Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Fujifilm X-E3 : la cohabitation se poursuit

07/09/2017 | Benjamin Favier

Depuis le lancement de ses X-T, Fujifilm s’évertue à les faire cohabiter avec les modèles X-Pro et X-E. Voici donc le successeur du X-E2s, qui vient en complément du très convaincant X-T20. Il s’agit du premier hybride de la marque à être doté du Bluetooth.

Présentation

Les X-T10 et X-T20 n’ont pas eu raison de la série X-E. Après un X-E2S lancé discrètement lors du cinquième anniversaire de la gamme X-Premium, dans l’ombre du X-Pro2, Fujifilm lance le X-E3. Un appareil hybride au design similaire à celui de ses prédécesseurs, qui reprend la plupart des caractéristiques vues sur le X-T20. Mais contrairement aux précédents modèles, les X-E1, X-E2/X-E2S, le X-E3 perd son flash intégré. Mais un modèle externe (EF-X8) figure dans la boîte.

JPEG - 42.9 ko
Un flash externe est livré dans la boîte, comme avec le X-T2.

L’ergonomie évolue et s’inspire de ce que l’on a vu sur le X100F avec un joystick pour piloter les collimateurs AF et des touches moins proéminentes. Autre changement, la disparition du trèfle. Pour naviguer dans les menus ou faire la mise au point, il sera possible d’agir sur l’écran tactile, fixe, de 3 pouces et 1,04 Mpts.

JPEG - 54.3 ko
Plus de trèfle au dos, mais un joystick et un écran tactile pour naviguer dans les menus.

Le capteur est le Cmos X-Trans III de 24 Mpxl que l’on trouve sur les X-Pro2, X-T2 et X-T20. Avec la possibilité d’employer le mode de simulation de film Acros, en modulant l’effet du grain. La plage de sensibilité par défaut s’étend de 200 à 12 800 Iso et peut être étendue de 100 à 51 200 Iso. Le système autofocus à 325 points est identique à celui du X-T20.

JPEG - 79.3 ko
Le capteur Cmos X-Trans III de 24 Mpxl.

La définition du viseur Oled est inchangée, à 2,36 Mpts. Celui-ci n’est pas de type hybride : seuls les X-Pro et X100 offrent la possibilité de choisir entre viseurs OVF et EVF. La cadence maximale avec l’obturateur mécanique (max 1/4 000s) est identique à celle du X-T20, soit 8 im/s sur 62 Jpeg ; la cadence atteint 14 im/s avec l’obturateur électronique (max 1/32 000s). En vidéo, la 4K UHD peut être sollicitée, à 25 im/s. Au niveau de la connectivité, le WiFi est bien présent, mais en plus, le Bluetooth fait son apparition. C’est la première fois sur un hybride Fujifilm.

Disponibilité prévue pour courant octobre. Le X-E3 sera proposé en version noire ou argent au prix de 899 €.
Il sera proposé en kit dans ces deux coloris avec le XF 18-55 mm pour 1299 €. Ou avec le XF 23 mm pour 1199 €.
L’étui en cuir BLC-XE3 sera proposé à 79 €.
La poignée MHG-XE3 coûtera 129 €.

À venir, des articles sur les autres nouveautés Fujifilm, notamment l’optique Fujinon XF 80 mm f/2,8 R LM OIS WR.

- Article mis à jour le 7/09/2017 à 12h (cadence)
- Le site de Fujifilm

Premier avis

Nous nous y sommes habitués, les X-E évoluent aux côtés des X-T à deux chiffres. Les premiers étant plus proches de la philosophie des boîtiers télémétriques et des séries X100 et X-Pro de la marque. Le fait que ce X-E3 intègre le capteur Cmos X-Trans III est une excellente nouvelle ; idem pour le système autofocus, avec en plus l’apparition d’un joystick, absent sur le X-T20.

JPEG - 79.3 ko
Le capteur Cmos X-Trans III de 24 Mpxl.

En revanche, la disparition du flash sur un modèle de cette catégorie surprend et rappelle ce que Panasonic a fait sur son GX8. Fujifilm a malgré tout pris soin d’en fournir un dans la boîte. L’écran n’est pas orientable, mais il est tactile, ce qui est une avancée par rapport aux précédents X-E. Face à la concurrence, il ne manque plus que la stabilisation en interne. Un vaste chantier…

Fiche technique

JPEG - 79.3 ko
Le capteur Cmos X-Trans III de 24 Mpxl.
  • Capteur : X-Trans Cmos III, 23,5 x 15,6 mm, format APS-C, 24 Mpxl
  • Vidéo : 4K (25 im/s, H.264), son stéréo
  • Monture : Fujifilm X, coeff. 1,5x
  • Protection boîtier : -
  • GPS : -
  • Wi-Fi/Bluetooth : Oui/Oui ; transfert de fichiers et commande à distance
  • Stabilisateur : -
  • Sensibilités : 200 - 12 800 Iso (extensible à 100 - 51 200 Iso)
  • Formats de fichiers : Jpeg, Raw, Mov
  • Mise au point : Autofocus à détection de contraste et corrélation de phase, manuelle ; cinq préréglages AF
  • Compensation d’exposition IL : +/- 5 IL par 1/3
  • Vitesse : 1/4000s - 30s, obturation électronique jusqu’au 1/32 000s, B
  • Mode d’exposition : PSAM
  • Mode rafale : 8 im/s (obturateur mécanique), 62 Jpeg
  • Balance des blancs : Auto, préréglée (7), manuel (1), K
  • Divers : Modes Film (Astia, Provia, Velvia, Classic Chrome, Acros, Pro neg. Hi, Pro neg. Std., N&B avec ou sans filtre, sépia), plage dynamique, mode Panoramique, filtres créatifs, intervallomètre, exposition multiple
  • Flash : -
  • Prise flash : Sabot
  • Visée : Oled 0,39’’, 2,36 Mpts, 0,62x, dégagement 17 mm
  • Moniteur : LCD RGB 3", 1,04 Mpts, tactile
  • Stockage : SD, SDHC, SDXC (UHS-I)
  • Interfaces : Hi-speed USB, mini HDMI, micro, télécommande
  • Alimentation : 1 accu Li-Ion NP-W126S, 7,2 V, 1 280 mAh
  • Accessoires fournis : Dragonne, câble USB, accu et chargeur, manuel, CD-rom, flash
  • Dimensions (l x h x p : 121,3 x 73,9 x 42 mm
  • Poids : 337 g (avec accu et SD)

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



Commenter cet article

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Messages