, je préfère également travailler avec des films car j’aime le geste, les rituelles, la poésie, la matière, etc, qui font défaut aux monde du pixel...
    Laisses parler ces technocrates du zéro et continues de t’exprimer avec ces outils merveilleux qui resteront l’âme de la photographie.
    Les infophotographes n’auront pas encore notre peau !
    Voilà, maintenant, tu dois te sentir moins seule au milieu de cette faune un peu trop formatée à nos goûts...
    Vive la poésie, vive la photographie ARGENTIQUE :)

  • Désolé, pour les fautes d’orthographe ; ma tablette me joue des tours et le site n’étant pas très ergonomique pour ce genre d’outil, j’ai fait une mauvaise "manip"...

  • Curieux comme la chimie, habituellement chargée de tous les maux, devient subitement (magie de l’argentique ?) un support de poésie dès qu’il s’agit de photographie...

    Et s’il y a des traces de poésie dans mes photos (parfois, pour certain(e)s..!), j’espère que ces traces émanent du tirage terminé et non des techniques employées !

    Et pour être écolo (ah ce mot !), jeter une image inintéressante (acte fondamental en photo, Y COMPRIS en argentique...) ne coûte en numérique que la modification de l’agencement d’une grosse poignées d’électrons.

  • 04 parlait également de gestes, de rituelles, de matière vous ne pouvez donc pas réduire cela au seul terme "poésie". D’ailleurs pour tout vous dire, je ne vois pas bien l’intérêt de votre intervention car l’objet de ces messages, c’est la disparition du Neopan 400 et plus largement la disparition progressive de certains films...
    Quel est donc l’intérêt de venir vous interférer dans cet échange sinon que de montrer votre existence...
    Bien, nous avons noté, vous n’êtes pas transparent.

  • @5

    Un peu trop facile d’accuser la tablette de faire autant de fautes d’orthographe.
    .
    .
    Elle ne fait qu’obéir à son propriétaire.

  • @8
    Quand on tape du texte, l’IPad propose des mots et avant d’éditer j’ai vu les grossières erreurs ; j’ai voulu corriger mais comme un étourdi, j’ai validé...
    De toute manière, intervenir pour faire ce genre de remarque...???
    Je me retire donc de ce fil particulièrement sans intérêts vous laissant à vos discussions de comptoir.

  • à 7 :

    "parlait également de gestes, de rituelles (sic), de matière vous ne pouvez donc pas réduire cela au seul terme "poésie". "

    "D’ailleurs pour tout vous dire, je ne vois pas bien l’intérêt de votre intervention car l’objet de ces messages, c’est la disparition du Neopan 400"

    J’ai bien lu que vous entendiez, pour faire un message intéressant, vous en tenir à la froide et pure information : "le Neopan 400 a disparu"...

  • @9

    Pour remédier à ce problème, il suffit de désactiver la fonction "mots suggérés".

    Au final, c’est plus rapide que d’avoir à vérifier chaque mot (ou presque) et évite de se faire piéger par le système.

  • C’est intéressant !
    Il y a celles et ceux qui s’expriment. Ceux qui censurent de fait, forts de leur groin, il y en a pour qui la liberté d’expression au sens strict et large semble poser problème : les dictateurs des forums ;-(

    Bref, revenons au sujet proposé par l’auteur/e du message, qui a le droit de s’exprimer, et nous celui de lui répondre. Moi, j’aime !

    Le digital, même si c’est devenu très bon au niveau des résultats, c’est vrai que je n’aime pas ! Trop facile !

    Le film, il y a une approche, et surtout un support : un vrai raw. Les raws des appareils digitaux ne sont pas de vrais raws.

    Désolé ! Donc, parler de tout cela, suite à la disparition de ces films, n’est pas un problème, n’en déplaise aux censeurs/dictateurs locaux ;-)

    Je suis avec vous pour aimer le film, tant que les marques nous laisserons ce plaisir ! Pas très longtemps !

    Quant à l’économie des systèmes, il me semble que les intérêts et profits des géants du monde informatique, ordinateurs, logiciels, périphériques, téléphones, tablettes, ….. sont quand même plus forts, les capacités de domination plus grandes, que les seuls producteurs de matériels argentiques qui existaient, ………

    Ce n’est pas non plus un débat idiot, n’en déplaise encore au Anastasie du coin ……

    Mais, il me semble que l’article doit être actualisé, la PROVIA 400 X existe toujours au catalogue de FUJI ? De même que la 100 F ?

    http://www.thephoblographer.com/2013/07/20/bad-news-fujifilm-discontinues-neopan-400-and-provia-400x/
    http://petapixel.com/2013/07/20/fujifilm-officially-discontinues-neopan-400-bw-film-and-provia-400x-slide-film/

    Pour info ;-)

    GEOFFROI

  • "Il y a celles et ceux qui s’expriment. Ceux qui censurent de fait, forts de leur groin"

    Pourrais-tu préciser ? Merci