Tout savoir pour réaliser, optimiser et diffuser ses photos

Fujifilm X-Pro1, hybride signé Fujifilm

09/01/2012 | LAURENT KATZ

En filigrane du lancement du X100, transparaissait le désir d’un hybride qui en reprendrait les mêmes bases, la possibilité de changer d’optique en plus. C’est désormais officiel, le X-Pro1 est sous les feux de la rampe, avec un capteur innovant qui évite l’usage du filtre passe-bas pour maximiser la définition.

Présentation du boîtier

JPEG - 79.6 ko
Le X-Pro 1 et le XF 35mm f/1,4 R

2011 a marqué le grand retour de Fujifilm sur le devant de la scène. Si la marque a laissé des regrets aux photographes ayant apprécié les qualités des reflex FinePix S1, S2, S3 et S5 Pro, elle enthousiasme désormais avec ses modèles X Premium. Le X100 bien sûr, le récent compact expert X10 et le futur bridge X-S1 constituent un solide trio qui, comme Les Trois Mousquetaires, va accueillir son D’Artagnan.

Le boîtier, dont la base et le dessus sont en alliage d’aluminium, présente une disposition des commandes similaire à celle du X100. Il est recouvert d’un matériau synthétique granité à la finition cuir. Fujifilm indique que la rotation intempestive du correcteur d’exposition a été corrigée grâce à une mise en retrait de ce dernier. D’emblée, le X-Pro1 est proposé en finition noire, dont l’effet dévastateur en matière de pulsion d’achat a déjà été mesuré avec le X10. On retrouve les fondamentaux du X100, avec des variations cosmétiques dans le grip et le levier de bascule entre visée optique et électronique. Évidemment que Fujifilm a reconduit l’une des attractions du X100 : la faculté de cadrer « en vrai » avec un ingénieux système affichant en superposition les données techniques ou « en simulé » au travers d’un micro afficheur interne.

JPEG - 159.2 ko
Le nouveau capteur X-Trans comparé à la génération actuelle de Cmos (cliquer pour agrandir)

Le capteur Cmos innove, tout droit sorti de l’imagination fertile des ingénieurs spécialisés de la marque (souvenez-vous, les originaux Super CCD et Cmos EXR ont montré que l’on pouvait faire progresser la technique). Quand un capteur standard présente une matrice de Bayer (les filtres colorés rouges, verts et bleus qui recouvrent les photosites) alternant régulièrement les couleurs primaires avec des lignes ne comportant que du bleu et du vert, ou du rouge et du vert, Fujifilm introduit une nouvelle disposition. Chaque rangée ou colonne comporte les trois couleurs, toujours en privilégiant le vert auquel la vision humaine est plus sensible. Cet agencement est, selon Fujifilm, tellement peu sensible au moiré que la présence d’un filtre passe-bas est inutile. Et comme ce filtre floute les détails les plus fins, ces derniers devraient être restitués avec une plus grande précision. Voilà le fondement technique du X-Trans Cmos, proposé ici avec la définition de 16 Mpxl. Fujifilm indique que le résultat est supérieur à ce que propose un capteur plein format. L’argument est contestable, puisque rien n’empêche de coiffer un capteur 24 x 36 d’un tel filtre coloré et de ne pas l’associer à un passe-bas ! Qui dit optique interchangeable, dit problème de poussières. Un nettoyeur interne à base d’ultrasons a donc été mis en place.


La visée hybride du X100 (optique et électronique) a été reconduite, avec une adaptation automatique selon l’optique montée du grossissement (0,37x pour le 18 mm et 0,6x pour les 35 mm et 60 mm) et du cadre de visée. Les commutations manuelles sont aussi proposées, bien pratiques pour juger du cadre sans avoir à changer d’optique. Reste à voir comment cela se passera avec d’autres focales et surtout avec d’éventuels zooms. Au dos, l’afficheur est un LCD de trois pouces, de type RGBW (Red, Green, Blue, White). Sur les quelques un million deux cent vingt-trois mille points, un quart sont blancs, afin de d’offrir une plus grande luminosité globale et donc une meilleure lisibilité en plein soleil. La définition réelle est doublée par rapport à celle de l’écran équipant le X100 (460 kpts de type RVB). Cet afficheur est mis à profit par un menu, sollicité par la touche dorsale Q. Il présente la plupart des réglages, que l’on peut modifier grâce à la molette, le pavé servant à passer d’un ajustement à l’autre. Reste la touche Fn, programmable pour accéder rapidement à un réglage préférentiel.


Fujifilm a développé un nouveau processeur, l’EXR Processor Pro pour dématricer les données brutes qui semble-t-il demandent plus de puissance informatique pour être traitées. Selon les informations qui nous sont parvenus jusqu’alors, cette mention EXR ne concerne pas le capteur, l’extension de dynamique étant obtenue de manière logicielle par exploitation optimale des données Raw. La plage des sensibilités standards va de 200 à 6 400 Iso, avec des extensions vers 100 Iso et 25 600 Iso. Les rafales montent à 6 im/s et la vidéo, elle, est au standard H.264 pour des fichiers Mov, est d’obédience Full HD. Le document initial transmis par Fujifilm fait aussi mention d’une fonction de double exposition, avec un contrôle visuel de la superposition de la seconde photo sur la première.

Les simulations de films s’enrichissent de réglages modes Professional Color Negative Film (Pro Neg. Std and Pro Neg. Hi) et le rendu monochrome bénéficie des filtres employés en N&B pour influer sur le rendu (rouge, orange, jaune, vert). Bien entendu, le mode Panorama par balayage est toujours présent.

JPEG - 55.9 ko
L’optique XF 60 mm f/2,4 R Macro

Des optiques accompagnent le lancement du X-Pro1. Il déboule accompagné d’un trio en série XF, avec la nouvelle baïonnette X-Mount, présentant un tirage de seulement 17,7 mm. De sorte que la lentille arrière se trouve au plus près du capteur. Ces focales fixes présentent des couvertures, en équivalent 24 x 36, de respectivement 27 mm, 53 mm et 91 mm. Une gamme qui ne demande qu’à se développer. On ne doute pas que Fujifilm ait déjà en chantier d’autres modèles. Sur notre liste de souhaits : un 24 mm, un 35 mm comme sur le X100, un petit transstandard (un 24-60 mm f/4 serait un compromis intéressant) et un zoom télé. Cela tombe bien, car le communiqué de presse officiel dévoile les prévisions de développement de la gamme optique. À l’automne 2012 : un grand-angle XF 14 mm f/2,8 R (21 mm, éq. 24 x 36) et un transstandard 18-72 mm f4 R IS (27-108 mm, éq. 24 x 36). En 2013 : un pancake 28 mm f/2,8 R (42 mm, éq. 24 x 36), puis un 23 mm f/F2 R (34,5 mm, éq. 24 x 36), un zoom téléobjectif 70-200 mm f/4, R IS (105-300 mm, éq. 24 x 36) et un zoom grand-angle 12-24 mm f/4 R IS (18-36 mm, éq. 24 x 36). Joli brochette !

On note qu’aucune des trois optiques actuelles n’est stabilisée (certains futurs zooms le seront). Fujifilm revendique un encombrement minimal et explique que leur ouverture maximale (lire ci-dessous) et l’usage des hautes sensibilités ne justifient pas la présence d’une unité de stabilisation. Et l’on remarque que la bague de mise au point, dénuée d’échelle de distances (affichée dans le viseur) semble être de nature électrique. Espérons que son découplage ne soit pas aussi aberrant que celui de la bague de l’objectif équipant le X100. La bague de diaphragme, elle, offre une précision au 1/3 d’IL. Les prix et les disponibilités ne sont pas encore établis.

JPEG - 70.8 ko
L’optique XF 18 mm f/2 R
  • XF 18mm f/2,0 R : 27 mm (éq.24 x 36), 8 lentilles (2 asphériques) en 7 groupes, mise au point minimale de 18 cm, back focus 11 mm, filtre 52 mm.
  • XF 35 mm f/1,4 R  : 53 mm (éq.24 x 36), 8 lentilles (1 asphérique) en 6 groupes, mise au point minimale de 28 cm, back focus 22,2 mm, filtre 52 mm.
  • XF 60 mm f/2,4 R  : 91 mm (éq.24 x 36), 10 lentilles (1 asphérique, 1 ED) en 8 groupes, mise au point minimale de 26,7cm, back focus 22,5 mm, filtre 39 mm.

Quelques accessoires sont annoncés : un grip HG-XPro1, un flash EF-X20, un étui en cuir LC-XPro1 et une paire de filtres protecteurs (39 mm et 52 mm) dotés du traitement multicouche Super EBC propre à Fujifilm, également employé sur les optiques. Le prix sera défini en Europe fin janvier, mais le site américain d’Amazon indique 1 700 $ pou rle boîtier nu !

- Le site de Fujifilm

LIEN COMMERCIAL : PROFITEZ DE REMISES EXCEPTIONNELLES
Jusqu’au 15/01 de nombreuses remises (jusqu’à 450 €) sont offertes sur la gamme X Premium (X-T1 et objectifs Fujinon) dans la boutique officielle Fujifilm. Cliquez ICI Pour en profiter

Fiche technique

  • Capteur : X-Trans Cmos 23,6 x 15,6 mm, format 3/2, 16,3 Mpxl
  • Définition maxi. : [3/2] 4 896 x3 264 [16/9] 4 896 x 2 760 [1/1] 3 264 x 3 264
  • Définition vidéo. : 1080p (24 im/s, H.264)
  • Monture : Fujifilm X, coeff. 1,5x
  • Stabilisateur : Non
  • Tropicalisation : Non
  • Sensibilité : 200 - 6 400 Iso (100 - 12 800 Iso en Jpeg)
  • Formats de fichiers : Jpeg, Raf, Mov
  • Espace de couleurs : Adobe RGB, sRVB
  • Mise au point : Auto (au déclenchement ou continue)
  • Zones de mise au point : Auto (1 ou 9), manuel (49 en visée électronique, 25 en visée optique)
  • Illuminateur AF : Oui
  • Mesure de l’exposition  : Multizone (256), pondérée centrale, ponctuelle (2 %)
  • Histogramme : Prise de vue, Lecture
  • Compensation d’exposition IL : +/-2 IL par 1/3
  • Bracketing d’exposition : 3 vues (+/- 1/3 IL, 2/3 Il, 1 IL)
  • Vitesse : 1/4000e - 30 s
  • Mode d’exposition : PSAM
  • Mode rafale : 6 im/s
  • Retardateur : 2 ou 10 s
  • Balance des blancs : Auto, préréglée (7), manuel (1), K
  • Bracketing balance des blancs : Non
  • Réglage divers : Mode film (Astia, Provia, Velvia, Pro neg. Hi, Pro neg. Std.), N&B, sépia
  • Flash : Non
  • Prise flash : Sabot et prise de studio
  • Compensation éclair : -
  • Visée : Hybride (90 % optique, 100 % électronique 1,44 kpts), grossissement 0,37x et 0,6x, dégagement 14 mm
  • Moniteur : LCD RGBW 3 pouces/1,23 Mpts
  • Affichage : Zoom, index (4, 9 , 100), Affichage par date, visage, type, notation (0 à 5 étoiles)
  • Stockage : SD, SDHC, SDXC
  • Écran LCD de contrôle : -
  • Interfaces : Hi-speed USB, mini HDMI
  • Personnalsiation : 1 touche
  • Divers : Panorama (120° ou 180°)
  • Alimentation : 1 accu Li-Ion
  • Logiciels : Raw File Converter
  • Accessoires fournis : Dragonne, câble USB, accu et chargeur
  • Dimensions : 139,5 x 81,8 x 42,5 mm
  • Poids : 450 g (avec accu et SD)
LIEN COMMERCIAL : PROFITEZ DE REMISES EXCEPTIONNELLES
Jusqu’au 15/01 de nombreuses remises (jusqu’à 450 €) sont offertes sur la gamme X Premium (X-T1 et objectifs Fujinon) dans la boutique officielle Fujifilm. Cliquez ICI Pour en profiter

Cet article vous a plu ? Notez le et partagez le sur les réseaux sociaux !



TAMRON

CEWE